Fandom

Assassin's Creed

Sélection pas naturelle

4 642pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACSicon.png


Sélection pas naturelle est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Jacob Frye, revécue par un Initié à travers Helix.

Description

Jacob espérait découvrir l'identité de l'inventeur du Sirop calmant de Starrick en menant l'enquête dans sa distillerie.

Dialogue

Jacob vit un vieil homme essayer de voir à travers les fenêtres de la distillerie en montant sur une caisse. L'inconnu courut se cacher lorsqu'il entendit des Blighters approcher.

  • Blighter 1: Restez aux aguets, les gars. Quelqu'un s'en prend à nos petites affaires. La distillerie risque d'être visée.
  • Jacob: Voilà qui complique les choses...
  • Blighter 2: Tu l'as essayé ? Le sirop ?
  • Blighter 3: Moi ? T'es fou !
  • Blighter 2: Tu n'as aucune idée de ce que tu perds.
  • Blighter 3: Ce poison va te tuer.

Jacob espionna une patrouille de Blighters.

  • Blighter 3: Je crois que je vais y goûter.
  • Blighter 4: C'est contraire au règlement. Tu aimes ce travail, non ?
  • Blighter 3: Je ne peux pas dire que je déborde d'enthousiasme.

La patrouille fit sa ronde.

  • Blighter 4: Bon sang, t'as pris de ce sirop, ça se voit !
  • Blighter 3: Oh, juste une gorgée.
  • Blighter 4: Tu connais les ordres, pourtant. On doit pas en boire !
  • Blighter 3: Écoute pas tout ce qu'on te dit.

Jacob s'apprêtait à ouvrir la porte de la distillerie lorsque le vieil homme l'approcha. Jacob le menaça en braquant sa lame secrète dans sa direction, mais l'homme repoussa son bras d'un simple revers de la main.

  • Darwin: Vous ne devriez pas effrayer ainsi les respectables gentlemen, jeune homme.
  • Jacob: Je ne savais pas que fouiner était une activité respectable.
  • Darwin: Fouiner ? Monsieur, je vous assure...

Des Blighters rôdaient à proximité.

  • Blighter 2: Soyez vigilants !

Jacob brisa le cadenas de la porte de la distillerie d'un vif coup de poing et y pénétra.

  • Jacob: Vite ! À l'intérieur !

Une fois rejoint par l'inconnu, Jacob referma la porte derrière lui.

  • Darwin: Il s'en est fallu de peu. Ah, jeune homme, vous m'avez flanqué la frousse ! J'ai bien cru que vous étiez l'un d'eux, mais je comprends maintenant pourquoi vous êtes ici. Pour la même raison que moi, j'imagine...
  • Jacob: J'imagine...
  • Darwin: Venez donc voir ça.

Un alambic trônait au centre de la distillerie.

  • Darwin: Une mécanique impressionante, ne trouvez-vous pas ?
  • Jacob: J'ai déjà vu mieux.

L'inconnu remarqua divers objets posés sur une table.

  • Darwin: Datura stramonium. Ou "herbe aux fous", comme on l'appelle couramment... Ce sirop en contiendrait ? Et de l'opium, diantre. C'est honteux ! Absolument ignoble !

Le vieil homme ouvrit la valve de l'alambic, espérant détruire le mécanisme.

  • Darwin: Cette approche vous semble-t-elle pertinente, jeune homme ?

Du gaz s'échappa du réservoir.

  • Darwin: Grand Dieu.
  • Jacob: Trouvez-nous une issue ! Vite !
  • Darwin: Qu'en est-il des autres valves ?
  • Jacob: Je vous laisse deviner.
  • Darwin: Très bien, jeune homme.

L'inconnu partit chercher une sortie tandis que Jacob ouvrit les valves restantes.

  • Blighter 5: Combien ils la vendent, cette panacée, au fait ?
  • Blighter 6: J'en sais rien, mais vu les saloperies qu'ils y mettent, ça doit leur rapporter gros !
  • Blighter 7: Attention ! L'alambic ! Il va exploser !
  • Blighter 8: Attention !

Jacob actionna un levier qui détruisit le réservoir.

  • Jacob: Allez ! Chacun pour soi !

Jacob s'échappa de la distillerie en flammes.

  • Darwin: Bien joué, mon garçon ! Quelle audace ! Charles Darwin. Enchanté de faire votre connaissance.

Jacob et Darwin se serrèrent la main.

  • Jacob: Jacob Frye. Tout le plaisir est pour moi.
  • Darwin: Pendant que vous semiez le chaos, j'ai trouvé ceci.

Darwin sortit un livre de sa poche.

  • Darwin: Il y est écrit qu'un échantillon de chaque lot est envoyé à l'asile de Lambeth.
  • Jacob: Oh, je me demande si c'est l'heure des visites...
  • Darwin: Pas de précipitation, Mr Frye. Le personnel est fort nombreux à Lambeth, il serait regrettable d'attirer l'attention.
  • Jacob: Mais alors, où serait le plaisir ?
  • Darwin: Tout problème ne peut être résolu à grand renfort d'explosions. Parfois, la discrétion est plus appropriée. Il se fait tard. Je vous retrouverai à l'asile pour y poursuivre nos investigations.

Conséquences

Avec l'aide de Charles Darwin, Jacob détruisit la distillerie où était produit le Sirop calmant de Starrick. Par la suite, les deux hommes se donnèrent rendez-vous à l'asile de Lambeth à la recherche de l'individu à l'origine du sirop.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard