Fandom

Assassin's Creed

Woodes Rogers

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Templiers.pngAC4icon.pngBFbookicon.pngACPicon.png
"Nous ne sommes que des messagers, pas des bourreaux... du moins pas encore !"
Woodes Rogers aux chefs pirates[src]

Woodes Rogers (1679 – 1732) était un corsaire britannique et devint le premier Gouverneur Royal des Bahamas en place à Nassau. C'était aussi un membre de l'Ordre des Templiers. Sa mission en tant que gouverneur était d'éradiquer la piraterie dans les Antilles au moyen de pardons royaux et d'exécutions pour les pirates non repentants[1]. Son unique but était d'anéantir à tout prix la République pirate fondée par Benjamin Hornigold et Barbe Noire[2].


Biographie

Débuts

Woodes Rogers est né dans une riche famille de marins fermement enracinée à Poole et Bristol, en Angleterre. Son enfance et son adolescence furent marquées par le travail et l'ambition ; à 18 ans, il était apprenti navigateur.

À la mort de son père, en 1706, Woodes hérita de la prospère compagnie maritime familiale, qu'il entreprit de gérer avec beaucoup de passion. De 1704 à 1707, sa fortune comme sa famille s'agrandirent, et lorsqu'il atteignit l'âge de vingt-sept ans, son mariage avec Sarah Whetstone avait déjà donné naissance à un fils et deux filles[3].


Corsaire

À la fin de 1707, cependant, les importantes pertes financières que lui avaient causées les attaques des forces françaises lui donnèrent l'idée de se refaire en employant les mêmes méthodes. Parcourant Bristol à la recherche d'un partenaire potentiel, il le trouva en la personne de William Dampier, vieil ami et capitaine malheureux qui l'incita à mettre sur pied une expédition corsaire dans le Nouveau Monde. En 1708, Rogers prit les dispositions nécessaires et partit à la tête de son propre navire, le Delicia, pour un voyage difficile qui devait durer trois ans.

Il fut émaillé de nombreux succès et échecs. En 1709, au large des côtes ouest d'Amérique du Sud, il recueillit un marin naufragé du nom d'Alexander Selkirk. L'homme, qui avait passé près de quatre ans dans un isolement complet, allait servir d'inspiration, quelques années plus tard, au roman Robinson Crusoë.

Peu après avoir recueilli Selkirk, la flottille de Rogers engagea un navire ennemi, accrochage qui lui valut une blessure au talon et une balle dans la joue gauche. Il demeura cependant à son poste et continua à commander jusqu'à son retour en Angleterre, à la fin de 1711. Afin de célébrer son retour, il se fit opérer et extraire la balle, toujours logée dans son palais.

Désormais de santé fragile mais toujours aussi motivé, Rogers entreprit d'écrire ses mémoires. Ils eurent un succès immédiat et lui rapportèrent des revenus importants. Mais cette brève gloire fut ternie par la mort de son fils, tragédie qu'assombrit encore, quelques mois plus tard, le départ de sa femme. Qui plus est, des membres de son ancien équipage lui firent un procès, l'accusant de s'être approprié des marchandises et sommes d'argent pris à bord de navires ennemis. Rogers constitua sa défense, mais perdit l'affaire[3].


Chasseur de pirates

En 1713, brûlant de reprendre la mer, il organisa un voyage vers Madagascar en se faisant passer pour un marchand d'esclaves, mais son intention réelle était de découvrir si les rumeurs de colonies de pirates implantées là-bas étaient fondées. Lorsqu'il arriva à Madagascar après des mois de navigation éprouvante, il s'aperçut que les légendes qui couraient au sujet de Libertalia, la ville des pirates, étaient largement surfaites. Les pirates de Madagascar étaient peu nombreux, malades et désemparés. Après avoir passé quelques mois sur place, Rogers rentra en Angleterre avec un sentiment d'échec, malgré le fait qu'il avait réussit à déloger les flibustiers en leur accordant le pardon royal.

Mais Woodes Rogers n'était pas homme à baisser les bras et il reporta son attention sur les Indes occidentales... et plaida sa cause auprès du roi George afin d'obtenir une commission l'autorisant à chasser les pirates qui sévissaient dans les Caraïbes[3].


Entrée dans l'Ordre des Templiers

Il fut contacté par le gouverneur de Cuba, Laureano Torres, qui l'invita à La Havane en 1715 pour l'intégrer dans l'Ordre des Templiers dont il était le Grand Maître dans les Caraïbes. Il accepta et rencontra d'autres individus, Julien du Casse et Edward Kenway qui se faisait passer pour le traître Assassin Duncan Walpole.

Le nouveau groupe de Templiers escortèrent le lendemain le gouverneur et le Sage, un homme essentiel à leurs plans. Puis après le succès de cette opération, Rogers prit la mer pour retourner en Angleterre et demander à son roi d'être investi gouverneur de Nassau pour chasser les pirates et obtenir de l'influence pour l'Ordre[3].


Galerie



  1. The Watch
  2. youtube.com — Des pirates légendaires | Assassin's Creed IV Black Flag
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Assassin's Creed IV: Black Flag

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard