Fandom

Assassin's Creed

Samuel Adams

4 642pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngAC3icon.pngFbookicon.png

Samuel Adams était un homme politique américain, philosophe et père fondateurs des États-Unis. C'était également un allié de l'Assassin Connor Kenway.


Biographie

Origines familliales et jeunesse

Samuel naquit un dimanche, le 16 septembre 1722 ; ses parents, Mary Fifield et Samuel Adams Sr eurent beaucoup d'enfants, mais Samuel fut l'un des rares à avoir dépassé l'âge de trois ans. Sa mère, fille d'un homme d'affaire nommé Richard Fifield, était très pieuse et elle éleva Samuel dans la tradition puritaine. Son père, Samuel Adams Sr, officiait comme diacre. Il était étroitement lié à la "Old South Congregation" de Boston, qu'il aida d'ailleurs à construire en 1715. Samuel fut baptisé à l'Old South Church de Boston et c'est de cette tour que Samuel lança les appels à la résistance, peu de temps avant le début de la Boston Tea Party. Le père de Samuel exerçait une grande influence sur la vie de Boston. Il s'engagea également dans plusieurs corporations à vocation politique et critiquait la politique impérialiste menée par les Britanniques dans les treize colonies.

Adams fut élu à la législature du Massachusetts en 1765, et ceci marqua le début de sa carrière politique. Il s'y montra un ardent partisan de la cause des Droits des colons[1].


Rencontre avec Connor

Samuel mena la fronde anti-britannique avant et pendant la Révolution américaine. Ses talents d'orateur lui permirent de s'imposer dans les assemblées et les réunions. Il signa la Déclaration d’Indépendance, collabora à la rédaction de la Constitution du Massachusetts et des Articles de la Confédération. Il termina sa carrière comme gouverneur du Massachusetts, de 1793 à 1797. Samuel Adams reste l'une des plus grandes figures de l'histoire des États-Unis. Durant la Révolution, il rencontra et devint un allié de l'Assassin Connor Kenway juste après le massacre qui avait eu lieu. Entres autres choses, Samuel enseigna à Connor comment faire pour réduire sa Notoriété. Il lui montra également comment rentrer plus vite, par l'intermédiaire d'un Capitaine de port. Trois ans plus tard, Connor retourna à Boston et demanda de l'aide à Samuel pour l'aider dans sa quête contre le Templiers William Johnson, qui convoitait les terres de son peuple. Ce dernier fut impliqué dans les évènements qui précédèrent la Boston Tea Party en détruisant les marchandise de thé des Anglais. Lors de leur réunion, Adams expliqua leur plan à l'Assassin. Le plan consistait à ce que Connor, Paul Revere et William Molineux jettent les cargaisons de thé à l'eau, ce qui priverait Johnson de ses fonds pour acheter les terres des Mohawks. Quelques temps plus tard, Connor et Samuel assistèrent au commandement de George Washington. Le Templier Charles Lee était également présent, assis juste derrière Connor. Lorsque Connor reconnut Charles, il essaya de l'attaquer, mais Samuel le retint et présenta l'Assassin à George. Connor demanda à ce dernier si il avait des nouvelles de John Pitcairn, également Templier, qui prévoyait de détruire les armes des Patriotes, si bien qu'il ne pourrait pas poursuivre la guerre[2].


Notes


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard