Fandom

Assassin's Creed

Stamp Act

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.png


Le Stamp Act correspondit à une tentative des autorités britanniques de récupérer une partie des sommes qu'elles avaient engagées lors de la guerre contre les Français et les Indiens (la "portion" américaine de la guerre de Sept Ans) en taxant les colons américains qui, au moins en théorie, avaient le plus bénéficié de ces investissements.

Le parlement anglais choisit une imposition par voie de timbre parce que c'était un moyen simple et facile à mettre en œuvre et qu'il était difficile d'y échapper. Tous les documents, des gazettes aux documents notariés en passant par les licences des juristes, devaient recevoir un timbre royal.

Les colons, de leur côté, estimaient que la Grande-Bretagne n'avait nullement le droit de leur imposer des taxes, dans la mesure où ils n'étaient pas représentés au parlement (d'où le très accrocheur slogan des révolutionnaires : "Pas d'imposition sans représentation"). Ils acceptaient aussi assez difficilement le sous-entendu selon lequel ils étaient responsables des dettes de guerre de la Grande-Bretagne, car la milice coloniale avait joué un rôle important dans les combats et la victoire face aux Français.

L'affaire donna lieu à de très importants rassemblements de protestation orchestrés par des groupements qui se faisaient appeler les Sons of Liberty. Les commerçants déclarèrent un boycott des marchandises britanniques. Plus important encore peut-être, les personnes chargées de percevoir cette taxe furent poussées à démissionner sous la menace. Les Sons of Liberty firent même défiler dans Boston le distributeur des timbres du Massachusetts et l'obligèrent à démissionner sous l'Arbre de la Liberté.

La taxe du Timbre ne fut jamais perçue et les Britanniques rapportèrent cette loi en mars 1766. Mais la victoire ne fut pas complète pour les Colonies. Le parlement vota alors le Declarotary Act (Acte déclaratoire) précisant que la Grande-Bretagne disposait du droit absolu de soumettre les colons à l'impôt et que ces derniers ne pouvaient s'y opposer.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard