Fandom

Assassin's Creed

Siège de Monteriggioni

4 642pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACBicon.pngBHbookicon.png
Mario: "Il faut empêcher les Borgia de pénétrer ces murs tant que les habitants n'auront pas évacué. Insemie per la vittoria !"
Ezio: "Insieme ! Mario... sois prudent."
Mario: "Toi aussi."
— Les dernières paroles de Mario à Ezio au début du siège, 1500.

Le siège de Monteriggioni fut un affrontement décisif qui opposa l'armée pontificale, menée par Cesare Borgia, aux mercenaires de la Famille Auditore, dirigés par Mario Auditore. La bataille eut lieu le 2 janvier 1500, à l'aube, quelques jours après la confrontation à Rome entre Ezio Auditore da Firenze et le père de Cesare, le pape Alexandre VI, durant laquelle le Maître Assassin ouvrit le Sanctuaire du Vatican et Minerve lança un appel prophétique à l'intention de Desmond Miles.

Histoire

Fuite du Vatican

Fin décembre 1499, Ezio Auditore se rendit au Vatican pour affronter Rodrigo Borgia et pénétra dans un sanctuaire de la Première Civilisation. Après quelques révélations, il ressortit du sanctuaire et tenta de s'enfuir du Vatican avec son oncle Mario, puis ils décidèrent de retourner à Monteriggioni.

Retour à Monteriggioni

"Prépare-toi, Ezio. Ils vont avoir des questions..."
– Mario à Ezio, lors de leur arrivée à Monteriggioni.[src]
Retour monteriggioni ezio&mario.png

Mario et Ezio, de retour à Monteriggioni.

Après la fuite du Vatican, Ezio et Mario prirent la route de Monteriggioni à cheval, pour préserver la Pomme d'Eden en leur possession. Après quatre jours de voyage, Ezio et Mario rentrèrent à la forteresse, discutant de l'étrange message que la Première Civilisation avait délivré à l'Assassin. Mario dit à Ezio qu'il ne fallait pas s'en inquiéter.

Arrivés à Monteriggioni, les habitants les acceuillirent vivement. Mario expliqua que des canons avaient été édifiés durant l'absence d'Ezio. Entrés dans la Villa Auditore, l'oncle et le neveu furent salués par Claudia, la soeur d'Ezio.

Ce dernier questionna sa soeur sur sa mère, Maria. Claudia répondit qu'elle allait bien. Elle annonça ensuite que Caterina Sforza était à Monteriggioni, puis demanda si c'en était fini avec Rodrigo. Son frère dit qu'il lui expliquera tout, ainsi qu'aux autres, dans le bureau de Mario.

Ezio angelinaceresa.png

Ezio et Angelina.

En sortant du bâtiment, Ezio croisa une jeune femme du nom d'Angelina. Elle appelait à l'aide car elle n'arrivait pas à soulever une lourde caisse remplie de fleurs pour Claudia, dont l'anniversaire devait avoir lieu le lendemain. Alors que les deux discutaient tandis qu'ils marchaient vers la Villa Auditore, Angelina expliqua qu'elle avait besoin de quelqu'un d'élégant pour l'accompagner à la fête de Claudia. Angelina n'avait pas reconnu l'homme qui l'avait aidé ; et lorsqu'Ezio se présenta, la jeune femme fut surprise et lui demanda de garder le secret.

Puis, Ezio se rendit en dehors de la forteresse. Il croisa le palefrenier, qui lui dit qu'il était embarrassé : le cheval préféré de Mario s'était enfui. Heureusement, il galopait aux alentours, mais allait trop vite pour le palefrenier. Ezio courut vers le cheval, et parvint à le maîtriser pour le ramener au palefrenier.

Les dernières personnes qu'Ezio aida étaient deux mercenaires qui ne parvenaient pas à faire fonctionner les canons. Ils expliquèrent à l'Assassin que l'ingénieur chargé des canons s'était assoupi quelque part sur les murailles. Ezio alla le chercher et l'ingénieur examina les canons. Il les répara et demanda à Ezio de les tester pour vérifier s'ils étaient en parfait état de marche ; celui-ci s'exécuta. Après avoir testé les canons qui fonctionnaient à merveille, l'ingénieur prévint que si des détonations se faisaient entendre le lendemain, cela proviendrait des canons que les mercenaires testeraient de nouveau.

Ezio caterinasforza monteriggioni.png

Ezio discutant avec Caterina.

Finalement, après avoir aidé les habitants de Monteriggioni, Ezio retourna à la Villa où il rencontra Caterina Sforza. Elle lui expliqua la raison de sa venue dans la forteresse, déclarant qu'elle voulait créer une alliance avec lui. Elle avoua avoir besoin des mercenaires pour soutenir Forlì des attaques répétées des Borgia. Ezio assura qu'ils discuteraient de ces problèmes plus tard ; il alla rejoindre les autres Assassins dans le bureau de Mario.

Réunion

Machiavelli: "Lorsque nos ennemis seront à terre, nous pourrons parler de sanctuaires, de dieux et de vieilles légendes. Tu aurais dû le tuer. Nous allons tous souffrir pour ça !"
Ezio: "Je ne suis pas là pour discuter du passé. Ensemble, nous devrions parler du futur !"
Machiavelli: "Non. Je pars immédiatement pour Rome."
Niccolò Machiavelli et Ezio dans le bureau de Mario, 1500.
Ezio etassassins monteriggioni reunion.png

Ezio rejoignant les autres Assassins dans le bureau de Mario.

Ezio entra dans le bureau de Mario avec Caterina. Il y trouva sa mère, Maria, ainsi que Mario lui-même et Niccolò Machiavelli. Ezio leur parla de ce qu'il s'était passé dans le sanctuaire au Vatican, de sa confrontation avec Rodrigo. Il décrivit l'apparition de Minerve comme une "peinture mouvante", et expliqua qu'elle prédisait un désastre de niveau mondial qui surviendrait dans le futur, et que des Temples existaient pour sauver l'Humanité.

Après ceci, il insista sur le fait que Minerve avait parlé d'un certain "Desmond", et qu'ensuite elle avait disparu.

Les autres Assassins furent abasourdis par le récit d'Ezio. Claudia demanda si Minerve avait une forme humaine ; son frère répliquant par une réponse positive. Mario demanda alors à Ezio où se trouvaient les Temples mentionnés par Minerve et qui était ce "Desmond". Son neveu répondit qu'il en savait autant que lui.

Machiavelli questionna ensuite Ezio sur le sort de Rodrigo, s'il avait appelé à la pitié ou s'il avait offert un certain pouvoir en échange de sa vie. Ezio répondit qu'aucune de ces choses n'avait eu lieu, qu'il avait laissé Rodrigo vivre. Machiavelli s'emporta et se mit en colère, clamant qu'avoir laissé cet homme dans la nature était une terrible erreur, et que rechercher les Temples alors que leurs ennemis respiraient encore était trop dangereux. Ezio tenta de se justifier ; il dit qu'il avait épargné Rodrigo pour oublier le passé et se focaliser sur l'avenir. Machiavelli ne fut pas satisfait et partit brutalement pour Rome.

Le départ de Machiavelli fit culpabiliser Ezio, dont l'oncle vint le conforter dans sa décision, expliquant qu'il était d'accord avec ce qu'il avait choisi de faire. Après cela, Ezio rentra dans sa chambre et prit un bain pour se relaxer. Caterina arriva, et lui fit un massage. Puis ils passèrent la nuit ensemble.

Le siège

Mario: "Ce sont les Borgia !"
Ezio: "Comment est-ce possible que nous ne les ayons pas repérés avant ?"
Mario: "Ils ont dû passer par l'est durant la nuit. On doit les tenir à l'écart des portes de la forteresse jusqu'à ce que tous les citoyens aient évacué."
– Mario à Ezio, 1500?

Une fois avoir terminé, Caterina demanda si Ezio voulait recommencer. Il répondit que la question ne se posait même pas. Alors qu'ils s'apprêtaient à recommencer, un coup de canon se fit entendre, Caterina sursauta, mais Ezio la rassura sur le fait qu'il s'agissait seulement des mercenaires testant les canons. Ceci s'avéra faux lorsqu'un boulet de canon traversa la vitre de la chambre d'Ezio pour finir sa route sur l'Armure d'Altaïr.

Ezio se leva rapidement et enfila ses vêtements. Il s'élança vers le trou dans le mur, mais eut seulement le temps de prendre une épée et l'une de ses lames secrètes. Caterina annonça qu'elle descendrait par les escaliers et que ses hommes prendraient les Borgia de flanc.

Ezio descendit par le trou dans le mur de sa chambre, manquant de se faire pulvériser par un autre boulet de canon. Il tomba mais fut relevé par Mario, en bas. Ezio demanda comment les Borgia avaient procédé pour ne pas avoir été repérés ; son oncle répondant qu'ils avaient dû passer par l'est durant la nuit. Mario expliqua qu'il fallait retenir l'ennemi au moins jusqu'à ce que les habitants aient évacué, puis ils se séparèrent, se souhaitant bonne chance.

Siege de monteriggioni breche.png

Les Borgia parvenant à atteindre les murailles.

Ezio se fraya un chemin à travers la ville et la pluie de boulets ennemis, puis il monta à l'emplacement des canons, détruisant au maximum les tours de siège et les canons ennemis. Lorsque son propre canon fut détruit, Ezio fut contraint de passer à un autre pour répéter l'opération. Lorsque la majeure partie des citoyens s'était enfuie, les Borgia arrivèrent seulement à atteindre les murailles. Ezio tenta de les repousser en tuant plusieurs gardes, mais fut contraint de fuir.

L'exécution de Mario

Cesare mario templiers siegedemonteriggioni.png

Cesare et ses alliés se préparant à exécuter Mario.

Lorsque le rythme de la bataille baissa, Ezio remarqua que Cesare Borgia et ses alliés tenaient Mario en joue, juste devant les portes de la forteresse. Ils avaient capturé Caterina. Cesare exécuta Mario sous les yeux d'Ezio, qui observait la scène depuis le toit d'un bâtiment.

Puis lui-même fut atteint d'une balle ennemie à l'épaule et chuta lourdement. Quand il reprit connaissance, plusieurs soldats Borgia continuaient à attaquer, mais même blessé l'Assassin parvint à tuer tous ceux se trouvant en travers de son chemin. Il rejoint sa mère et sa sœur à la villa pour emprunter le passage secret dont l'accès se trouvait dans la Crypte des Assassins, sous la villa. Paganino, qui était des forces alliées des Assassins, les laissa pour aller secourir d'autres mercenaires des Assassins, refermant le passage de la bibliothèque donnant à la crypte derrière Ezio.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard