Fandom

Assassin's Creed

Sceaux de la Mémoire

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

CQELA.pngAssassins.pngACRicon.pngRVbookicon.png


ACR Sceau de la Mémoire.png

Les Sceaux de la Mémoire étaient des artefacts puissants laissés par Ceux qui étaient là avant qu'Altaïr Ibn-La'Ahad trouva dans la forteresse des Assassins d'Alamut. Ces artefacts servaient à enregistrer des souvenirs de l'utilisateur et Altaïr s'en servit pour stocker des événements importants de sa vie, notamment ceux liés à la Pomme d'Éden en sa possession.

Mais ces sceaux avaient aussi une autre fonction : elle servaient de clés pour ouvrir la Bibliothèque d'Altaïr que ce dernier avait fait construire pour servir de sanctuaire et abriter sa Pomme d'Éden.[1]

Origines

Ces appareils, puissants mais de portée limitée, étaient utilisés par les membres de la Première Civilisation afin d'enregistrer de brèves impressions mémorielles qui pouvaient alors être rediffusées ou revécues par un autre utilisateur à une date ultérieure. Compte tenue de leur rareté (Abstergo Industries n'en a retrouvé et même dénombré moins d'une quarantaine), il semble que ces sceaux aient été des objets de grande valeur pour la Première Civilisation, réservés aux riches et aux puissants. À ce jour, aucun sceau renfermant des souvenirs des Précurseurs n'a été découvert, et seuls quelques-uns contenaient des informations.
Un Bon nombre des progrès initiaux réalisés par Abstergo en matière de technologie de mémoire génétique est issu d'une étude approfondie de ces artefacts ; en revanche, la technologie Animus actuelle n'est pas dérivée de cette architecture.[2]


Histoire

Les frères Polo

Altairconfielesclauxpol.png

Altaïr confie les clés aux Polo

Altaïr confia ces sceaux aux frères Niccolò et Maffeo Polo pour les disséminer à Constantinople, ce qu'ils firent. Ils fondèrent également une guilde d'Assassins[1].


Ezio Auditore

En 1512, le Mentor Ezio Auditore da Firenze se mit en quête des clés de Masyaf après avoir lu le journal de Niccolò Polo durant son voyage entre Masyaf et Constantinople. Il trouva les cinq clés qui ouvraient la Bibliothèque de Masyaf disséminées dans différents cloaques de la ville et la dernière sur le cadavre de Manuel Palaiologos et revit les souvenirs d'Altaïr. Puis, avec Sofia Sartor, il se rendit de nouveau à Masyaf et s'en servit pour ouvrir la Bibliothèque. Il en trouva une sixième dans la main de la dépouille d'Altaïr par laquelle il vit le dernier souvenir du Mentor syrien : la fin de sa vie.[1]


Localisation des clés de Masyaf

  • Première clé: Dans la Citerne Basilique souterraine, l'accès est sous la boutique de Sofia Sartor, anciennement comptoir commercial de Niccolò Polo.
  • Deuxième clé: Dans les cavernes souterraines de Galata
  • Troisième clé: Dans les cavernes souterraines sous le Forum du Bœuf
  • Quatrième clé: Dans la Tour de la fille.
  • Cinquième clé: Détenue par Manuel Palaialogos, obtenue sur sa dépouille en Cappadoce.
  • Sixième clé: obtenue sur la dépouille d'Altaïr, à Masyaf.


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard