Fandom

Assassin's Creed

Uberto Alberti

4 642pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Templiers.pngLfilmicon.pngAC2icon.pngRNbookicon.png

Uberto Alberti était le Gonfalonnier de Florence (un chargé de justice) et un homme politique florentin, qui se rangea du côté des Templiers lorsqu’ils tentèrent de prendre le contrôle de Florence en 1476. C'est dans cette optique qu'il ordonna l'exécution de Giovanni Auditore et de deux de ses fils[1].

Avant sa trahison, il était l'un des plus proches amis de Giovanni et un de ses confidents. Il justifia sa trahison dans une lettre adressée à sa femme, disant qu'il avait agi par peur, afin de protéger sa famille, en échange de terres et de titres[1].


Biographie

Autodidacte spécialiste du droit criminel, Uberto comptait parmi les meilleurs avocats d’Italie, à tel point qu’il ne perdit pas un seul procès. Sa réputation lui valut d’être nommé au prestigieux poste de Gonfalonnier de Florence. Uberto fut l’ami et l’allié de Lorenzo de' Medici et de Giovanni Auditore durant de nombreuses années, mais leur amitié se détériora lorsque la banque Medici expulsa la famille d’Uberto de son foyer. Quand les Templiers lui demandèrent de trahir ses amis en échange de terres, d’argent et de pouvoir, Uberto accepta à contrecœur, affirmant qu’il agissait ainsi dans le seul but de protéger les siens.

Les Templiers, qui projetaient d’assassiner Lorenzo de’ Medici et de le remplacer par l’un des leurs, chargèrent Uberto de s’assurer que personne n’avait vent de leurs projets. Lorsque Giovanni Auditore fut sur le point de découvrir le complot — quelques jours après l'assassinat du duc de Milan, Galeazzo Maria Sforza[2] — Uberto le fit arrêter avec deux de ses fils. Ils furent condamnés à mort pour trahison et pendus le lendemain. Mais la victoire d’Uberto fut de courte durée.

Le 31 décembre 1476, Uberto Alberti, accompagné par Lorenzo de' Medici, ont assisté à l'inauguration des derniers travaux de Verrocchio dans le cloître de Santa Croce. C'est durant cette exposition que Ezio Auditore, le dernier fils de Giovanni, l’assassina[1].

Personnalité

Uberto avait une grande estime de lui-même et était très confiant. Sa coopération avec les Templiers ne fit que renforcer ce sentiment de supériorité. Il se lassait facilement corrompre, même si il argua qu'il avait coopéré avec Rodrigo Borgia pour protéger sa famille grâce à l'argent que lui avait versé l'Espagnol.

Ainsi, il exécuta n'importe quel ordre, même lorsqu'il s'agit d'exécuter son ami Giovanni. Néanmoins, il n'appréciait pas énormément Rodrigo et exprima de profonds regrets après l'exécution des Auditore, écrivant ses pensées dans une lettre où il dit également avoir agi sous le compte de la peur, celle-ci gagnant sur son honneur[1].

Note

  • Dans son entrée dans la base de données, il est dit qu'Uberto n'était pas un Templier. Pourtant, Mario Auditore le considère comme tel.
  • Dans la vidéo sur lui dans la base de données, on peut voir quatre cordes sur la potence de la Piazza della Signoria, au lieu des trois présentes dans le jeu. Il est probable que cette corde était prévue pour Ezio. La même image montre les Auditore dans un ordre différent et portant des vêtements légèrement différents. Toujours sur cette image, les Auditore sont suspendus pas la corde, alors que dans le jeu, le sol s'affaisse en dessous d'eux.

Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard