Fandom

Assassin's Creed

Prison Break

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC3icon.png


Prison Break est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Ratonhnhaké:ton.

Description

Ratonhnhaké:ton fut transféré dans une prison de Boston.

Dialogue

Depuis les barreaux de sa cellule, Ratonhnhaké:ton vit une tunique bleue graver un symbole étrange dans sa table.

  • Tunique bleue: Notre phare !... Oui, oui, notre phare. Il guide nos pas. Nous aimons notre Roi. Il guide nos... pas !

Israel Putnam, George Washington et Benjamin Franklin firent irruption dans la prison. Le soldat se leva de sa chaise, lâcha son couteau et prit son mousquet.

  • Putnam: J'ai un présent pour vous, votre Altesse.
  • Washington: Un présent ?
  • Putnam: Je pense qu'il sera à votre goût.
  • Washington: Quelle prévenance, Putnam. Vous étiez au courant, monsieur Franklin ?
  • Franklin: Non, je n'en savais rien. Quel genre de présent, Général Putnam ?
  • Putnam: Le meilleur qui soit. Venez voir !

Putnam s'approcha de Ratonhnhaké:ton et fit signe à la tunique bleue.

  • Putnam: Relevez-le !

Le soldat frappa la grille de la cellule avec son arme pour réveiller Ratonhnhaké:ton.

ACIII Prison Break 2.png

Washington, Putnam et Franklin dans la prison

  • Putnam: C'est l'homme sur qui vous avez tiré à bout portant au village, Sire.
  • Washington: Vraiment ? Et il a survécu ? Remarquable.

Franklin alla au-devant d'une autre cellule pour attirer l'attention de Washington.

  • Franklin: Oui. Cela dit, j'ai moi aussi fait une prise. Dans la cellule voisine. Un sauvage qui avait rejoint ce traître de Sam Adams.

Washington s'éloigna de la cellule de Ratonhnhaké:ton, ignorant Franklin.

  • Washington: Qu'on les décapite tous les deux... avec une poignée d'autres citoyens pris au hasard. Ils feront office d'exemple à tous.
  • Franklin: Pris au hasard ? N'est-ce pas un peu sévère, votre Majesté ?

Vraisemblablement vexé, Washington s'approcha de Franklin, qui détourna le regard.

  • Washington: "Sévère", monsieur ? Est-ce de la sévérité que de défendre nos libertés ? Que de vouloir éradiquer ceux qui voudraient nous asservir ? Monsieur Franklin, je vous invite à sérieusement réexaminer votre dévouement à notre cause !
  • Franklin: Certes. Oui, bien sûr, votre Majesté.
  • Washington: Faites préparer l'échafaud sans tarder.
  • Franklin: Bien, Sire.

Franklin tira sa révérence et quitta les lieux.

  • Washington: Putnam, je crains que M. Franklin n'ai laissé le doute l'envahir. Matez cette rébellion insensée et je songerai à revoir la hiérarchie de mes troupes.
  • Putnam: J'ai déjà conçu un plan, Majesté.

Washington s'adressa de nouveau à Ratonhnhaké:ton.

  • Washington: Quant à toi... nous verrons si tu survis... une fois la tête tranchée, mmh ? Je compte sur vous, Putnam !
  • Putnam: Oui, votre Altesse.

Washington quitta la prison, et Putnam le salua.

  • Putnam: Ouvrez l'œil, soldat !

Putnam suivit Washington et le soldat reprit ses marmonnements.

  • Tunique bleue: Notre phare, notre phare. Oh oui.
    Il brille et nous guide. Notre phare brille.
    Le phare qui guide nos pas.

Ratonhnhaké:ton secoua la porte de sa cellule.

  • Tunique bleue: Et ne tente pas de t'enfuir ! J'ai l'œil sur toi, sois-en sûr.

Ratonhnhaké:ton recommença de plus belle.

  • Tunique bleue: T'auras une belle vue, demain, avec la tête plantée au bout d'une pique !

Ratonhnhaké:ton activa la Cape du Loup. Le soldat, le croyant évadé, appela à l'aide.

  • Tunique bleue 1: À l'aide ! Il s'est évadé ! Venez m'aider !
  • Kanen'tó:kon: Que se passe-t-il ?
  • Tunique bleue 1: Silence, toi ! À l'aide !
  • Tunique bleue 2: Que s'est-il passé ?
  • Tunique bleue 1: Il était là, et puis plus rien ! Il doit y avoir un passage dans le mur.

Les soldats rentrèrent dans la cellule et Ratonhnhaké:ton en profita pour sortir et enfermer les tuniques bleues derrière lui.

  • Kanen'tó:kon: Eh ! Il y a quelqu'un ? Sortez-moi de là !

Ratonhnhaké:ton se tourna vers la cellule voisine.

  • Kanen'tó:kon: Ratonhnhaké:ton ?
  • Ratonhnhaké:ton: Kanen'tó:kon ! Tu es vivant !... Oh, mon ami, je n'arrive pas à croire que tu sois là !
ACIII Prison Break 6.png

Ratonhnhaké:ton retrouvant Kanen'tó:kon

Les deux amis se serrèrent la main à travers les barreaux de la cellule.

  • Kanen'tó:kon: Et toi ! On raconte qu'ils t'ont tué. En même temps que ta mère.
  • Ratonhnhaké:ton: La Matriarche a réussi à me soigner. Kanen'tó:kon, je n'ai pas pu protéger ma mère. Je n'ai pas pu sauver le village.
  • Kanen'tó:kon: J'en suis triste, Ratonhnhaké:ton. Ici aussi, ça a été difficile. Je me bats auprès des rebelles de Sam Adams, mais nous manquons d'hommes et de moyens. Allez ! Sors-moi d'ici !

Ratonhnhaké:ton alla chercher la clé de la prison.

  • Kanen'tó:kon: Washington asservit la population et accapare ses richesses. Il envoie des esclaves et des trésors à New York pour construire son palais. Nous avons tenté de les libérer, mais nous sommes tombés dans une embuscade et j'ai été capturé.
  • Tunique bleue 1: Nous sommes enfermés !
  • Tunique bleue 2: Comment t'as pu laisser faire ça ?
  • Tunique bleue 1: Je n'y suis pour rien !
  • Tunique bleue 2: Bon Dieu ! Le Roi nous le fera payer de nos têtes.
  • Tunique bleue 1: Mais il est notre phare !
  • Tunique bleue 2: La ferme, tu veux ?

Ratonhnhaké:ton trouva la clé et libéra Kanen'tó:kon.

  • Kanen'tó:kon: Merci de m'avoir sorti de cette cellule.

Ratonhnhaké:ton récupéra son arc et son carquois, posés sur une table.

  • Ratonhnhaké:ton: Il manque des choses.

Ratonhnhaké:ton ouvrit la porte de l'entrepôt.

ACIII Prison Break 7.png

Ratonhnhaké:ton dans l'entrepôt

  • Ratonhnhaké:ton: Attends ici. Je t'appellerai quand la voie sera libre.

Ratonhnhaké:ton s'infiltra dans l'entrepôt, surprenant d'autres soldats en pleine conversation.

  • Tunique bleue 3: Le général Putnam est de nouveau en rogne.
  • Tunique bleue 4: Mieux vaut se faire tout petits.
  • Tunique bleue 3: Il a fait fouetter un homme qui s'était mal rasé.
  • Tunique bleue 4: Le pauvre s'en est tiré à bon compte.
  • Tunique bleue 5: Sa Majesté le Roi est ici, à Boston !
  • Tunique bleue 6: Ça me rend nerveux.
  • Tunique bleue 5: C'est l'occasion rêvée d'attirer son attention !
  • Tunique bleue 6: Ça me rend très nerveux.
  • Tunique bleue 7: Je suis dans le pétrin.
  • Tunique bleue 8: Pourquoi ?
  • Tunique bleue 7: Le commandant Franklin veut qu'on impose le couvre-feu à dix heures, mais le général Putnam m'a ordonné de commencer à neuf heures.
  • Tunique bleue 8: J'aimerai pas être à ta place, mon ami.
  • Tunique bleue 7: Franklin est dur, mais Putnam est fou. Allons-y pour neuf heures.

Ratonhnhaké:ton arriva dans la pièce où avait été rangé le reste de son équipement.

  • Tunique bleue 9: Regarde-moi ces babioles. On n'en tirera rien !
  • Tunique bleue 10: C'est notre butin de guerre quand même.
  • Tunique bleue 9: Et puis leur propriétaire s'est bien battu.
  • Tunique bleue 10: Le vieux Noir avec sa canne ?
  • Tunique bleue 9: Oui, en personne.

Ratonhnhaké:ton élimina les gardes et récupéra le reste de son équipement.

Conséquences

Ratonhnhaké:ton s'échappa de sa cellule, libéra Kanen'tó:kon et récupéra son équipement.

Note

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard