Fandom

Assassin's Creed

Suaires d'Éden

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

CQELA.pngAC2icon.pngACPLicon.pngACSicon.png


"Les Suaires ? Il y en aurait plusieurs ?
- ceci est l'original. Mon prototype, créé en l'an 1923 de l'ère Isu !
"
Àlvaro Gramàtica interrogeant Consus à propos du Suaire[src]

Le Suaire d'Éden, ou le Suaire de Turin aussi numéroté Fragment d'Éden #66 depuis son acquisition par Abstergo Industries, est une pièce de tissu dotée de pouvoirs de guérison et est un des nombreux artefacts légués par la Première Civilisation. Il existe d'autres exemplaires du Suaire.

Il est décrit tel un drap blanc taché de sang, et était habituellement conservé dans un simple coffre. La forme d'un homme se dessinait parmi les brûlures du tissu, les bras sur son flanc et les mains ouvertes vers le haut. Toutefois, l'Église a déclaré plusieurs changements de visage du personnage.


Propriétaires connus


Histoire

Grèce

La première apparition du Suaire remonte à la mythologie grecque, dans laquelle il était mentionné comme la Toison d'Or, un objet légendaire aux pouvoirs étranges. Jason et les Argonautes le récupérèrent, en le prenant d'un arbre gardé par un dragon endormi à Colchide, en Géorgie actuelle.


Macédoine

"Qu'importe le pouvoir qui réside à l'intérieur, il ne nous a pas rendu notre Frère."
―Un Assassin à propos de l'échec de la résurrection de Brutus.
PL Brutus Suaire.png

Brutus enveloppé dans le Suaire

Les Assassins prirent possession du Suaire lors de la Rome antique. Après l'assassinat de Jules César en 44 avant J.-C., et le suicide de Brutus qui suivit en 42 avant J.-C., ses compagnons tentèrent de le réanimer à l'aide du Fragment à Philippes, en Macédoine.

Comme ils ne s'en étaient jamais servi, les Assassins redoutaient ses effets, mais enveloppèrent tout de même Brutus dans le drap. Le corps ouvrit les yeux et bougea les bras, mais il ne semblait ni respirer ni ressentir le toucher, et il subit à nouveau une "seconde mort".

Alors que les Assassins le pleurèrent pour la deuxième fois, on enveloppa Brutus dans un manteau, et le Suaire fut rangé dans son coffre d'origine.


Moyen-Orient

En 1700 avant J.-C., le Suaire était un manteau que Jacob donna à son neuvième fils Joseph. En 970 avant J.-C., le Suaire assista David, le deuxième roi d'Israël, dans son combat contre le géant Goliath.

Toutefois, le propriétaire le plus célèbre du Suaire reste Jésus Christ. Après avoir découvert qu'il l'avait obtenu, les Templiers ― autrefois, l'Empire romain ― firent crucifier le Christ vers 30 après J.-C. et récupérèrent le Fragment d'Éden.

Les disciples de Jésus parvinrent à la retrouver et à s'en servir pour le ramener à la vie. Suite à cet événement, le Suaire disparut dans la nature.


Monteriggioni

"Quel meilleur endroit que notre cité fortifiée pour y entreposer de telles abominations de l'Humanité ? Nous l'enterrerons et ferons en sorte qu'il y reste caché."
―Un Assassin à propos de la cachette du Suaire.

Geoffroy de Charny, un Templier français du XVème siècle, s'empara du Suaire. Les Assassins de Monteriggioni le lui prirent et le remplacèrent par une copie.

PL Monteriggioni Suaire.png

L'examen du Suaire par les Assassins

Après avoir confirmé son authenticité, un Assassin de la famille Auditore décida de mettre le Suaire en sûreté. Il falsifia les registres de l'Église pour supprimer toute trace du Suaire, mit le puits de la ville à sec puis l'agrandit afin d'y entreposer l'artefact.

Les Templiers découvrirent son emplacement et, en 1454, le mercenaire Federico da Montefeltro fut envoyé assiéger la cité. Mario Auditore repoussa l'attaque, et Luciano Pezzati, un espion ennemi fait prisonnier, avoua que cette attaque n'avait pour but que de récupérer quelque chose sous Monteriggioni.

A l'aide d'une équipe d'historiens et d'architectes, Mario chercha l'artefact et comprit qu'il se cachait juste sous ses pieds. Avec ses soldats, ils trouva une entrée secrète dans le puits, qui menait à un étroit couloir jonché de pièges. En le traversant, de nombreux hommes y laissèrent la vie à cause des lames, précipices et flèches qui les attendaient. Mario, lui, perdit son œil gauche face à un pendule de la mort.

PL Monteriggioni Suaire Puits.jpg

Le Suaire caché sous Monteriggioni

Les quelques hommes qui restaient atteignirent la salle, qui ne contenait qu'un coffre en bois. Tous entendirent une voix mystérieuse leur promettre soin à leurs blessures, mais dès que Mario s'avança pour ouvrir le coffre, ses hommes s'en prirent à lui. Il fut contraint de les tuer et de remonter de justesse à la surface.

Effrayé par ses pouvoirs, Mario cacha temporairement le Suaire dans sa Villa, avant de le confier à son frère Giovanni Auditore afin de l'éloigner de Monteriggioni. On n'entendit plus parler du Suaire, et Mario déclara que c'était "le problème de la Confrérie désormais".


Agnadello

"Si...merveilleux! C'est un objet si ordinaire, soigneusement pliée dans un simple coffre, mais c'est bien plus que ça!"
―Perotto Calderon en voyant le Suaire pour la première fois.
Giovanni Borgia nourisson.jpg

Giovanni Borgia recouvert du Suaire

En 1498, Perotto Calderon était un Assassin infiltré dans les rangs des Borgia, mais il tomba amoureux de la Templière Lucrezia Borgia, avec laquelle il aura un enfant. Cependant, le petit Giovanni était mal-formé, et condamné à une mort certaine. Connaissant le potentiel réparateur du Suaire que conservait sa Confrérie, Perotto enleva son fils et s'enfuit à Agnadello.

Perotto arriva chez Rinaldo Vitturi, qui gardait le Suaire. Bien qu'il fut forcé de tuer un grand nombre de ses Frères, Perotto parvint à se servir du Suaire sur son fils et à le guérir, mais il fut ensuite exécuté pour trahison du Credo.


Lonigo

"Je n'ai pas le choix. Qu'importe le pouvoir que renferme cet objet, je dois m'en servir!"
―Niccolò di Pitigliano, juste avant de se servir du Suaire.
PL Niccolò di Pitigliano Suaire.png

Niccolò di Pitigliano se servant du Suaire

Le Suaire tomba ensuite entre les mains de Niccolò di Pitigliano, probablement pendant ou après la Bataille d'Agnadello, en 1509, à laquelle il participait. En 1510, l'Assassin Francesco Vecellio fut envoyé pour tuer Niccolò, et pour récupérer le Fragment d'Éden.

Bien que Francesco réussit à le toucher mortellement, Niccolò survécut en touchant le Suaire. Temporairement soigné, il s'empara de l'artefact et fuit son manoir enflammé.

Cependant, il voulait être complètement soigné, et s'enveloppa entièrement dans le drap. A ce moment, le Suaire se retourna contre lui et détruisit son corps, faisant le travail de l'Assassin à sa place. Francesco, qui s'était préparé à un tel événement, réapparut et reprit le Suaire de ce qu'il restait de sa main.


Londres

Milan

"Une fausse piste en pleine guerre alors que mes compatriotes me lancent des bombes ? Pour quoi faire ? Y a-t-il toujours une chance que ce soit le vrai ? Bon...cela fait déjà vingt ans et je ne crois pas à cette histoire."
―L'agent des Templiers à la recherche du Suaire.
PL Milan Suaire .png

La vente du Suaire à Milan

Le jour de Noël 1944, au cœur de la Seconde Guerre mondiale, un agent des Templiers se rendit à un restaurant de Milan, où il était chargé d'acheter un artefact supposé être le Suaire. Bien que douteux, il acheta l'objet pour une forte somme à un homme de la famille Baguttiani, qui lui amena le drap dans sa boîte d'origine.

À sa grande surprie, l'agent confirma l'authenticité du Fragment d'Éden grâce à un porte-clé métallique de la forme du logo de l'entreprise Abstergo Industries, qui vibra à proximité du Suaire.


Études du Suaire

Suaire.jpg

En 2011, Isabelle Ardant s'entretint avec le docteur Àlvaro Gramàtica dans son complexe de la branche des Technologies futures d'Abstergo, à Mexico. Isabelle se plaignait notamment d'être reléguée au rang de "stagiaire" à trier les données du Projet Héritage alors que le docteur Warren Vidic brillait malgré ses échec, comme le fait de ne pas avoir trouvé la Pomme d'Éden que les mémoires génétiques du Sujet 16 devait leur fournir. C'est alors qu'Isabelle soumit à Gramàtica l'idée de fournir un autre Fragment d'Éden tout aussi intéressant à Alan Rikkin, le PDG d'Abstergo Industries et Gardien Templier de très haut rang au sein de l'Ordre. Il s'agissait du Fragment d'Éden 66 autrement dit le Suaire d'Éden, que la société avait acquis dans les années 1940. Isabelle demanda à son confrère de l'aider à le réparer pour impressionner leur hiérarchie ainsi que percer ses mystères, son mode de fonctionnement et les technologies à en retirer et ainsi attirer l'estime sur eux. De son côté, elle étudia les données du Projet Héritage et d'autres archives pour compléter ces travaux et aussi découvrir quelles autres personnes furent en contact avec l'artefact au fil des siècles[1].


Utilisation et effets secondaires

"Cette voix ne me semble pas hostile, malgré son insistance. Peut-être veut-elle vraiment nous guérir, mais je ne m'y risquerai pas!"
―Mario Auditore, à propos de l'utilisation du Suaire.
PL Suaire effets secondaires.png

Niccolò di Pitigliano détruit par le Suaire

Le Suaire était utilisé pour soigner des blessures de gravités variées. Il était capable autant de réparer une blessure faite à l'arc qu'une commise au poignard, ou que des malformations de naissance. Il parlait d'une voix bienfaisante qui promettait toujours la guérison, et sollicitait ses utilisateurs à faire face à leur fragilité physique.

Malgré les rumeurs, le Suaire était incapable de ramener l'homme à la vie. Toutefois, il pouvait réanimer des corps sur une courte durée.

Il pouvait également occasionner des hallucinations violentes, capables de déchirer un homme de l'intérieur (dans le cas de Niccolò di Pitigliano).

Vision Perotto Project Legacy.jpg

Perotto apparaissant dans les rêves de Giovanni

En particulier, Giovanni Borgia se montra réceptif aux effets du Suaire. Bien que l'artefact lui sauva la vie alors qu'il n'était qu'un enfant, il se mit à avoir des rêves expressifs s'inspirant des souvenirs d'autres personnes ayant été en contact avec le Suaire, comme son père et Marcus Junius Brutus.

De plus, Giovanni parlait fréquemment à un être invisible aux autres, une entité qu'il appelait Consus.

À la fin de sa vie, Giovanni fut connu comme étant celui qui "parlait" aux Fragments d'Éden, et qui se montrait particulièrement réceptif à leur présence. Ce don lui valut la mission d'identifier et de récupérer un Crâne de cristal au Nouveau Monde.


Note

  • Dans la version française d'Assassin's Creed II, le Suaire est le Fragment #36.


Galerie



  1. Assassin's Creed: Syndicate — Reconstruction de données n°001

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard