Fandom

Assassin's Creed

Siège de Boston

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngAC3icon.png


Le Siège de Boston (19 avril 1775 – 17 mars 1776) fut la première phase de la partie active de la Guerre d'Indépendance des États-Unis, lors de laquelle des miliciens de la Nouvelle-Angleterre, qui allaient par la suite intégrer l'Armée continentale américaine, encerclèrent la ville de Boston, afin d'interdire tous mouvements aux troupes britanniques qui s'y trouvaient.

Le siège débuta le 19 avril, immédiatement après les Batailles de Lexington et Concord. La milice coloniale qui s'était rassemblée afin d'empêcher les raids britanniques suivit les Anglais jusqu'à Boston et décida de camper devant la ville en y enfermant les soldats de la couronne et leurs alliés loyalistes. À l'époque, Boston était une péninsule rattachée au continent par un mince ruban de terre que l'on appelle Boston Neck. Il suffisait de le bloquer pour isoler la ville.

Le siège dura près d'un an et ne compta qu'une seule grande bataille, celle de Bunker Hill. Mais Boston fut mise à rude épreuve. Il y eut de nombreuses pénuries, en particulier de bois de chauffage, et beaucoup d'immeubles furent abattus pour alimenter les cheminées. Naturellement, les Britanniques s'en prirent à tous les bâtiments et symboles associés aux rebelles. C'est ainsi que l'Arbre de la Liberté et les bancs de l'Old South Meeting House finirent en petit bois.

Il prit fin peu après l'attaque et la fortification par les rebelles des hauteurs de Dorchester, au sud de Boston, ce qui leur permit de bombarder le port. Le gouverneur de Boston préféra l'évacuation au combat. Le 17 mars, les navires loyalistes quittèrent la ville.

Le 17 mars est aujourd'hui devenu le "Jour de l'Évacuation" et est célébré dans certaines parties du Massachusetts.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard