Fandom

Assassin's Creed

Teodora Contanto

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngAC2icon.pngRNbookicon.png

Teodora Contanto, aussi appelée Sœur Teodora était une courtisane de Venise, propriétaire d’une maison close et membre de la Confrérie des Assassins.

Fille de joailliers, Teodora travailla dans la bijouterie familiale jusqu’à ses dix-sept ans, lorsque sa liaison avec un homme marié éclata au grand jour. En guise de punition, elle fut envoyée au couvent, où elle demeura cinq ans.

Teodora pensait que seul l’amour des humains permettrait d’atteindre l’amour divin. C’est pour cela qu’elle prit la surprenante décision d’ouvrir une maison close, la Rose de la Vertu (la Rosa della Virtù), où elle engagea d’anciennes sœurs ayant connu le même sort qu’elle. Les organisations religieuses en furent choquées, mais son établissement devint un commerce lucratif et son réseau de courtisanes attira l’attention des Assassins, qui la firent entrer dans leur Ordre.

En 1486, Teodora aida Ezio Auditore à assassiner le Templier Marco Barbarigo, alors Doge de Venise. Elle fut aussi présente lors de son premier affrontement avec Rodrigo Borgia et de son intégration à la Confrérie, en 1488. Ainsi qu’en 1499, à Rome, lorsqu’elle aida Ezio à affronter Borgia pour la seconde fois[1].

Biographie

Jeunesse

"Comme de nombreuses jeunes filles, j'ai été attirée par la religion. Mais j'ai très vite été déçue par les soi-disant "fidèles" de cette cité."
– Teodora à propos de sa foi

Né en 1450 au sein de la famille Contanto, elle travaillait comme vendeuse dans la bijouterie que tenaient ses parents, où elle assistait sa mère. Un client de la boutique écrivit en 1462 : " J'ai acheté une paire de boucles d'oreilles pour Margarita, chez les Contanto, au coin de la rue. Une charmante jeune fille les a emballés. Quand elle me les a tendues, nos mains se sont touchées. J'ai dû quitter la boutique dans l'instant. Oh, mon Dieu, comme j'aurais voulu ne pas être marié."

Les archives de la cour indiquent qu'à l'âge de 17 ans, elle ne se contentait plus d'effleurer les doigts de certains hommes. Le 26 novembre, elle eut une relation avec un homme marié, et la femme de celui-ci avertit les autorités vénitiennes. Comme c'était de coutume dans ce genre de situation, les parents de Teodora l'envoyèrent dans un couvent, pour qu'elle y passe le reste de ses jours dans le silence, à prier. Lorsqu'elle entra à Santa Maria Degli Angeli, elle était déterminée à faire pénitence pour sa faute.[2].

Début en tant que courtisane

ACII Demoiselles en détresse 1.png

Antonio de Magianis à la Rose de la Vertu.

"Pour la plupart des hommes, Dieu n'est qu'une idée très abstraite. Il ne touche ni leur âme, ni leur cœur. Les hommes doivent apprendre à aimer s'ils veulent trouver la rédemption. L'amour, c'est ce que mes filles et moi leur offrons."
– Teodora à propos de son bordel

En 1473, elle quitta le couvent, ne laissant qu'un simple mot cloué sur la porte d'entrée. Pour elle, cette vie monacale était stérile et "sans intérêt" et que ce n'était qu'en "s'associant avec d'autres" qu'elle pourrait "accéder au royaume de Dieu." Cette même année, Teodora ouvrit la Rose de la Vertu dans le quartier du quartier du Dorsoduro, centre festif de la ville. La plupart des courtisanes étaient d'anciennes religieuses qui partageaient la même vision des choses que Teodora. La papauté exigea à maintes reprises la fermeture de l'établissement, mais les autorités vénitiennes tinrent bon et le bâtiment resta ouvert jusqu'en 1516[2].

Même si elle ne faisait désormais plus partie d'un ordre religieux, Teodora se considérait comme une nonne à part entière, brandissant à chaque fois sa conception particulière de la religion. Ses activités attirèrent l'attention des Assassins, qui l'intronisèrent dans la Confrérie.

Aide à Ezio

ACII Nonne-obstant 3.png

Teodora expliquant comment obtenir le Masque d'or

"Il te faudra un masque d'or pour entrer. Et ne va pas croire qu'il suffirait d'en fabriquer un, car vois-tu, Ezio, chaque masque est numéroté. Mais rien n'est perdu, j'ai peut-être une idée. Nous allons t'aider à REMPORTER un masque."
– Teodora à propos du Masque d'or.

En 1486, Teodora fut présentée à Ezio Auditore par le biais d'Antonio de Magianis. Elle l'aida à assassiner le Doge Marco Barbarigo en l'informant qu'il lui faudrait obtenir un masque d'or pour participer à la réception donnée par le Doge lors du Carnaval. Ezio participa à une compétition pour obtenir le masque, et, bien qu'il ait remporté haut la main toutes les épreuves, le maître de cérémonie - corrompu par Silvio Barbarigo - déclara vainqueur le serviteur de Marco, Dante Moro[2].

Teodora permit ensuite à Ezio d'utiliser ses courtisanes afin de distraire Dante, permettant au jeune Assassin de dérober le Masque pour infiltrer la fête. Teodora l'attendait, et elle fut décontenancée de voir que Marco, ayant trop peur d'être tué par Ezio, restait sur son bateau tout en prononçant un discours. Puis elle se rappela du pistolet caché dont disposait Ezio, et elle l'incita à l'utiliser pour mettre fin aux jours du Doge. Une fois celui-ci éliminé, Ezio retourna à la Rose de la Vertu, où il essaya de passer une nuit avec Teodora. Toutefois, il dut se contenter des filles de la sœur[2].

Obtention de la Pomme d'Éden

ACII Plus on est de fous 10.png

Teodora lors de l'intronisation d'Ezio.

En 1488, elle et les autres Assassins apprirent que le Grand Maître de l'Ordre des Templiers était sur le point d'obtenir une pomme d'Éden. Ils gagnèrent le point de rendez-vous et découvrirent Ezio en pleine bataille. Alors que certains s'élancèrent au combat pour aider le jeune homme, Teodora, ainsi que Paola et Niccolò Machiavelli restèrent en retrait. Lorsque Rodrigo s'enfuit et que les gardes furent tués, Teodora et les autres révélèrent à Ezio qu'ils étaient tous des Assassins, puis ils assistèrent à l'intronisation du jeune homme. Une fois qu'elle fut terminée, ils effectuèrent un saut de la foi[2].

Contre Savonarola

En 1492, Ezio, de passage à Venise après s'être fait dérober la pomme par un moine fou du nom de Girolamo Savonarola, rendit visite à Teodora. Celle-ci l'informa que des prédicateurs proches de Savonarola prêchaient des sermons sur la fin du monde, et elle invita Ezio à se faire passer pour un adepte afin d'approcher plus rapidement Savonarola[3].

Le Sanctuaire

ACII Une croix sur la carte 7.png

Teodora à Monteriggioni.

En 1499, Ezio était parvenu à rassembler toutes les pages du Codex et tous les Assassins, dont Teodora, firent route vers la Villa Auditore à Monteriggioni pour échafauder un plan dans le but d'assassiner Rodrigo Borgia. Une fois le Sanctuaire localisé, elle fut d'accord pour créer le trouble à Rome afin de laisser le temps à l'Assassin d'infiltrer la Chapelle Sixtine. Elle retourna ensuite à Venise et resta à la tête de sa maison close[2].

Fin de vie

La Rose de la Vertu fut réduite en cendres en 1516, sur les ordres d’un évêque furieux qu’on lui refuse des services gratuits. Personne ne sait ce qu’il advint de Teodora[4].


Notes

  • Le nom Teodora est une variante italienne du nom Theodora, féminin de Theodorus, un nom grec signifiant "cadeau de Dieu". Contanto vient de con tanto signifiant affectueusement.

Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard