Fandom

Assassin's Creed

Sons of Liberty

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.pngFbookicon.png
ACIII La chevauchée de minuit 4.png

Une réunion des Sons of Liberty

Le nom de « Sons of Liberty » (Fils de la Liberté) fut attribué à un certain nombre de groupements de contestataires originaires du Massachusetts, opposés au Stamp Act et qui poursuivirent leur action en organisant des réunion anti-britanniques, le plus connu étant la Boston Tea Party, et en faisant appliquer les boycotts dans les années qui précédèrent la révolution.

Ces groupements se coordonèrent peu à peu, mais débutèrent isolés les uns des autres. Le nom de « Fils de la Liberté » était généralement choisi car c’était une expression populaire signifiant également « Colon ». Comme leur nom le suggèrent, la plupart des Fils étaient des marchands, juristes et politiciens de la classe moyenne, et essentiellement des hommes. Par exemple, Paul Revere fit partie du groupe de Boston.

Les Fils (de toutes les Colonies) n’étaient pas opposés au recours à la violence et à l’intimidation pour parvenir à leur fin. Ils obtinrent la démission de tous les distributeurs de timbre sous la menace, allant même jusqu’à détruire les locaux du distributeur local et à le faire défiler dans toute la ville avant qu’il n’entonne un discours de démission public (et passablement terrifié).

Ils ont acquis une réputation d’aile radicale des Patriotes, provoquant des rassemblements et en perdant parfois même le contrôle. A Boston, une manifestation tourna à l’émeute et la foule incendia la demeure du gouverneur ; certains groupes des Fils ont également passé des représentants officiels de la Couronne, voire certains loyalistes, au goudron et aux plumes.

Certaines figures majeures de la Révolution firent partie de ces groupes, tels que John Hancock, Benjamin Franklin, Israel Putnam, Samuel Adams ou encore William Molineux.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard