Fandom

Assassin's Creed

Trésors

4 635pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC2icon.pngACBicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngACLicon.pngAC4icon.pngACPicon.pngACROicon.pngACUicon.png
ACP coffre au trésor.png
 Les trésors sont des coffres de différentes tailles abritant de l'argent et des objets, que l'on peut trouver à des emplacement divers. Bien que la plupart d'entre eux sont dans des banques ou gardés, on peut également en trouver dans la rue et sur les toits, ou enfuis. La valeur de leur contenu peut varier.

On en trouve de différentes couleurs : rouges, bruns et dorés. Les coffres dorés contiennent habituellement le plus d'argent. Dans l'Animus, on reconnait les coffres par leur scintillement et par leur brillance à travers la Vision d'aigle.


Renaissance

AC2 Bank Guards-1-.png

Des gardes postés devant une banque

Les coffres dans les banques étaient généralement gardés par trois à quatres hommes, mais ceux à l'extérieur étaient à la portée de tous ou gardés par un ou deux soldats. En dehors des villes cependant, comme dans les Apennins , les coffres n'étaient pas gardés du tout. A Rome et Constantinople, l'ouverture d'un coffre sur un toit constituait un affront aux archers et ils attaqueraient.

Chaque banque contenait deux coffres et, en plus des gardes postés devant la porte, d'autres patrouillaient dans la rue. Rebecca Crane raconta que bien que toutes les familles possédaient une banque, la plupart d'entre elles étaient aux mains des Pazzi , et que leur contenu était digne d'intérêt. Toutefois, les gardes des Borgia s'occupaient plutôt de protéger les pages du Codex.

Les marchants d'art proposaient des cartes aux trésors indiquant leur emplacement dans chaque quartier d'une ville. Leur coût variait de 150ƒ à 395ƒ à Florence , 150ƒ dans les Apennins, 285ƒ à Monteriggioni, de 175ƒ à 240ƒ en Toscane, de 235ƒ à 260ƒ en Romagne et de 485ƒ à 995ƒ à Venise.


Âge d'or de la piraterie

Histoire

ACI Long Island concept.jpg

Une cache de pirates à Long Island

Contrairement aux croyances populaires, les coffres regorgeant de joyaux étaient rares durant l'âge d'or de la piraterie. Et les trésors enterrés l'étaient encore plus. Le seul cas documenté est celui où William Kidd essaya d'utiliser une partie des richesses qu'il avait enterrées à Long Island pour se dédouaner de ses crimes de pirate. Sa tentative de soudoiement se solda par un échec total et Kidd finit au bout d'une corde.

Les romans britanniques ont popularisé le mythe des trésors enterrés, mais les pirates étaient bien plus pragmatiques. Ils pillaient surtout de la nourriture, de l'eau, de l'alcool, des munitions, de la corde et du tissu pour maintenir leurs navires à flot. Ils vendaient tout ce qu'ils ne pouvaient pas utiliser, y compris les objets de valeur, afin de payer leurs équipages et de dégager un profit... qu'ils dépensaient le plus souvent sur la terre ferme, à faire la fête.

Il a existé des navires remplis d'or et de trésors, mais il s'agissait le plus souvent de bâtiments de guerre bénéficiant d'importantes escortes. Un navire pirate lambda n'avait aucune chance de prendre de telles prises... à quelques exceptions près. Ce sont ces nombreuses marchandises auxquelles nous n'attachons aucune valeur qui étaient considérées comme précieuses, en raison de leur rareté. Des marchandises telles que les épices, les étoffes et les teintures comptaient parmi les butins pirates les plus fréquents[1].


Gameplay

Dans Assassin's Creed IV: Black Flag, le gameplay du crochetage de coffres à été abandonné. Edward Kenway n'a même pas besoin de fouiller les coffres comme Ezio dans sa trilogie, en effet, d'une pression d'un bouton sur le gamepad, Edward casse le cadenas du coffre d'un coup de pied. Les coffres se trouvent partout, dans les villes, les jungles, les îles et même dans les profondeurs sous-marines.


Révolution américaine

Au cours du XVIIIe siècle, Haytham Kenway et son fils Connor Kenway pouvaient trouver des coffres à New York, Boston et dans la Frontière. Néanmoins, ces coffres devaient être crochetés pour être ouverts. 

Après avoir libéré un quartier d'une ville, Connor obtenait la clé permettant d'ouvrir tous les coffres de la zone et ceux de la Frontière, bien que le crochetage soit toujours nécessaire pour les coffres dans l'enceinte d'un fort.

Certains trésors étaient gardés par des chiens. Connor pouvait les distraire grâce à un appât, ou tout simplement en les tuant. Après ouverture de ces derniers, la carte au trésor de la zone est disponible dans les magasins.


Objets de valeur

Mis à part l'argent, les coffres de Rome contenaient une variété d'objets de quête marchande. Ils pouvaient être vendus ou échangés. Leur utilité variait, du bocal de sangsues aux bijoux.

On en trouvait dans les Tanières de Romulus. Dans chacune des six reposait un plus gros coffre abritant une clé dévérouillant la porte du trésor des Adeptes de Romulus.

Les coffres de Constantinople contenaient des ingrédients de bombes, prenant la place des objets de quête marchande.

Les coffres des colonies contenaient des recettes d'objets qui pouvaient être fabriqués par les artisans du Domaine Davenport . D'autres coffres appelés babioles devaient être ouverts pour les échanger contre des lettres du capitaine William Kidd auprès de Jambe de Bois, permettant de retrouver son trésor.


Notes

Général

  • La proximité d'un trésor est signalée par un scintillement indentique aux plumes, glyphes et aux fragments de déchiffrage de L'Archive Perdue.

Assassin's Creed

  • Les Templiers gardaient souvent des coffres, mais leur ouverture était impossible.

Assassin's Creed II

  • 330 trésors sont répartis dans les quatre villes et dans les massifs montagneux, ainsi que deux trésors par lieu secret. Il y a dix lieux secrets, donc 350 trésors.
  • En général, la valeur des trésors augmente le long du voyage d'Ezio, à cause de l'augmentation de la valeur des armes et des armures.
  • La rénovation du puits, de l'église, et de la mine de Monteriggioni ouvrait l'accès à deux trésors dans chacun de ces lieux.
    • Dans la chambre d'Ezio, au dernier étage de la Villa, se trouvent deux coffres dorés de faible valeur par rapport à leur couleur, contenant de 200ƒ à 600ƒ.

Assassin's Creed: Brotherhood

  • Dans les mémoires "Dette Publique" et "Poursuite d'Intérêts", on trouve deux trésors dans la maison de Francesco Troche.

Assassin's Creed Iv: Black Flag

  • On en trouve deux catégories : les coffres à argent et objets de valeur que l'on trouve partout : dans les villes et villages (rues, toits), dans les jungles, dans les eaux profondes, dans les grottes, mais aussi des coffres de plans d'amélioration pour le Jackdaw.
  • Dans Assassin's Creed: Pirates, il faut chercher les trésors à la longue-vue pour les dénicher.


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard