Fandom

Assassin's Creed

Victoria Bibeau

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Templiers.pngAbstergo.pngDerDesicon.png

Victoria Bibeau est une psychiatre employée par Abstergo Entertainment, chargée d'aider les chercheurs ayant des difficultés à supporter les effets des sessions Animus, comme l'Effet de transfert.

C'était aussi une Templier travaillant comme chercheuse à Abstergo Industries. Cependant, selon Robert Fraser, elle était secrètement affiliée à la Confrérie des Assassins.

Biographie

Le patient Fraser

En 2014, Victoria fut chargée d'aider Robert Fraser, un analyste d'Abstergo souffrant d'un effet de transfert alors qu'il revivait les mémoires d'Arno Dorian, un Assassin ayant opéré durant la Révolution française. Inquiète que Fraser ne pût garder une distance professionnelle avec son sujet, elle recommanda que toute activité extérieure liée au travail de Fraser soit réduite[1].

Ses symptômes empirèrent, et il commença à se prendre pour Arno à chaque séance. Son supérieur, Aiden St. Claire, souligna que Fraser devrait parler à Bibeau chaque fois qu'il se sentirait débordé[1].

Suivant le conseil d'Aiden, Robert entama une correspondance avec Victoria, dans laquelle il confessa avoir rompu avec Anna, sa fiancée ; les mémoires d'Arno le rendant de plus en plus épris d'Élise de la Serre. Des souvenirs de la prise de la Bastille lui revinrent le 14 juillet, et il supplia Bibeau pour que cela s'arrête. Elle pensait qu'ils devaient continuer leur collaboration indépendamment, mais lui offrit des médicaments pour l'aider. Bibeau lui conseilla aussi d'écrire chaque fois que l'effet de transfert se manifestait, afin d'éloigner Arno de son esprit[1].

Fraser fut victime d'hallucinations plus vive encore, se croyant dans le Paris de la Belle Époque. Une fois revenu à lui, il prit un congé maladie. Le 29 juillet, Fraser était de retour pour le projet, affirmant que la semaine thérapeutique passée aux côtés du docteur Bibeau lui avait été d'un grand bien pour sa santé mentale[1].

Peu après son retour, Robert entrepris de détruire tous les documents ayant trait à la vie d'Arno, supprimant les fichiers sur son ordinateur et brûlant les copies sur le bureau d'Aiden St. Claire. Les autres documents qu'Abstergo parvint à sauver semblaient indiquer que Bibeau était le cerveau derrière ces suppressions, et elle fut saisie par des agents. En contact avec Bishop, Fraser fournit aux Assassins des mémoires non séquencées d'Arno, avant d'être retrouvé par des agents d'Abstergo et supprimé[1].

La dernière lettre de Robert fut la preuve la plus incriminante de la culpabilité de Bibeau. Fraser l'identifiait comme celle qui lui avait ordonné de venger la mort d'Élise de la Serre, et de trahir les Templiers, responsables de la mort de l'amour d'Arno. Malgré ces événements, Bibeau prouva sa loyauté à ses supérieurs et, en 2016, elle travaillait toujours pour Abstergo et était toujours une Templier[1].

Le Trident d'Éden

A venir

Note

  • L'anglais n'est pas la langue natale de Bibeau. Elle a un léger accent français

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard