Fandom

Assassin's Creed

Une carte dans la manche

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC2icon.png


Une carte dans la manche est une représentation virtuelle d'une Mémoire génétique d'Ezio Auditore, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Une fois les passants détroussés, Ezio retourna voir Paola.

Dialogue

ACII Éducation gestuelle 8.png

Ezio demanda à Paola pourquoi elle l'avait aidé

  • Paola: Laissez-nous, les filles.
  • Courtisanes: Oh... C'est dommage...
    Si innocent...
    Il est mignon.

Les courtisanes partirent, laissant seuls Ezio et Paola.

  • Paola: Maintenant que tu sais comment t'approcher d'un ennemi, il ne nous reste plus qu'à te trouver une arme.
  • Ezio: Et que voulez-vous que j'utilise ?
  • Paola: Oh, mais tu connais déjà la réponse...

Elle sortit alors la lame secrète qu'Ezio avait trouvé dans le coffre de son père. Il en fut d'ailleurs très étonné.

  • Ezio: Hé ! La lame et le brassard de mon père... Comment les avez-vous eus ?
  • Paola: J'ai appliqué les techniques que je t'ai enseignées.
  • Ezio: Je crains qu'ils ne soient en mauvais état.
  • Paola: Je suppose que tu as déjà rencontré Leonardo da Vinci ?
  • Ezio: Si. Mais en quoi un peintre pourrait il m'aider ?
  • Paola: Il est bien plus que ça. Apporte-lui ces objets. Tu verras.
  • Ezio: Avant de partir, puis-je vous poser une question ?
  • Paola: Bien sûr.
  • Ezio: Pourquoi m'avez vous apporté votre aide, à moi... un inconnu ?

Elle releva sa manche, dévoilant une cicatrice sur son avant-bras, témoignage de la torture.

  • Paola: Moi aussi, j'ai été trahie.

Ezio quitta la cour, et se rendit à l'atelier de Leonardo, qui fut tout heureux de le voir.

  • Leonardo: Oh ! Ezio Auditore ! Je... Je ne m'attendais vraiment pas à te revoir. Après tout ce qui s'est passé... Ah ! J'en oublie les bonnes manières ! Sois le bienvenu !

Les deux se firent une accolade.

  • Leonardo: Bien, dis-moi... que puis-je faire pour toi ?
  • Ezio: Est-ce que tu pourrais m'aider à réparer quelque chose ?
  • Leonardo: Bien sûr ! Viens ! Par ici.

Ils se dirigèrent dans le fond de l'atelier. Leonardo débarrassa une table de son désordre.

  • Leonardo: Quel désordre... Une chatte n'y retrouverait pas ses petits ! Je vais faire un peu de place. Très bien, voyons ça...

Ezio lui tendit alors la lame. Leonardo la posa sur la table et l'examina.

  • Leonardo: C'est fascinant. C'est étrange, Ezio. C'est assez ancien, et c'est pourtant très perfectionné. Je n'ai jamais rien vu de pareil. Mais j'ai bien peur de ne rien pouvoir faire sans les dessins d'origine... Je suis désolé.
ACII Une carte dans la manche 6.png

Leonardo faisant croire a Ezio qu'il doit lui trancher l'annulaire.

Leonardo remarqua alors quelque chose.

  • Leonardo: Attends un peu !

C'était une page, cachée sous le brassard. Il l'examina, provoquant l'étonnement d'Ezio.

  • Ezio: Mais qu'est-ce que tu fais ?
  • Leonardo: Tout ce que figure sur cette page est codé. Mais si ma théorie est exacte... Et si j'en crois ces dessins, il pourrait bien s'agir de...
  • Ezio: Il pourrait bien s'agir de quoi ?
  • Leonardo: Assieds-toi !
  • Ezio: Leonardo, je-
  • Leonardo: Chhhut ! Remarquable ! Si on intervertit les lettres et qu'on en garde qu'une sur trois...

Ezio s'assit, et il finit par s'assoupir tandis que Leonardo travaillait. Quelques heures plus tard, Leonardo réveilla Ezio et lui montra la lame réparé.

  • Leonardo: Voilà ! J'ai terminé !
  • Ezio: Hmmm ? Hein ? Terminé quoi ?
  • Leonardo: La lame ! J'ai compris comment déchiffrer ton parchemin. Il contenait toutes les instructions. Bien, il ne me reste plus qu'à couper ton annulaire.
  • Ezio: Tu plaisantes ?
  • Leonardo: Désolé, mais... tu ne pourras pas y échapper. Il faut s'assurer que "l'engagement" de celui qui manie la lame est bien réel.
  • Ezio: Bene. Mais fais vite.

Leonardo abattit son couteau dans la table, à quelques centimètres du doigt d'Ezio.

  • Leonardo: Je te fais marcher, Ezio ! Autrefois, un sacrifice était bien nécessaire, mais plus maintenant. Tu peux garder ton doigt.

Ezio enfila le brassard et fit jaillir la lame.

  • Ezio: Incroyable...
  • Leonardo: Oui, en effet ! Dis-moi, tu as d'autres pages comme celle-ci ?
  • Ezio: Désolé, c'était la seule.
  • Leonardo: Écoute, si par le plus grand des hasards tu en trouvais une autre - alors - apporte-la-moi.
  • Ezio: Je n'y manquerai pas. Et merci d'avoir réparé ça. C'est-

Ils furent interrompus par un garde qui tapait violemment à la porte de Leonardo.

  • Garde: Par ordre de la Garde florentine, ouvrez cette porte !
  • Leonardo: Euh, un petit instant ! Reste ici !

Leonardo alla ouvrir la porte et discuta avec le garde.

  • Garde: Êtes-vous Leonardo da Vinci ?
  • Leonardo: Oui. Que puis-je faire pour vous ?
  • Garde: J'ai quelques questions à vous poser.
  • Leonardo: Très bien.
ACII Une carte dans la manche 7.png

Leonardo se faisant interroger par un garde.

Les deux sortirent dans une cour, suivis discrètement par Ezio.

  • Leonardo: Dites-moi ce qui vous amène ?
  • Garde: Un témoin a rapporté vous avoir vu conspiré avec un ennemi de notre cité.
  • Leonardo: Quoi ? Moi ? Conspirer ? C'est grotesque !
  • Garde: Quand avez-vous parlé à Ezio Auditore pour la dernière fois ?
  • Leonardo: Qui ?
  • Garde: Ne jouez pas au plus fin avec moi. Nous savons que vous étiez un proche de la famille. Hmm. Je connais un moyen de vous rafraîchir la mémoire.

Il mit Leonardo à terre et lui donna des coups de pieds. Ezio intervint et le tua.

  • Leonardo: Grazie, Ezio !
  • Ezio: Je suis désolé.
  • Leonardo: Oh. Ce n'est pas la première fois qu'ils me maltraitent.
Ace 8 v.png

Ezio assassinant le garde

  • Ezio: Que fait-on du corps ?
  • Leonardo: Mets-le à l'intérieur, avec les autres.
  • Ezio: Les autres ?
  • Leonardo: La ville me donne des corps pour mes recherches.

Ezio transporta le corps jusqu'à l'atelier.

  • Leonardo: Tu vois ? Il ne s'est rien passé.
  • Ezio: Merci, Leonardo. Merci pour tout.
  • Leonardo: Je t'en prie. Et surtout n'oublie pas - Si tu trouves d'autres exemplaires de ces pages, apporte-les-moi. Si elles contiennent de nouveaux dessins, je pourrai même améliorer ta lame !
  • Ezio: Promis. Maintenant, je dois retourner auprès de Paola...
  • Leonardo: Présente-lui mes hommages !

Conséquences

Ezio fit réparer la lame de son père. Désormais comme neuve, il fut fin prêt à tuer Uberto.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard