Fandom

Assassin's Creed

Tour de Galata

4 642pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngACRicon.pngRVbookicon.png
Cette page concerne le monument. Vous recherchez peut-être la mémoire.

La tour de Galata, ou Galata Kulesi en turc, appelée aussi Christea Turris ("tour du Christ") est une construction médiévale située à Constantinople dans le quartier de Galata en Turquie.

Plus haut sommet de la ville, sa silhouette cylindrique caractéristique constitue un repère imposant dans le ciel de ce quartier situé au nord de la Corne d'Or et domine l'horizon tout en offrant une vue panoramique de la vieille ville d'Istanbul et de ses environs.

Histoire

Construite par les Génois en 1348 lors de l'agrandissement de leur colonie, la tour de Galata était l'élément clé d'une structure défensive plus importante, dont la majeure partie fut détruite à l'époque ottomane.

Peu après son arrivée à Constantinople en 1511, l'Assassin Ezio Auditore da Firenze fit la course jusqu'au sommet de la tour avec son confrère Yusuf Tazim pour admirer la ville, "le carrefour du Monde". Grâce à leurs Lames-crochets, ils parvinrent à gravir le monument en moins d'une minute.

Plus tard, après avoir appris que l'une des Clés de Masyaf y avait été cachée par Niccolò Polo, Ezio entra dans la tour de Galata à la recherche de l'artefact, mais l'intérieur se déroba sous ses pieds. Fort heureusement, Ezio se rattrapa dans sa chute et retrouva la clé dans la grande grotte située sous la tour.

En 1512, Ezio négocia la vie de Sofia Sartor avec le prince Ahmet en échange des clés. Cependant, l'Assassin Azize était retenue en otage au sommet de la tour, déguisée en Sofia. Ayant découvert la supercherie, Ezio localisa la véritable Sofia non loin de la tour, et sauta en parachute afin de l'atteindre plus rapidement.

Au XVIIème siècle, la tour aurait servi de point de départ à l'un des premiers vols humains prolongés sans moteur. À en croire un historien voyageur, un certain Hezarfen Ahmed Çelebi s'élança en effet du haut de la tour un beau jour de 1632 grâce à un planeur de sa confection. Selon les dires de cet unique témoin, son vol lui permit de traverser le Bosphore et d'atterrir sain et sauf sur la rive asiatique du détroit. Impressionné par son exploit apparemment surnaturel, le sultan Murad lui offrit un sac de pièces d'or avant de l'exiler en Algérie, où il mourut quelques années plus tard.

Plus tard, au XVIIIème siècle, les Ottomans utilisèrent la tour comme poste d'observation contre les incendies de Constantinople et de ses environs. À la fin du XXème siècle, une discothèque fut installée au dernier étage de la tour.

Note

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard