Fandom

Assassin's Creed

Un homme dans la ville

4 657pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACBicon.png


Un homme dans la ville est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Ezio Auditore retrouva Niccolò Machiavelli au pied du mausolée d'Auguste. Ils parcoururent les rues de Rome tout en évoquant l'influence des Borgia sur ses habitants. Ezio suggéra de calmer la situation en assassinant Iacopo de Grassi et en détruisant la première des tours Borgia.

Dialogue

ACB Un homme dans la ville 1.png

Ezio retrouvant Machiavelli

Ezio arriva au pied du mausolée d'Auguste, où il retrouva Machiavelli, comme convenu.

  • Machiavelli: Ezio, je suis surpris de te voir ici.
  • Ezio: Tu ne m'as pas fait demander ?
  • Machiavelli: Mais non. La nouvelle de l'attaque de la Villa a fait le tour de la cité. Nous étions persuadés que tu étais mort.
  • Ezio: Pas encore. Je me sens même très vivant.
  • Machiavelli: Les Borgia ne doivent en aucun cas découvrir que tu leur as échappé. Suis-moi. Et pour une fois, fais en sorte de ne pas trop attirer l'attention.
  • Ezio: Pour qui me prends-tu ?

Les deux hommes se mirent à marcher dans les rues de Rome.

  • Machiavelli: Tu devrais songer à t'acheter tout ce qui te manque. Tu ne vivras pas longtemps à Rome, sans équipement.
  • Ezio: J'ai ma lame sur moi.
  • Machiavelli: Et les gardes ont leurs armes à feu, grâce à l'argent des Borgia. Heureusement, je suis là.

Ils firent une pause devant un forgeron. Machiavelli offrit une bourse de florins à Ezio.

  • Ezio: Grazie.
  • Machiavelli: Vu que tu es mon débiteur, peut-être écouteras-tu la voix de la raison.
  • Ezio: Si je l'entends, je te fais signe. Tu as ma parole.
ACB Un homme dans la ville 2.png

Machiavelli prêtant sa bourse à Ezio

Ezio acheta des épaulières romaines et un stiletto.

  • Forgeron: À votre service !
  • Machiavelli: Bene. Maintenant, tu vas pouvoir regagner Florence sain et sauf.
  • Ezio: Sauf que... Ce n'est pas là que je me rends.
  • Machiavelli: Ah ?
  • Ezio: Il n'y aura de paix que si nous nous dressons contre la famille Borgia tout entière, et contre les Templiers qui les servent.
  • Machiavelli: Tu n'as pas fait montre du même courage à Monteriggioni.
  • Ezio: Comment aurais-je pu me douter qu'ils me retrouveraient si vite ? Et qu'ils tueraient Mario ?
  • Machiavelli: Rodrigo s'est entouré de serpents et de meurtriers. Il a fait de sa propre fille Lucrezia l'une de ses armes les plus redoutables, mais même elle fait bien pâle figure à côté de celui qui a commandité l'assaut de la Villa. Son ambition, sa brutalité et sa cruauté dépassent l'entendement. Il se moque bien des lois des hommes. Il a assassiné son propre frère pour accaparer le pouvoir. Il ignore la peur et la fatigue. Ceux que son épée épargne s'empressent de le rejoindre. Les puissantes familles Orsini et Colonna ont été forcées de se prosterner à ses pieds et il compte le roi de France parmi ses alliés.
  • Ezio: Donne-moi son nom.
ACB Un homme dans la ville 3.png

Machiavelli et Ezio ne pouvant accéder aux écuries

  • Machiavelli: Cesare, commandant des armées du pape. Que compte-t-il faire de ce pouvoir ? Où puise-t-il sa force ? Je n'ai pas encore de réponses. Mais Ezio, Cesare a des vues sur toute l'Italie, et à l'allure où il progresse, celle-ci lui sera bientôt acquise.
  • Ezio: Est-ce de l'admiration que j'entends dans ta voix ?
  • Machiavelli: Sa volonté fait loi. C'est une qualité plutôt rare par les temps qui courent.

Ils s'arrêtèrent devant des écuries.

  • Ezio: Ce ne serait pas mieux à cheval ? Rome est très vaste.
  • Machiavelli: Cesare est en train de conquérir la Romagne, le pouvoir des Borgia s'étend un peu plus de jour en jour. De fait, ils se sont arrogé les quartiers stratégiques de la ville. Nous ne pouvons utiliser les écuries.
  • Ezio: Oh, tous doivent se plier à leur volonté, maintenant ?
  • Machiavelli: Mais que veux-tu dire par là, Ezio ?
  • Ezio: Tu sais très bien où je veux en venir...
  • Machiavelli: Est-ce qu'au moins tu as un plan ?
  • Ezio: Non. J'improviserai.
ACB Un homme dans la ville 4.png

Ezio s'éloigna de la tour en feu

Ezio se rendit au pied de la tour Borgia, où se tenaient le capitaine Borgia et deux de ses hommes. Ezio élimina ses gardes et poussa le capitaine contre un échafaud, qu'il s'écroula sur lui. Ezio s'en retourna ensuite auprès de Machiavelli.

  • Machiavelli: Ne sois pas naïf, ce n'est pas en tuant une poignée de gardes que les habitants te laisseront utiliser leurs écuries.
  • Ezio: Tu as raison. Il faut leur envoyer un signal. Attends ici.

Ezio gravit la Tour Borgia et l'incendia une fois au sommet.

  • Machiavelli: Ezio, on dirait que les écuries sont maintenant ouvertes aux clients.
  • Ezio: Après toi.

Conséquences

Ezio incendia la première tour Borgia, signalant aux Borgia qu'ils avaient un nouvel ennemi à redouter. Cette portion du quartier ne fut alors plus sous leur influence, et les bâtiments redevinrent disponibles à la rénovation auprès des architectes.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard