Fandom

Assassin's Creed

William Miles

4 654pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngACBicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngNewinitiatesicon.pngBDbulleicon.pngTFbulleicon.png

William "Bill" Miles est un Assassin des temps modernes, le chef de la communauté appelée "La Ferme" ; et par conséquent un membre très important de la Confrérie. Il a pris la tête de la Confrérie depuis la Grande Purge de l'an 2000 en tant que Mentor[1]. Il est resté émotionnellement distant de son fils, Desmond et a consacré sa vie à servir les idéaux de la Confrérie[2].

À partir de l'an 2000, il est le chef de l'Ordre dans le monde en tant que chef de la Confrérie[3].


Biographie

Un Américain plein d'allant

ACI jeune américain Assassin.jpg

William confie les plans de l'Animus

En 1977, William avait réussi à dérober des plans très précieux aux Templiers, il s'agissait des plans de construction d'une nouvelle machine : l'Animus. Sachant que dans les environs de Moscou il existait une ancienne cité scientifique contrôlée par des Assassins russes, il s'y rendit et confia les plans à une de ses homologues moscovite pour qu'ils construisent la machine avant les Templiers, et qu'elle changerait tout. Il lui révéla aussi qu'il avait des informateurs partout et qu'il saurait la retrouver les jours de pleine lune ici, dans la capitale, entre l'ancien et le nouveau zoo[4].


Famille

Né au sein de l'Ordre[5], William est issu d'une prestigieuse lignée d'Assassins (il a pour descendants notables Ezio Auditore da Firenze , Edward Kenway et Ratonhnhaké:ton) et il décida d'élever son fils dans une communauté isolée au cœur des Black Hills du Dakota du Sud, aux abords de Rapid City[2]. Doté d'un esprit pragmatique, William est entièrement dévoué aux Assassins et à leur cause. Sa passion pour la politique l'emporte toujours sur ses responsabilités familiales. Sa femme a su s'accommoder des barrières émotionnelles dont il s'entourait, mais ce ne fut pas le cas du jeune Desmond. En grandissant, ce dernier réalisa que William était davantage un sergent militaire qu'un père et décida de quitter la communauté malgré les avertissements répétés de ses parents[6].

À la recherche de Desmond

On ne sait pas si William essaya de retrouver son fils, ni par quels moyens. Mais son rôle de superviseur des différentes cellules d'Assassins dispersées aux quatre coins du monde lui assurait d'être parmi les premiers à être informés de la réapparition de Desmond. Il est impossible de savoir si William a accepté le poste pour cette raison, ou simplement pour mettre toutes ses compétences au service de la Confrérie[3]. Il enrôla dans les rangs Assassins Lucy Stillman et plus tard Clay Kaczmarek, alias le Sujet 16, et bien d'autres[6]. Lorsque Desmond fut enlevé par les Templiers et que Lucy prit connaissance du rôle que ces derniers comptaient lui faire jouer, il est fort possible que William en ait été informé par le premier rapport de Shaun Hastings. Même à distance, le père se sentit de nouveau partie prenante de l'existence de son fils. Mais tout bascula brutalement lorsque Junon prit possession de Desmond dans le sanctuaire situé sous la basilique Santa Maria in Aracoeli[3].


La réunion

William Miles van 2.png

William en compagnie de Desmond et Rebecca

Desmond était dans un coma si profond que William décida d'intervenir directement afin de replonger son fils dans l'Animus et de lui permettre de réparer son esprit fragmenté[7]. Malgré les risques encourus du fait que l'Animus n'est pas censé stimuler les processus cognitifs, William s’accrocha à l'espoir que la volonté tenace de Desmond lui permettrait de reconstruire son esprit. Il exprima des regrets discrets sur la mort de Lucy, qu'il décrivait comme une femme remarquable, puis rassembla l'équipe et les conduisit à New York. Alors que Desmond était toujours étendu dans l'Animus, les Assassins prirent de nouvelles identités afin de poursuivre leur quête de ce qu'ils espéraient être un nouveau Fragment d'Eden[6].


Le Grand Temple

"En fin de compte , tout se résume à lui... à Desmond."
– William à propos de son fils[src]

Les Assassins avaient pu obtenir les coordonnées d'un temple qui contiendrait les réponses à toutes leurs questions[7]. Ils s'y rendirent et lorsqu'ils furent devants, Desmond se réveilla et vit son père. Il leur déclara savoir ce qu'ils devaient faire[6]. Ils pénétrèrent dans le Temple et découvrirent une "porte" qui ne s'ouvrait qu'avec une amulette. Desmond s'en approcha et Junon lui dit qu'il devait trouver la clé. Puis, il s'évanouit. William replaça Desmond dans l'Animus pour sa sécurité. Quelque temps plus tard, Desmond sortit de l'Animus et eut une discussion avec son père. Les esprits s'échauffèrent, le fils reprochant au père qu'il en avait marre de n'être "qu'un putain de pion" et que ce dernier ne valait pas mieux que les Templiers. Outré par ces propos, William frappa Desmond, arguant qu'après tout ce qu'il avait fait c'était que pour lui. Encore plus tard, Shaun découvrit que le Temple devait être alimenté par des sources d'énergie et qu'il les informerai quand il en trouverai une. Il en trouva une à New York. Les Assassins s'y rendirent et William confia un parachute à son fils pour qu'il saute d'une grue. Desmond eut une altercation avec Daniel Cross qui fut aussi envoyé sur place par ses supérieurs, mais il ne connaissait pas l'identité de celui-ci. Quand ils revinrent au Grand Temple, William révéla à Desmond qui était Daniel Cross. Puis, Desmond retourna dans l'Animus. Plus tard, Shaun localisa une autre source d’énergie, au Brésil. Les Assassins s'y rendirent et prirent la source d’énergie malgré la présence une nouvelle fois de Daniel Cross. À peine ils rentrèrent que Shaun en trouva une autre. Desmond voulut y aller mais William insista pour que Desmond retourne dans l'Animus si il voulait trouver cette clé. William se rendit au Caire, en Égypte où était la source d’énergie. Malheureusement, il se fit enlever par une équipe de choc d'Abstergo Industries menée par le Maître Templier Juhani Otso Berg[4]. Puis ils essayèrent de le mettre dans leur Animus mais ils n'en tirèrent rien. Warren Vidic contacta les autres Assassins et proposa d'échanger William contre la Pomme. Desmond se rendit dans leur laboratoire avec la Pomme. Mais il tua les gardes et entra dans la salle de l'Animus. Daniel Cross l'attendait et lui tira dessus. Il manqua ses coups et eut une hallucination ce qui permit à Desmond de le tuer. Puis, il se rendit dans le bureau de Vidic, où William était retenu. Vidic réclama la Pomme. Desmond la tendit mais força par ses pouvoirs un garde à tirer dans la tête de Vidic, tuant ce dernier. Puis il força les autres à se suicider. Il libéra son père puis ils rentrèrent au Grand Temple. Desmond finit par localiser la clé, qui était enterrée au Domaine Davenport. Il s'y rendirent et récupérèrent la clé. Desmond ouvrit la porte et il fut en confrontation avec Junon qui lui dit de toucher un piédestal pour sauver la terre. Mais Minerve arriva et lui révéla que si il touchait le piédestal, il mourrait et libérerait Junon. Mais Desmond préféra sauver la terre et fit ses adieux aux Assassins puis toucha le piédestal et fut tué par le dispositif, sauvant la terre mais libérant aussi Junon[8].


Exil

Lettre william gavin.jpg

Lettre de William à Gavin

Journal william miles.jpg

Le journal de William

Peu après ces événements, les trois Assassins restant se séparèrent, William quittant Rebecca et Shaun pour réfléchir et méditer, notamment amère de la mort de son fils. Il rédigea une lettre à son vieil ami et Assassin Gavin Banks et le lui fit parvenir, avec un journal où il avait compilé tout son savoir, ses doutes, ses craintes et des indices à creuser pour des missions futures. Découragé, il demanda par cette lettre à son ami de prendre la tête de la Confrérie à sa place[4].

Retrouvailles en Norvège

William se planqua en Norvège où Gavin et son équipe le retrouvèrent plus d'un an après, en Mai 2014. Gavin était en colère car il ne comprenait pas le comportement de son ami. Il lui restitua son codex et décida de se remettre au travail[4].


L'espion

ACI Salle blanche william.jpg

La Salle blanche

En faisant des mises à jour système sur l'Altair II, Rebecca retrouva des messages secrets envoyé à une "base de données Initiés", remontant jusqu'à deux années en arrières. Elle en déduisit que les Assassins sur le navire étaient épiés par un espion infiltré. William décida d'interroger les membres de l'équipage un par un dans sa salle blanche, sauf Gavin et Galina, cette dernière ayant rejoint l'équipage que depuis peu. William commença par la capitaine Susan Drayton. Puis vint le tour de Stephanie Chiu, Eric Cooper, Emmett Leary, les frères Akaki Ninidze et Nodar Ninidze, Emmanuel Barraza. Finalement William découvrit l'identité de l'espion : il y en avait deux, Stephanie et Eric qui travaillaient de concert. Finalement, William décida de les épargner car il pensait que les Initiés et leurs ressources pouvaient être très utiles aux Assassins.

William révéla à son ami Gavin que quand Desmond décéda, il s'était arrêté net, il avait perdu tout espoir, tout envie de combattre, mais le fait de savoir quelques mois plus tard ce qu'Abstergo faisait de la dépouille de Desmond, qu'ils l'utilisaient pour continuer leurs recherches, cela attisa sa colère et raviva sa flamme, son envie de combattre. tout n'était pas perdu et grâce aux Initiés, ils pouvaient se permettre un nouvel espoir. William expliqua que c'était à Rebecca et Shaun de rallier les Initiés à leur cause[4].


Autres

  • William Miles est aussi l'Assassin qui fournit à Paul Bellamy des enregistrements relatifs à Nikolaï Orelov en 1998, quand Daniel Cross rejoignit le complexe des Assassins aux abords de Philadelphie. Cela démontre une nouvelle fois le rôle de premier plan que William joue dans la Confrérie, ainsi que sa capacité à obtenir et à disséminer des informations dans tout le réseau des Assassins[9].
  • "William" signifie "protecteur résolu", prénom d'origine germanique.


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard