Fandom

Assassin's Creed

Shay Cormac

4 654pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion1 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngTempliers.pngACROicon.png

"Respecter les préceptes de notre Ordre et tout ce que nous défendons. Ne jamais divulguer nos secrets ni la véritable nature de nos actes. Rester fidèle quoiqu'il advienne... jusqu'à la mort... Tel est mon credo. Je suis Shay Patrick Cormac, Templier du Rite colonial... du rite américain. J'ai gagné en âge, peut-être en raison. Une guerre et une révolution ont pris fin, une autre va bientôt éclater. Puisse le Père de la Sagesse nous guider."
Shay Cormac déclarant son allégeance à l'Ordre des Templiers.[src]

Shay Patrick Cormac (1731 – NC) était un membre de l'Ordre des Templiers, ayant sillonné les eaux glaciales de l'Océan Atlantique lors de la Guerre de Sept Ans.

Ancien membre de la Confrérie coloniale des Assassins, Shay consacra sa carrière de Templier à traquer ses premiers alliés. À bord de son navire, le Morrigan, il voyagea de New York jusqu'à la River Valley. C'est un ancêtre de Javier, et le grand-père du Templier Cudgel Cormac.

Biographie

Jeunesse

Shay Cormac est né à New York le 12 septembre 1731, d'une famille d'immigrés irlandais originaires de Dublin. Sa mère était morte en couches et son père servait dans la marine marchande. Alors qu’un jour, il rendait visite à son père sur les quais, il fit la connaissance d’un jeune garçon plus âgé : Liam O'Brien. Les deux jeunes gens se lièrent d’amitié aussitôt. Shay, élevé par sa tante dans un quartier aussi pauvre que dangereux, apprit auprès de Liam à se prendre en main.

A l’âge de huit ans, Shay avait déjà la réputation d’être un bagarreur, et son père résolut de l’emmener avec lui à bord de son navire. Avide d’aventures, Shay s’empressa d’accepter, bien qu’il regrettât d’être séparé de son ami Liam. Il apprit à manier l’épée et le pistolet pour défendre le navire contre les pirates. C’est ainsi qu’il affronta en duel un capitaine pirate qu’il abattit, sauvant ainsi son navire. En 1747, le navire et son équipage furent happés par une tempête et nombre de matelots périrent, dont le propre père de Shay.

Celui-ci retourna vivre à New-York passant ses journées à écumer les tavernes et à se battre. En 1748, le hasard voulut qu’il retrouvât Liam O’Brien, qui l’aida à se remettre d’aplomb. Dès lors, les deux hommes devinrent inséparables. La même année, Liam présenta Shay à son Mentor, Achilles Davenport, qui l'accueillit au sein la Confrérie un an plus tard. Durant les quatre années qui suivirent, Shay se dévoua corps et âme à la Confrérie et à son Credo. Toutefois, Shay devint toujours plus circonspect à l’égard des motivations des Assassins et des Templiers, leurs ennemis jurés. Il entreprenait Liam sur la moralité de leurs actes et sur les contraintes que le Mentor leur imposait.[2]

En 1752, lors d'une mission dans l'Atlantique Nord, Shay et Liam retrouvèrent leur confrère Louis-Joseph Gauthier de la Vérendrye, qui était supposé retrouver des contrebandiers transportant une cargaison de grande valeur. Lorsque les contrebandiers furent capturés par les Anglais, Shay infiltra leur campement, élimina les soldats britanniques et prit la barre du navire de ces derniers, un sloop-of-war baptisé le Morrigan.[2]

À la recherche des artefacts

Peu après, Shay et Liam rentrèrent au Domaine Davenport, quartier général des Assassins Coloniaux, et assistèrent à l'arrivée du désormais légendaire Assassin Adewalé. Tandis que l'ancien pirate échangeait quelques mots avec Achilles, Shay poursuivit son entraînement sous la tutelle de Liam, Hope Jensen et Kesegowaase, avant qu'Achilles ne lui donne sa prochaine mission: la recherche et l'acquisition de deux mystérieux artefacts de la Première Civilisation, la boîte des Précurseurs et le Manuscrit.[2]

Après avoir retrouvé La Vérendrye et son informateur, Le Chasseur, Shay se rendit à Mount Vernon, lieu de résidence de Lawrence et George Washington, pour y intercepter un colis destiné à Lawrence. Après avoir infiltré le manoir et dérobé une carabine à air, Shay espionna Lawrence et trois autres hommes: Samuel Smith, James Wardrop et Jack Weeks. Lawrence donna l'ordre à Smith et Wardrop et garder, respectivement, la Boîte et le Manuscrit, avant de les laisser partir. Tandis que Lawrence vaquait à ses occupations lors d'une garden-party, Shay l'assassina et prit la fuite. Sur le chemin du retour, Shay se sentit à la fois déçu et coupable d'avoir éliminé Lawrence, qui était déjà dans un état déplorable à cause de sa maladie.[2]

Quelques mois plus tard, Shay traqua Samuel Smith en mer, lequel tentait de fuir avec la Boîte en sa possession. Bien que le schooner de Smith menât le Morrigan droit dans une embuscade, allant jusqu'à déverser l'huile enflammée pour le semer, Shay lui emboîta le bas et l'assassina sur l'île de Terra Nova, récupérant ainsi la Boîte pour le compte des Assassins.[2]

Deux ans plus tard, en 1754, alors que Français et Anglais étaient sur le point de déclarer la guerre, Shay se rendit à Albany, dans l'État de New York, pour y éliminer Wardrop. Après avoir espionné William Johnson et Benjamin Franklin lors du Congrès d'Albany, Shay localisa et assassina Wardrop, puis récupéra le Manuscrit, malgré les mises en garde de sa cible, qui disait que Shay allait ainsi mettre le monde en danger.[2]

Avec les deux artefacts en sa possession, Shay et Hope mirent les talents d'inventeur de Franklin à contribution dans l'espoir de les activer. Après avoir aidé Franklin à installer son paratonnerre, Shay vit l'électricité jaillir du dispositif de Franklin et donner vie à la Boîte. Un hologramme du globe terrestre en surgit, et un point lumineux marquait l'emplacement d'un temple de la Première Civilisation à Lisbonne, au Portugal. Shay fit part de cette information à Achilles, qui lui donna l'ordre de se rendre à Lisbonne, de mener l'enquête sur le temple, et de rapporter le Fragment d'Eden qui serait renfermé, qu'importe sa nature.[2]


Le désastre de Lisbonne

Arrivé dans la capitale portugaise, Shay se dirigea vers la cathédrale et, après une brève recherche, activa un mécanisme qui le mena jusqu'au sous-sol. Il découvrit un artefact de la forme d'une étoile et tenta de le prendre. Mais l'artefact se brisa et un terrible séisme se produisit. Shay s'enfuit à travers les décombres de la ville et les cadavres des civils morts puis regagna le Morrigan.

Quelques semaines plus tard il fut de retour au Domaine. Très énervé, il accusa Achilles de la mort de tous ces innocents, arguant que le Mentor savait ce qu'il allait se produire. Achilles refusa d'entendre cette vérité et il fit sortir Shay. Remonté contre Achilles, Shay s'infiltra dans la demeure et vola le manuscrit. Il fut pris sur le fait par Achilles qui l'attaqua. Après un bref combat, Shay sauta par la fenêtre et essaya de quitter le Domaine. Il arriva dans une impasse et fut confronté à ses anciens frères Assassins. Alors qu'il essayait de sauter dans l'eau, une balle tirée par le Chevalier de la Vérendrye l'atteignit à l'épaule, et Shay fit une chute d'une dizaine de mètres. Les Assassins le laissèrent pour mort.


Rencontre des Templiers

Des semaines plus tard, Shay se réveilla à New-York chez Barry et Cassidy Finnegan, un couple âgé qui avait recueilli Shay. Lorsque la maison des Finnegan fut attaqué par un gang, Shay sauva le couple malgré ses blessures. Pour le remercier, Cassidy lui tendit un habit ayant appartenu à leur fils, ainsi que ses armes. Bien équipé, Shay localisa un membre du gang, le corrigea et obtint de lui l'emplacement du Q.G du gang.

Après avoir arraché l'étendard du gang et tuer leur chef, la cachette fut de nouveau sous contrôle britannique. Il fit la rencontre de George Monro, un colonel anglais ami des Finnegan. Les deux marchèrent ensemble dans les rues et Shay en apprit un peu plus sur la philosophie des Templiers. Quelques temps plus tard, les deux se croisèrent de nouveau chez les Finnegan et ils planifièrent l'élimination d'un autre gang. Monro et Shay se dirigèrent vers le manoir où se cachait le gang. Ils empêchèrent l'exécution de Christopher Gist, un allié de Monro que le gang avait capturé et prévu de pendre. Une fois le gang chassé des lieux, Shay fut stupéfait de découvrir que le navire utilisé par le gang n'était autre que le Morrigan. Gist rassembla quelques alliés et devint le second de Shay à bord du Morrigan et ils firent voile vers Albany, où Monro avait une autre tâche à confier à Shay.

Sur place, Monro informa Shay qu'un fort français proche dérangeait grandement les activités des britanniques, ainsi qu'une menace potentielle pour la sécurité de la région. Après avoir acquis la puissance de feu nécessaire, le Morrigan détruisit les fortifications et les canons du fort. Shay mit pied à terre et se dirigea dans la salle de guerre. Il eut la surprise d'y trouver son ancien compagnon et formateur Le Chasseur. Après un affrontement dont Shay sortit vainqueur, Le Chasseur révéla qu'un groupe de criminels de New York prévoyaient d'utiliser un gaz hautement toxique sur l'armée britannique. Déterminé à tuer les malfrats, Shay retourna en ville.

Arrivé à New York, Shay rendit visite à Monro, qui l'informa que le groupe était dirigé par une femme. Le colonel envoya ensuite Shay retrouver Benjamin Franklin, craignant que la femme en question soit son ancienne amie Hope Jensen. L'inventeur fut surpris de revoir Shay en vie -Hope lui ayant simplement dit qu'il avait disparu- mais il lui donna un prototype de lance grenades. Shay utilisa cette arme pour détruire les réservoirs de poison et ainsi, sauver des centaines de vie.

Une fois la tâche accomplie, Shay rejoignit George Monro et Christopher Gist sur un toit et ils conclurent que ce que Shay venait d'accomplir avait sauvé beaucoup de vies. Ils furent bientôt rejoint par Jack Weeks et William Johnson, qui félicitèrent tout deux Shay. Le groupe s'en alla célébrer leur victoire dans une taverne. L'année suivante, Shay continua à aider Monro et par extension les Templiers, devant apte à être recruté.


Le siège de Fort William Henry

Un an plus tard, alors qu'il voguait dans l'Atlantique, Shay trouva, dans la cabine du Morrigan, une étrange lettre, envoyée par le colonel Monro, emballée dans un mystérieux paquet. En l'ouvrant, Shay retrouva le manuscrit qu'il croyait perdu et il lut la lettre, découvrant que Monro l'avait sauvé après sa chute et l'avait emmené chez les Finnegan.

La lettre évoquait également la nouvelle affectation de Monro, à Fort William Henry, combattant les indigènes qui coopéraient avec les Français et que les renforts promis par Jonhson n'étaient pas encore arrivé. Shay soupçonna alors son ancien coéquipier Kesegowaase, Shay fit voile jusqu'à la position du colonel.

Sur place, il ne trouva pas immédiatement George Monro, mais son ancienne cible Jack Weeks, qui attendait les renforts sur le rivage. Shay et Weeks firent leur chemin jusqu'à la division de Monro, qui patrouillait dans la nature.

Le régiment fut attaqué par des troupes françaises et indigènes, avec également quelques Assassins parmi leur rangs. Shay escorta le général jusqu'au Morrigan, où il fut en sécurité. Kesegowaase surgit sur le rivage, furieux et stupéfait de voir Shay encore en vie. Shay tira sur un baril et laissa une marque sur le visage de Kesegowaase avant de quitter les lieux.

Quelque temps plus tard, Shay navigua jusqu'à Albany, alors que la cité était assiégée par les Français. Shay traversa la ville pour se rendre au fort, où son ami George Monro était en plein combat contre des indigènes et des Assassins. Dans le lot des indiens se battant se trouvait Kesegowaase. Shay le poursuivit et en vint à bout grâce à l'un des canons du fort. Dans ses derniers instants, Kesegowaase révéla à Shay que le colonel Monro allait bientôt mourir. Il prononça simplement "Liam" avant de s'effondrer.

Craignant le pire pour son ami, Shay se précipita de rejoindre une maison en feu. Des soldats l'informèrent que Monro se trouvait à l'intérieur. Au péril de sa vie, il fit sortir le colonel de l'habitation en proie aux flammes mais il était trop tard ; il avait été mortellement blessé par Liam et ce dernier s'était emparé du manuscrit, que Shay avait remis à Monro peu avant. Avant de mourir, il retira son anneau de Templier et le confia à Shay.

Screenshot 2015-01-31-17-26-34-2.png

L'intronisation de Shay Cormac

Plus tard, Shay fut intronisé dans l'Ordre des Templiers par le Grand Maître, Haytham Kenway, en compagnie d'autres Templiers, Charles Lee, William Johnson, Christopher Gist et Jack Weeks. Shay informa Haytham de ce qu'il avait vu des temples, ainsi que de la volonté d'Achilles à trouver ces temples et tuer des milliers d'innocents.


La bataille de Louisbourg

Shay fit voile dans l'Atlantique Nord à la rencontre de l'allié des Templiers, l'explorateur et capitaine du HMS Pembroke, James Cook. A la suite d'une bataille contre la marine française, les Templiers localisèrent l'Experto Crede, le navire de l'Assassin Adewalé. Mais Shay ne l'attaqua pas, suivant le conseil prodigué par Gist de se concentrer sur la flotte française.


À la poursuite des Assassins

Avec le temps, Adewalé devint une épine dans le pied des Templiers. De fait, ils ordonnèrent son exécution. Shay, avec Haytham à son bord, poursuivirent le vieil Assassin jusqu'à la Vieille Carrière et firent échouer son navire sur le rivage. Adewalé se réfugia dans l'île et fut confronté à Haytham, qui faisait diversion pour que Shay puisse tuer le vieil homme. Adewalé dit au Grand Maître qu'il n'avait aucun honneur et qu'il avait connu son père qui, même si ce n'était pas un homme bon, avait des valeurs. Malheureusement, Shay se faufila dans le dos d'Adewalé et l'assassina. Avant de mourir, il qualifia Shay de monstre.

Quelques temps plus tard, Shay épia une conversation entre les Assassins à New York, dans laquelle ils parlaient de reproduire l'expérience de Benjamin Franklin. Shay réalisa alors qu'il devrait éliminer tous ses anciens compagnons. Il collabora avec Jack Weeks pour réduire l'influence du groupe criminel de Hope dans la ville. Une fois accomplie, Shay retrouva Haytham, qui était parvenu à localiser Hope. Shay infiltra le Manoir d'Hope et espionna une conversation entre Liam et Hope, où ils parlèrent des sites des Précurseurs. Une fois Liam parti, Hope détecta Shay et tira à travers la fenêtre, faisant tomber Shay. Hope s'enfuit en empoisonnant la salle, mais Shay quitta la pièce et le manoir. Il poursuivit Hope sur les toits de la ville, évitant les nuages toxiques causés par la belle. Il finit par tuer son ancienne formatrice, non sans remords. Elle lui révéla qu'elle ne faisait qu'une distraction pour permettre au Chevalier de fuir le plus loin possible. Elle regretta que cela se finisse ainsi, car Shay avait un grand potentiel.

Shay fit voile dans l'Atlantique Nord, où il rencontra une fois encore James Cook, pour obtenir des informations sur la position du Chevalier. Sur les conseils de Cook, Shay infiltra le fort d'Anticosti et déroba les cartes du Chevalier, qui étaient codées. Il se précipita sur le Morrigan et s'enfuit. Une fois hors de danger, il fit examiner les cartes à Cook qui parvint à localiser le Chevalier. Naviguant à travers une tempête de neige, Shay dut livrer bataille contre une flotte. Il parvint malgré tour à la vaincre et aborda le Gerfaut. Parvenant à tuer le Chevalier, Shay apprit que de la Vérendrye ne servait que de distraction afin qu'Achilles et Liam parviennent au site des Précurseurs. Fou de rage, Shay fit alors passer le Chevalier par dessus-bord.

Shay et Haytham naviguèrent jusqu'au site des Précurseurs, dans un désert de glace. Ils firent leur chemin dans les grottes glaciales, mais furent séparés par un éboulement. Ils parvinrent néanmoins au centre du temple, où se trouvait déjà Achilles et Liam. Achilles comprit que Shay avait raison depuis le début et, lorsque Liam voulut tirer sur Shay, Achilles s'interposa mais provoqua un nouveau séisme. Shay poursuivit Liam et, après un bref combat, Shay tua son ancien ami, récupérant ainsi le manuscrit. Alors qu'Haytham était sur le point de tuer Achilles, Shay s'interposa et suggéra de le laisser en vie, car il n'avait plus ni famille, ni confrérie. Haytham accéda à la demande à contre-coeur et logea une balle dans le genou de l'Assassin, le rendant infirme à vie. Shay se vit ensuite confier la mission de retrouver la boîte des Précurseurs, bien que cela puisse prendre des années.


Voyage en France

Haytham: "Shay, notre quête des Précurseurs touche à son terme mais, il me faut cette boîte. Trouve-la, pour l'Ordre des Templiers... et pour moi-même."
Shay: "Qui sait où elle peut bien être, il me faudra peut-être des années."
Haytham: "Voire ta vie entière. Acceptes-tu cette mission ?"
Shay: "(Acquiescement de la tête)"
Haytham: "Bien."
– Haytham et Shay au sujet de la Boîte des Précurseurs[2].
Shay et Charles.png

Shay récupérant la Boîte des Précurseurs

En 1776, après de nombreuses années de recherches, Shay se rendit en France, à Paris, afin de tuer un Assassin du nom de Charles Dorian qui, selon ses informations, était en possession de la boîte. Après avoir sauvé Benjamin Franklin de criminels, il l'accompagna au Château de Versailles prétextant y avoir une réunion. Après avoir infiltré le bâtiment, il assassina Charles et quitta la France.

Personnalité

Dans sa jeunesse, Shay était un jeune homme impétueux et arrogant, qui ne prenait pas ses fonctions d'Assassins au sérieux ; non pas parce qu'il ne croyait pas en la cause, mais parce qu'il était jeune et imprudent. Alors qu'il était encore un Assassin, Shay commença à douter du Credo après avoir tué Lawrence Washington, qui était déjà mourant des suites d'une tuberculose. Sa loyauté vola en éclats après la catastrophe de Lisbonne, où il faillit mourir et où des milliers d'innocents perdirent la vie.

Malgré son changement d'allégeance, Shay ne prit aucun plaisir à éliminer ses anciens confrères Assassins, sauf peut-être le Chevalier, qu'il n'apprécia jamais, et il fut même attristé de prendre la vie de Liam et de Hope. Même lorsqu'il dut tuer des Assassins pour qui il n'avait aucun lien, Adewalé et Charles Dorian, il ne prit aucun plaisir.

Shay répétait souvent sa devise: "Je crée ma propre chance". Cette devise symbolise son indépendance et ses succès obtenus grâce à ses compétences et pas à la chance.

Notes

  • Shay est une anglicisation du terme gaélique Séaghdha, signifiant "Faucon". Patrick provient du latin Patricius voulant dire "noble". "Cormac" est un mot irlandais signifiant "corbeau".
  • La tenue de Templier de Shay portait quelques similitudes avec l'Armure de Templier obtenue par Edward Kenway.
  • Bien que certaines images promotionnelles montrait la tenue de Shay avec une capuche, celle-ci ne figure pas dans le jeu.
  • Bien que le nom de jeune fille d'Anne Bonny était Cormac, il n'existe aucun lien entre les deux personnages, le nom Cormac étant un nom répandu en Irlande, ce détail est fortuit.

Galeries



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard