Fandom

Assassin's Creed

Poser la première pierre

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC4icon.png

Poser la première pierre est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Adewalé, revécue en 2013 par un chercheur d'Abstergo Entertainment à travers l'Animus.

Description

Adewalé partit à la recherche d'Augustin Dieufort.

Dialogue

Adewalé se rendit dans la plantation et retrouva son contact.

  • Adewalé: Je connais cet air. (Si tu ne dors pas, le crabe va te manger.)
  • Esclave: L'homme que tu cherches se trouve par là.
  • Adewalé: Merci, ma sœur. 

Adewalé arriva dans le quartier général des Marrons, qui subissait un assaut des contremaîtres.

  • Marron: Je vais te montrer...

Adewalé secourut les Marrons.

  • Augustin: Écoute, ils ne doivent pas s'échapper. La rivière ! Vite. Avant que n'arrivent d'autres ennemis. Tout près n'est pas chez soi.

Un groupe de contremaîtres prirent la fuite à bord d'une barque, et Adewalé se lança à leur poursuite.

  • Contremaître 1: C'est QUOI, ça ?
  • Contremaître 2: J'en sais rien. T'en as raté un ?
  • Contremaître 1: Rame plus vite ! Plus vite, crétin !
  • Contremaître 2: Je fais aussi vite que je peux !
  • Contremaître 1: Remue-toi un peu ! Tue-le ! Tire sur lui !

Adewalé élimina les contremaîtres et retourna dans la planque des Marrons.

  • Adewalé: Augustin Dieufort ?
FC Poser la première pierre 6.png

Adewalé donnant la lettre à Augustin

Adewalé tendit la lettre de Bastienne Josèphe à Augustin.
  • Augustin: Les gens parlent sans rien faire, Dieu fait sans rien dire. Le gouvernement français a deux visages. Bastienne nous aide comme elle peut, mais l'indépendance des Marrons peine à voir le jour. Et aujourd'hui plus qu'hier. Un guerrier comme toi serait très utile à notre cause.
  • Adewalé: Je vous respecte, mais je sers une autre Confrérie, et mon devoir est de la rejoindre dès que j'en serai capable.
  • Augustin: Mais seuls les esprits savent quand ce jour viendra. En attendant, j'ai ce qu'il faut pour toi : des armes et un refuge.
  • Adewalé: Peut-être pourrions-nous devenir des alliés. Que te faut-il ?
  • Augustin: Des recrues. Des esclaves affranchis. Ceux qui savent se battre se joignent à moi. Les autres font grandir la communauté pour laquelle on se bat. Petit à petit, l'oiseau fait son nid.
  • Adewalé: Je suppose que je pourrai t'aider quelque temps.
  • Augustin: Toute peine mérite salaire. Je ferai en sorte que ton aide soit récompensée.

Augustin lui donna le tromblon du contremaître.

  • Augustin: Mieux vaut ne pas tarder. Il y a fort à faire.

Adewalé quitta le quartier général des Marrons en direction de Port-au-Prince.

Conséquences

Adewalé retrouva et sauva les Marrons des mains des contremaîtres.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard