Fandom

Assassin's Creed

Tamir

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Templiers.pngAC1icon.pngACMicon.pngCSbookicon.pngBDbulleicon.png
Cet article concerne le personnage d'Assassin's Creed. Vous recherchez peut-être le Tamir apparaissant dans Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles.
"Tu me prends pour un petit marchand de mort qui profite de la guerre pour s'enrichir ? Pourquoi faire de moi ta cible ? Je ne suis pas le seul à exercer ce métier..."
– Les dernières paroles de Tamir, 1191.[src]


Tamir (vers 1147 – 1191) était un membre de l'Ordre des Templiers, et un marchand clandestin renommé installé dans le quartier pauvre de Damas lors de la Troisième Croisade.

Il s'agissait de la première cible figurant sur la liste qu'Al Mualim offrit à l'Assassin Altaïr Ibn-La'Ahad en l'échange de sa rédemption au sein de la Confrérie, ainsi que le premier Templier de marque éliminé lors de sa traque.

Biographie

Activités clandestines

Altaïr: "Te croirais-tu différent des autres ?"
Tamir: "Je suis différent, car j'offre mes compétences au service d'une cause noble. Tout comme mes frères."
― Tamir révélant ses motivations à Altaïr, 1191.

À l'origine un modeste marchand musulman, Tamir sortit de l'ombre en fournissant les troupes des Sarrasins avant de devenir propriétaire du Souk Al-Silaah, le plus grand de Damas. Spécialisé dans la production d'armes et d'armures, il fit ne fit bientôt plus seulement fortune en écoulant son matériel à la population, mais aussi à leurs ennemis, les Croisés. À son apogée, son souk était considéré comme le plus grand marché de Terre Sainte.[1][2]

Calculateur, froid et sans pitié, son profit demeurait son unique préoccupation. Il passait régulièrement les échoppes et étalages de ses confrères en revue, non sans critiquer la mauvaise facture de leurs marchandises. Tamir n'avait que faire de ses employés et les obligeait à travailler de jour comme de nuit jusqu'à satisfaire les besoins de ses clients; tout échec de leur part engendrerait leur mort immédiate par la main de sa garde personnelle. Même son statut de "marchand de mort" ne l'amena à réprouver son attitude, car au fond, il s'arrangeait pour que son admiration pour l'efficacité meurtrière de ses armes ne passe pas inaperçue.[1][2]

Mort

"Tu vas payer pour cela. Toi, et tous tes semblables."
– Tamir, peu de temps avant de rendre l'âme, 1191.[src]


Assassinat Tamir 8 .png

Altaïr assassinant Tamir

Après s'être renseigné au sujet de Tamir lors de son enquête, Altaïr se rendit dans la cour centrale du Souk Al-Silaah, prêt à se défaire du marchand. Dans les secondes qui suivirent, sa cible fit irruption, se disputant avec l'un de ses marchands. Celui-ci lui avait signalé ne pas pouvoir honorer ses commandes, disant que Tamir en demandait beaucoup trop. Outré par sa réponse, Tamir lui cracha au visage et dégaina une dague.[1][2]

Tamir se mit alors à transpercer le marchand de toutes parts, jusqu'à ce qu'il s'écroule dans la fontaine, l'emplissant peu à peu de son sang. Tamir fit signe à l'un de ses hommes de laisser le cadavre, sous prétexte que cela servirait de leçon aux autres, qu'il s'en alla d'ailleurs inspecter.[1][2]

Alors que la foule s'écartait, Altaïr exécuta silencieusement Tamir grâce à sa Lame secrète. Dans un dernier souffle, Tamir révéla à l'Assassin qu'il suivait en réalité un but bien plus noble que le simple profit, lui exposant son rôle dans le plan de son Ordre. Tamir soupira et Altaïr échappa à ses gardes.[1][2]

Il est mentionné dans l'une des lettres récupérées pendant la chasse de Robert de Sablé qu'un nouveau fournisseur d'armes devait être très vite trouvé après la mort de Tamir.[1]

Personnalité et apparence

Assassinat Tamir 6.png

Tamir se querellant avec le marchand

Tamir était un tyran orgueilleux de sang froid, qui ne considérait pas le non comme une réponse. Il avait de grands objectifs et était cruel au point de punir tous ceux qui ne lui permettaient pas de les atteindre. De ce fait il n'hésita pas à tuer un commerçant qui n'avait pas finit sa commande à temps. Etant peu connu en ville, Tamir travaillait secrètement avec les Templiers, et même aux portes de la mort, il arguait que sa cause était juste. Il savait qu'il n'était qu'un pion, et que ses confrères Templiers verraient d'un mauvais œil son assassinat.

Tamir portait un turban brun avec un peu de jaune, et des pantalons avec des inscriptions dorés. Aussi, il portait souvent une tunique cuivrée qui lui arrivait aux genoux. Il avait également une ceinture de cuir orange avec une paire de chaussures jaune foncé. Il était assez grand et portait une moustache brune.

Derniers mots

Tamir dernier mots.png

Les dernières paroles de Tamir

  • Altaïr : Va en paix.
  • Tamir : Tu vas payer pour cela. Toi, et tous tes semblables.
  • Altaïr : C'est toi qui vas payer, me semble-t-il, mon ami. Tu ne tireras plus parti de la souffrance des autres.
  • Tamir : Tu me prends pour un petit marchand de mort qui profite de la guerre pour s'enrichir ? Pourquoi faire de moi ta cible ? Je ne suis pas le seul à exercer ce métier...
  • Altaïr : Te croirais-tu différent des autres ?
  • Tamir : Je suis différent, car j'offre mes compétences au service d'une cause noble. Tout comme mes frères.
  • Altaïr : Tes frères ?
  • Tamir : Ah... Il pense que j'agis seul. Non, je ne suis qu'un maillon. J'ai rempli mon rôle, comme les autres. Tu les rencontreras bien assez tôt. Ils risquent de ne pas apprécier ce que tu as fait.
  • Altaïr : Bien. J'ai hâte de les mettre eux aussi hors d'état de nuire.
  • Tamir : Quelle arrogance ! Elle te détruira, mon garçon.

Notes

  • Tamir, תָּמִיר, est un nom hébreu signifiant "majestueux, riche".
  • Tamir est l'une des cinq cibles à posséder une garde personnelle portant le même genre d'habits que lui. Les quatre autres sont Talal, Abu'l Nuqoud, Majd Addin et Jubaïr Al Hakim.
  • Dans le jeu mobile, il était appelé "Tamir Bin Musa". Bin est une expression qui, tout comme ibn, signifie "fils de", tandis que Musa est une variante du nom Moïse.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard