Fandom

Assassin's Creed

Pyara Kaur

4 639pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pnglink:Category:Assassin's Creed: BrahmanACCIicon.pngUWbookicon.png

Pyara Kaur était la petite fille du souverain de l'Empire sikh, le râja Ranjit Singh ainsi que la femme de l'Assassin Arbaaz Mir. Elle fut aussi la mère de l'Assassin Jayadeep Mir. Elle était également une ancêtre de l'actrice indienne Monisha Das[1].


Biographie

Rencontre avec Arbaaz

Pyara passa une enfance dans le luxe et l'opulence du palais impérial d'Amritsar. Réputée pour sa grande beauté et son charme, elle participa à de nombreuses cérémonies et réceptions au côté de son grand-père, le maharadjah Ranjit Singh. C'est au cours d'une de ces cérémonies, en juin 1839, qu'elle rencontra l'Assassin Arbaaz Mir, infiltré au palais, et qui se faisait passer pour un émissaire impérial de la province du Cachemire. Ce dernier la séduisit et ils se donnèrent l'un à l'autre[1].

Ils passèrent un moment intime dans les jardins du palais, mais Arbaaz dut s'éclipser, du fait de sa mission consistant à récupérer le Koh-i-Noor, tout en cachant sa véritable identité à sa promise. Lorsque Pyara remarqua Arbaaz en prison avec une réplique du diamant, elle fut très affectée par sa trahison.

À la fois triste et en colère, elle se lamenta au serviteur muet d'Arbaaz, Raza Soora, déplorant sa naïveté. Malgré sa fidélité à Arbaaz et la rancœur que nourrissait Pyara envers son maître, le jeune serviteur confia le véritable diamant à la princesse. Le moral remonté par ce cadeau, Pyara décida de confronter Arbaaz dans sa cellule.

Le Koh-i-Noor

Depuis sa cellule, Arbaaz l'informa que deux agents Britanniques avaient prévu d'empoisonner son grand-père et de profiter des conflits de succession pour prendre le pouvoir. Bouleversée par cette nouvelle, elle accepta de faire libérer Arbaaz, à la seule condition qu'il empêche l'assassinat du maharadjah. Arbaaz acquiesça, en ayant aucune intention de l'aider, mais lorsqu'il s'aperçut que sa dulcinée était en possession du Koh-i-Noor, il fut contraint de tenir sa promesse.

Cependant, Arbaaz arriva trop tard pour sauver le maharadjah, qui mourut empoisonné par le Templier Francis Cotton. Pyara entendit l'affrontement entre l'Assassin et les gardes, qui le croyaient responsable de l'assassinat, et elle se précipita sur le corps de son grand-père mourant et tenta de le consoler. Lorsqu'elle lui révéla qu'elle était en possession du Koh-i-Noor, son grand-père l'intima de fuir l'Inde et de le cacher loin des griffes des Templiers.

Obéissant aux dernières volontés de son grand-père, Pyara se déguisa afin de cacher sa véritable identité, mais tomba sur Cottton, qui la prit pour une Assassin et qui s'apprêta à la poignarder. Elle fut sauvée sur le fil par Raza, qui sauta sur Francis et lui griffa le visage avec ses ongles. Le jeune homme fut cependant rapidement maîtrisé, obligeant Pyara à activer le Koh-i-Noor pour le sauver[1].
ACBM Pyara Kaur Koh i Noor.jpg

Pyara activant le Koh-i-Noor

Pyara fut bientôt sous l'emprise d'un membre de la Première Civilisation qui cherchait à délivrait un message pour l'Humanité. Terrifié par l'apparition, Cotton tira à plusieurs reprises sur l'apparition, provoquant la destruction du diamant. Suite à cela, l'apparition disparut et une puissante onde choc tua tout le monde sur place, à l'exception d'Arbaaz, Raza et la princesse elle-même.

L'enfant terrible

Arbaaz et Pyara se marièrent quelques temps plus tard et en 1843, elle donna naissance à un fils, Jayadeep Mir. Arbaaz entreprit de le former à partir de 1847, et son potentiel immense fut remarqué par l'Assassin anglais Ethan Frye. Ce dernier fit le voyage jusqu'au Pendjab afin de pousser plus loin la formation de l'enfant. En 1853, après plusieurs années d'une intense formation, Ethan, juste avant de regagner l'Angleterre, annonça à Arbaaz et Pyara que malgré le potentiel de Jayadeep, il ne serait jamais un grand guerrier car il lui manquait l'instinct d'un tueur. Arbaaz et Pyara ne firent pas confiance en Ethan, et ils se disputèrent avec lui. Pourtant, le jugement de Frye s'avéra véridique, lorsqu'en 1860, Jayadeep échoua lors de sa première mission d'assassinat, incapable de tuer un homme de sang-froid. En conséquence, il fut condamné à mort pour incompétence, mais grâce à Ethan, il fut secrètement banni en Angleterre afin d'aider la confrérie locale[2].

À Londres, Jayadeep travailla comme espion, se faisant passer pour un ouvrier indien nommé Bharat Singh, sur le chantier du métropolitain de Londres. Malheureusement, il échoua à nouveau, et les Templiers mirent la main sur une Pomme d'Éden et l'une des proches amies de Jayadeep, Maggie fut tuée. Sombrant dans la dépression, Jayadeep refusa de participer aux actions de la Confrérie pour longtemps, et resta quelques années dans une alcôve d'un pont sous la Tamise[2].

En 1865, Arbaaz et Pyara furent informés des turpitudes de leur fils par Frye et George Westhouse et ils se rendirent à Londres afin de lui venir en aide. Pyara évita les tensions entre les Assassins et informa son fils qu'ils n'étaient pas là pour le ramener en Inde, mais pour l'aider à récupérer. Quelques jours plus tard, elle convia Jayadeep pour une promenade, et essaya de le convaincre d'aider Ethan. Elle l'amena ensuite à une boutique de curiosité qu'ils avaient achetée pour Jayadeep et parvint à le convaincre de mettre sur pied un réseau d'informateurs pour la Fraternité. Elle lui donna ensuite une robe d'Assassin ainsi que son ancienne Lame secrète. Jayadeep adopta ainsi un nouveau nom d'emprunt, Henry Green, car il appréciait le prénom "Henry" et que ce nom était assez courant, et "Green" car son chapeau de l'époque était vert.

Héritage

Grâce à Jayadeep, Pyara devint l'ancêtre d'une actrice indienne très populaire du début du XXIe siècle, Monima Das. Son fiancé, Jot Soora, devint une cible des Templiers et des Assassins lorsque ceux-ci pensèrent à tort que son ADN était la clé pour percer les mystères du Koh-i-Noor, du fait de son utilisation d'un prototype d'Abstergo Industries afin de revivre les mémoires de son ancêtre Arbaaz.


Note

  • "Kaur" (littéralement "Toujours pure") est un nom secondaire utilisé par les femmes sikh. Il équivaut à "princesse".

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard