Fandom

Assassin's Creed

Rose Bertin

4 658pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.png
ACU Rose Bertin.png

Marie-Jeanne Rose Bertin (2 juillet 1747 – 22 septembre 1813) était une couturière française, qui habillait personnellement la reine Marie-Antoinette.

Biographie

Bertin est née le 2 juillet 1747. En 1770, à 22 ans, elle ouvrit sa première boutique, "Le Grand Mogol" dans le très chic quartier de la rue Saint-Honoré. Deux ans plus tard, elle fut présentée à Marie-Antoinette et lors du couronnement de son mari Louis XVI, elle la conseilla fréquemment sur l'habillement et la mode, si bien qu'elle reçut le surnom de "ministre des modes" de Marie-Antoinette.

Elle étoffa rapidement sa production, proposant bonnets, étoles, pelisses, nœuds et voiles froncés. Ce raffinement plus beaucoup à la reine qui, avec l'aide de Bertin, renouvela le code vestimentaire de Versailles. Les robes furent allégées afin d'offrir plus de liberté de mouvement, notamment par l'abandon du panier.

Le succès de Rose Bertin lui apporta rapidement une clientèle internationale à Coblence, Bruxelles, Londres et même Saint-Pétersbourg. Ces commandes de l'étranger lui permirent de survivre sous la Révolution.

À cette époque, elle s'occupait des costumes pour les représentations théâtrales qui se déroulaient au Café théâtre, un café secrètement aux mains de la Confrérie des Assassins. Malgré son passé parmi la famille royale, la boutique de Rose fut vandalisée par un groupuscule de radicaux royalistes baptisé Les Actes des Apôtres. Alors qu'elle tentait de retrouver ses costumes, elle fut capturée par les royalistes. La directrice du Café théâtre, Charlotte Gouze, chargea Arno Dorian d'aller la sauver. Il la libéra puis élimina les ravisseurs avant de lui ramener les costumes.

Elle quitta la France durant la Terreur et n'y revint qu'en 1800.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard