Fandom

Assassin's Creed

Vol des bijoux de la couronne de France

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.png


Les joyaux de la couronne de France furent volés lors du sac de l'hôtel du Garde-Meuble entre les 11 et 16 septembre 1792 malgré la présence de gardes nationaux.

Selon l'inventaire réalisé en 1691, les joyaux de la couronne de France comptaient 5 885 diamants, 1 588 pierres précieuses et 488 perles. Parmi les plus célèbres, le Régent, diamant de 140,64 carats, le Sancy, diamant blanc de 55,23 carats que Louis XIV aimait, paraît-il, porter à son chapeau, et le diamant bleu de quelque 115 carats venu des Indes. Ces joyaux furent volés en 1792 lorsque le trésor royal fut pillé par des émeutiers.

Un responsable retrouva la trace des derniers joyaux et chargea l'Assassin Arno Dorian de les lui retourner. Bernard, l'un des voleurs, avait tenté de vendre les trois derniers diamants au joaillier Lefrançois mais constatant la qualité du bijou, ce dernier refusa de faire affaire avec lui. Après avoir rattrapé Bernard et récupéré une note confirmant que son groupe de voleurs comptait vendre les joyaux en Flandre. Néanmoins, Arno retrouva les voleurs non loin de la barrière des Martyrs et rapporta les diamants au responsable.

Les voleurs, quant à eux, furent rapidement arrêtés et exécutés sur la place de la Révolution.

Note

  • Historiquement, la plupart des joyaux ont été retrouvés et, après avoir été vendus à l'étranger par le Directoire, ont été rapatriés par Napoléon Bonaparte qui en fit cadeau à Joséphine de Beauharnais. Ils sont aujourd'hui exposés en partie au musée du Louvre. Ce n'est que récemment que le Bleu de France, le plus gros diamant bleu découvert à ce jour, a été identifié comme étant le diamant Hope, retaillé illégalement au XIXe siècle.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard