Fandom

Assassin's Creed

Prologue (Pirates)

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACPicon.png
Cette page concerne la mémoire d'Alonzo Batilla. Vous recherchez peut-être celle de Jack l'Éventreur ?

Prologue est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Alonzo Batilla, revécue par un chercheur d'Abstergo Entertainment à travers l'Animus.

Description

Prisonnier à bord d'un navire marchand, Alonzo Batilla tenta de s'échapper.

Dialogue

Un vaisseau pirate appartenant à La Buse aborda un navire marchand. Dans la cale de ce dernier croupissaient Alonzo et un autre prisonnier, un certain Jumao.

  • Alonzo: Le navire est attaqué ! C'est peut-être l'occasion de s'enfuir !
  • Jumao: Tu ferais mieux de t'habituer à ces liens... c'est pas le genre qu'on défait facilement.
  • Alonzo: Il faudra plus que des liens pour me retenir ici, mon ami !

Sur le pont, La Buse obligea le capitaine Barnes à se rendre.

  • La Buse: Rends-toi, marchand ! Je suis Olivier Levasseur... Celui qu'on appelle LA BUSE ! Et j'ai besoin d'enrôler quelques-uns de tes hommes !
  • Barnes: Tu as massacré mes hommes, pirate ! Mais j'ai un ou deux rats de cale qui devraient te convenir.
  • La Buse: Des rats... intéressant...

La Buse alla trouver les prisonniers dans la cale.

  • La Buse: Qu'avons-nous là ?... Des âmes indignes et misérables ?
  • Alonzo: Qu'est-ce que tu nous veux ?
  • La Buse: Rejoignez mon bord ou coulez avec ce navire, âmes égarées !
  • Alonzo: On vient avec toi !

Tandis qu'on ordonna la destruction du navire de Barnes, Alonzo et Jumao montèrent à bord du Postillon de La Buse.

  • La Buse: Qui es-tu, prisonnier ?
  • Alonzo: Alonzo Batilla ! Je suis français. J'ai risqué ma vie pour le roi, mais ce chien m'a tourné le dos !
  • La Buse: Un Français au nom espagnol ? Un prisonnier et un menteur, je vois...
  • Alonzo: Ravale tes paroles ou je vais t'éventrer comme un poisson !
  • La Buse: Tu as du cran. Je ne te prendrai pas à mon bord, mais je crois que je vais te confier ton propre navire !

La Buse fit cadeau d'une canonnière, le Serpent, à Alonzo.

  • Alonzo: Mon propre navire ?
  • La Buse: À peine plus grand que mon premier vaisseau. Retrouve-moi à Scorpion Reef quand tu seras prêt.

La Buse prit le large et laissa Alonzo et Jumao sur leur nouveau navire.

  • Jumao: De prisonnier à capitaine en moins d'une journée... t'as une veine de pendu !
  • Alonzo: J'en ai assez pour nous deux, mon ami... Voyons comment manœuvrer ce navire !

Le Serpent quitta la baie jusqu'à apercevoir une voile au loin.

  • Jumao: Navire droit devant !
  • Alonzo: Notre première prise !

Le Serpent tira une première bordée.

  • Jumao: Bien visé ! Attends que les canons soient rechargés pour décocher une autre salve !

Le Serpent esquiva les deux attaques de leur ennemi avant de riposter.

  • Jumao: Coule ce navire, Capitaine !

Le Serpent envoya le navire par le fond, et sa cargaison remonta à la surface.

  • Jumao: Bravo, Alonzo ! Maintenant repêche le butin !

Le grappin du Serpent repêcha le butin.

  • Alonzo: Cette mare est trop petite pour des boucaniers de notre calibre ! Mettons le cap sur Scorpion Reef !
  • Jumao: Aye, Capitaine !

Le Serpent arriva à Scorpion Reef.

  • Jumao: Le navire de La Buse est trop loin de notre position... Trace un cap !

Conséquences

Grâce à La Buse, Alonzo et Jumao se libérèrent de leurs liens et prirent la barre du Serpent, puis coulèrent leur premier navire avant de mettre le cap vers Scorpion Reef.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard