Fandom

Assassin's Creed

Terre Sainte

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngACACicon.pngAC1icon.pngACBLicon.pngAC2icon.pngACRicon.pngCSbookicon.pngRVbookicon.png
Dioecesis Orientis 400 AD.png
La Terre Sainte est le nom donné par les chrétiens à la région où est né et a vécu Jésus Christ.


Historique

Durant la vie de Jésus, la Terre Sainte était sous domination romaine, avec des rois juifs fantoches plus ou moins dépendants de Rome. Le territoire comme le pouvoir étaient l'objet de partages complexes et mouvants. L'histoire a retenu les figures d'Hérode le Grand et de Ponce Pilate, mais ils furent nombreux à se disputer le pouvoir au profit de Rome.

La vie de Jésus a été relatée dans les Évangiles qui sont au nombre de quatre : les apôtres saint Jean et Matthieusaint Luc, le médecin d'Antioche, et saint Marc, secrétaire de l'apôtre Pierre. La victoire du christianisme, sous Constantin et ses successeurs, fait de la Terre Sainte un point d'attraction pour les pèlerins et les moines, comme saint Jérôme. Les premières basiliques chrétiennes remontent au IVe siècle. La première relation écrite d'un pèlerinage est celle du Pèlerin de Bordeaux en 333.

L'histoire de la Terre Sainte est étroitement liée à celle des grands empires de la région. À la paix byzantine succède, après une brève invasion sassanide, la paix du califat arabe, omeyyade et abbasside. La domination musulmane fait perdre au christianisme sa position privilégiée, mais elle est assez bien ressentie par les courants minoritaires du christianisme, SyriaquesNestoriensArméniens, admis à partager les lieux saints avec le clergé grec orthodoxe.

Le déclin abbasside ouvre une longue période d'instabilité et d'insécurité, au moment où l'Europe occidentale, en pleine expansion économique, militaire et spirituelle, est massivement attirée par les pèlerinages et les reliques de la Terre Sainte. L'appel au secours de l'Empire byzantin, relayé par le pape, donne le signal des croisades. Deux siècles de guerre au nom de Dieu, pour finir par un retour au statu quo antérieur : l'Islam dominant, le Christianisme toléré dans ses différents courants, vivant sa foi dans ses lieux saints traditionnels.

La période des croisades est aussi une époque de reconstruction et de découvertes de sites évangéliques. C'est à cette époque que la France devient puissance gardienne des Lieux Saints, mais son influence diminue à la fin du XIXe siècle. Les franciscains retournèrent à Jérusalem au début du XIIIe siècle et obtinrent des droits du sultan au siècle suivant. Ils restèrent présents depuis cette époque.

La Terre Sainte est toujours restée une destination de pèlerinage des chrétiens et aussi le lieu d'habitation permanent de communautés chrétiennes principalement palestiniennes, descendant des premières communautés ; elles sont de confession surtout orthodoxe de rite grec, mais aussi syriaque ou chaldéen, et aussi catholique, de rite latin, ou oriental. La communauté arménienne est historiquement et numériquement également importante.


Notes


Source

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard