Fandom

Assassin's Creed

Troisième siège de Masyaf

4 643pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACRicon.pngCSbookicon.png


Le Troisième siège de Masyaf, ou la chute de Masyaf, fut un conflit qui fit rage durant l'année 1257, opposant les Mongols de Hügelü Khan aux Assassins du Levant menés par leur Mentor Altaïr Ibn-La'Ahad.

Les Mongols assiégèrent la forteresse de Masyaf, en Syrie, dans le but d'annihiler l'Ordre en représailles de la mort du grand-père de Hügelü, Gengis Khan, survenue en 1227. L'attaque causa la déroute des Assassins. Tous furent contraints de quitter Masyaf pour éviter une perte des effectifs de l'Ordre à l'échelle mondiale. [1]

Origines

Dans l'optique d'arrêter la menace mongole qui avançait insatiablement depuis l'Est de la Syrie, l'Assassin Altaïr Ibn La'Ahad, sa femme Maria, son fils Darim et Qulan Gal entamèrent un long voyage jusqu'en Mongolie [2]. Leur idée était d'infiltrer un camp Mongol où était supposément localisé Gengis Khan. Malgré tout, leur tentative d'assassinat échoua, et Gengis prit la fuite.

Mais c'est alors que Khan fuyait, q'une flèche de l'arbalète de Qulan Gal le toucha, causant une chute de son cheval. Darim l'acheva finalement avec sa propre arbalète.

La déroute des Assassins

C'est ainsi que le petit-fils de Gengis Khan, Hügelü, décida de venger la mort de son grand-père en attaquant la forteresse de Masyaf en 1257, regroupant un grand nombre d'hommes. Les Assassins ne s'y étaient pas préparés.

L'attaque

Entre 1256 et 1257, les Mongols détruisirent la plupart des bases des Assassins en Orient. Dans le même temps, les frères Niccolò et Maffeo Polo se rendirent à Masyaf pour questionner le Mentor des Assassins, Altaïr. Les Mongols attaquèrent par surprise, attaquant les remparts et détruisant le village. Altaïr confia aux deux frères le Codex qu'il avait rédigé tout au long de sa vie.

La plupart des Assassins abandonnèrent la forteresse, fuyant le combat pour éviter de trop loudes pertes qui se seraient répercutées à l'échelle mondiale [3]. Il escorta ensuite les Polo jusqu'en dehors de la forteresse. C'est là qu'il leur donna cinq clés, qu'ils devaient mettre en sécurité, et cachées de tous [4].

Après cela, Altaïr retourna aux côtés des Assassins restant pour repousser les Mongols.

La bibliothèque

Atlaïr pomme bibliotheque.png

Altaïr mettant la Pomme en sécurité.

Tous les efforts des Assassins se révélèrent triomphant, car le groupe de Mongols qui avait attaqué la forteresse n'était qu'une petite partie de la grande armée qui s'avançait promptement sur Masyaf. Quant à la plupart des Assassins restant, on leur ordonna de prendre la fuite à leur tour. Hülegü Khan avait remporté la bataille : les Assassins étaient affaiblis, morts ou en fuite, et ses forces arrivaient sur la forteresse pour en finir avec les derniers Assassins.

Altaïr profita de ce laps de temps et conduit son fils Darim jusque dans les souterrains de Masyaf, alors que leurs ennemis célébraient leur victoire. Il ouvrit une salle située derrière lui, la bibliothèque. Il expliqua à son fils que jamais il ne devait parler de ce lieu à qui que ce soit, qu'il devait partir très loin avec sa famille. Ils se firent leurs adieux.

Altaïr referma alors la porte, éteignit les torches sur les murs. Il scella sa Pomme d'Éden dans un recoin de la salle vide, afin que personne ne puisse jamais la retrouver [5]. Il s'assit sur un fauteuil, et sortit une dernière clé semblable à celles qu'il avait données aux Polo. Il expira dans cette salle à l'âge de 92 ans.



  1. Hormis Masyaf, la plupart des avant-postes des Assassins de Syrie avaient été rasés par les Mongols en 1256.
  2. Dans la province du Xia, plus précisément.
  3. En effet, la mort des Assassins de Masyaf aurait atteint l'Ordre au niveau mondial.
  4. Les frères Polo cachèrent les clés de Masyaf à Constantinople.
  5. L'Assassin Ezio Auditore da Firenze retrouva la pomme dans la bibliothèque en 1512, mais choisit de ne pas se l'approprier.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard