Fandom

Assassin's Creed

Rome

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngVilleicon.pngAC1icon.pngAC2icon.pngACBicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngACIDicon.pngRNbookicon.pngBHbookicon.pngBDbulleicon.png


Depuis sa fondation, Rome (située dans la péninsule italienne) a joué un rôle essentiel dans le développement politique, culturel et religieux de l’Europe[1].

Histoire

Antiquité

Entre 509 av. J.-C. et 476 ap. J. C., la ville était la capitale de la République romaine, puis de l’Empire. L’implantation originale s’étendait sur une série de petits reliefs surnommés les sept collines, mais l’agglomération s’agrandit rapidement des deux rives du Tibre. Au fur et à mesure que les frontières de la République, puis de l’Empire, progressaient, la ville de Rome prospérait et gagnait en importance. Des monuments majestueux, comme le Panthéon, le Colisée, le forum d’Auguste ou les Marchés de Trajan, pour n’en citer qu’une poignée, furent érigés et devinrent autant de symboles de la puissance de Rome.
Roma02.jpg

Le Panthéon

La ville connait deux meurtres d'empereurs par les Assassins, à savoir l'assassinat de Jules César en 44 av. J.-C. par Marcus Junius Brutus et celui de l'empereur Caligula par l'Assassin Leonius en 41 de notre ère[2].

En 259, l'Assassin Aquilus tua le sénateur Caïus Fulvus Vultur chez lui et récupéra l'Ankh qu'il avait volé à son père[3].


Moyen Âge

Après la chute de l’Empire romain d’Occident, la Ville Éternelle vit son influence et sa population décliner alors que la cité passait aux mains des Germains, puis des Byzantins, qui en gardèrent le contrôle jusqu'en 751. Puis, en 756, le pape se vit confier le contrôle provisoire de Rome, et la ville devint un lieu de pèlerinage incontournable durant tout le Moyen Âge. À l’aube de la Renaissance, Rome s’apprêtait à devenir le principal champ de bataille du combat opposant Assassins et Templiers.


Renaissance

Les Templiers prirent le contrôle du quartier du Vatican en 1492, lorsque Rodrigo Borgia fut élu pape sous le nom d’Alexandre VI. Le chef de l’Ordre des Templiers ne cherchait pas uniquement à s’accaparer le pouvoir politique, mais à accéder au sanctuaire de la Première Civilisation dissimulé sous la chapelle Sixtine. Rodrigo Borgia ne parvint pas à y entrer et à découvrir ses secrets, mais la famille Borgia conserva une telle mainmise sur Rome qu’elle empêcha sa croissance et son développement économique[2].

Entre 1500 et 1503, la Confrérie des Assassins se lança dans une guerre clandestine afin de reprendre Rome aux Borgia. Les Assassins exploitèrent la rancœur populaire à l’égard des dirigeants et se rangèrent aux côtés des citoyens pour destituer les despotes et revitaliser la ville. La reconquête de Rome débuta dans le quartier du Centro, le plus peuplé des quatre quartiers, et le repaire idéal pour les Assassins. La Confrérie établit sa base sur l’île Tibérine, avant de se réapproprier, puis de rénover une maison de courtisanes appelée la Rose Fleurie. Les Assassins installèrent ensuite plusieurs bases dans la campagne romaine : les baraquements d’Alviano, dans le quartier Campagna, devinrent le bras armé de la Confrérie, et le Renard Assoupi, une auberge du quartier Antico, fournit aux Assassins une source inépuisable d’espions fiables et des renseignements de première qualité[4].


Temps modernes

Au début du XXIe siècle, Abstergo Industries dispose de ses quartiers de recherches à Rome, sur un campus universitaire situé à la périphérie de la ville, pour le projet Animus, notamment en intégrant Clay Kaczmarek, alias le Sujet 16 dans leur programme, puis Desmond Miles alias le Sujet 17 après la mort de celui-ci. Il est supposé, d'après l'article d'un journal, que son corps ait été jeté dans le Tibre pour s'en débarrasser[5].
Le 10 octobre 2012, Desmond Miles, Lucy Stillman, Rebecca Crane et Shaun Hastings se rendirent au Colisée pour venir récupérer un artefact caché des siècles plus tôt par Ezio Auditore da Firenze. Desmond prit la Pomme mais le temps se figea et Junon l'incita à tuer Lucy en lui révélant qu'elle était une Templière et qu'elle conduirait les Assassins à leur perte, puis peu après il tomba dans un profond coma. Lucy fut enterrée peu après dans un cimetière de la ville[4].


Quartiers


Vatican

(Voir Vatican)

Renaissance

Aux XVe et XVIe siècles, le Vatican était déjà sous la coupe des Templiers, notamment avec l'avènement de Rodrigo Borgia en tant que pape Alexandre VI. Il se servit de sa fonction de chef suprême de l'Église romaine pour servir la cause des Templiers.


Temps modernes

Au XXIe siècle, les Assassins ont connaissance d'un laboratoire d'Abstergo Industries situé à la périphérie de la ville, dans un campus universitaire. C'est à partir de 2008 que Warren Vidic, qui travaillait dans les années 80-90 à Philadelphie, s'est retrouvé à diriger le labo d'Abstergo en Italie (Voir les plaques d'immatriculation des voitures et motos que l'on peut voir dans le parking d'Abstergo au tout début d'Assassin's Creed II).


Centro

(Voir Quartier du Centro) Au XVIe siècles ce quartier était le centre ville de Rome. On y trouvait de nombreux monuments et ce fût également le repaire de la Guilde des Courtisanes de Rome.


Antico

(Voir Quartier Antico) Au XVIe siècle ce quartier fût le repaire de la Guilde des voleurs de Rome. On y trouvait également de nombreuses ruines de temples ou de thermes datant de l'époque de l'empire romain.


Campagna

(Voir Quartier Campagna) Au XVIe siècle, ce quartier était constitué de grandes plaines agricoles, de falaises et de bâtiments de grande taille. On y trouvait également le repaire de le Guilde des Mercenaires de Rome.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard