Fandom

Assassin's Creed

Virginie

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.pngFbookicon.png


Plantation de Virginie2.jpg

Une plantation de Virginie

La Virginie, officiellement le Commonwealth de Virginie, est un état du sud-est des États-Unis, entouré par le Maryland, le Kentucky, la Virginie-Occidentale, et la Caroline du Nord. Elle faisait partie des treize premières colonies à réclamer leur indépendance du Royaume de Grande-Bretagne lors de la Guerre d'Indépendance.

De nombreuses plantations s'y trouvaient: George Washington, Thomas Jefferson, Charles Lee et Haytham Kenway possédaient des plantations en Virginie.[1]

Histoire

John Murray, 4ème compte de Dunmore, gouvernait la Virginie pendant la Révolution. À l'aube de la guerre, il présenta un décret promettant la liberté à tout esclave appartenant aux Patriotes à condition qu'ils s'engagent dans l'Armée britannique. George Davidson était parmi les esclaves du Régiment Éthiopien de Lord Dunmore.[2] Les Templiers tentèrent d'éliminer Murray mais l'Assassin Connor Kenway envoya ses apprentis intercepter le meurtrier avant qu'il ne puisse accomplir sa mission. Les Assassins Coloniaux protégèrent Murray lors de l'incendie de Norfolk en janvier 1776, avant qu'il ne quitte la colonie à la fin de la même année.[3]

En 1781, l'Armée britannique, sous les ordres de Charles Cornwallis, se rendit en Virginie lors de leur campagne militaire dans les colonies du sud. Les Assassins Coloniaux aidèrent l'Armée continentale lors des Batailles de Petersburg, Spencer's Ordinary et Green Spring, mais l'issue des combats fut en faveur des Britanniques. Cornwallis installa ensuite ses troupes à Yorktown, le long de la baie de Chesapeake.[3]

L'Amiral de Grasse de la Marine française vogua vers la baie de Chesapeake, qu'il défendit contre la Royal Navy avec l'aide précieuse de l'Aquila, obligeant les Britanniques à abandonner la Virginie. Les armées françaises et continentales marchèrent alors sur Yorktown qu'ils assiégèrent aussitôt. Les apprentis de Connor infiltrèrent la ville et mirent à sac leurs fortifications, permettant alors à l'alliance franco-américaine de placer leurs canons selon leurs désirs, poussant Cornwallis à la reddition. Le Siège de Yorktown entraîna une série de négociations qui mit fin à la guerre.[3] Entre-temps, George Washington avait découvert une Pomme d'Eden.[4]

En 1865, John Wilkes Booth se réfugia en Virginie après avoir assassiné le Président Abraham Lincoln, et fut tué par les Assassins en retour.[5]



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard