FANDOM


ACBLiconAC2iconACRiconAC3iconAC4iconACPiconACROiconCSbookiconRVbookiconBFbookicon
"Aujourd'hui, de nombreuses personnes considèrent que les pirates étaient des espèces de socialistes progressistes avec un grand sens de l'intérêt commun, ce qui écorne un peu leur légende, je trouve. Un peu comme de découvrir que Genghis Khan avait des panneaux solaires."
Shaun Hastings, 2012.[src]
ACIV Abordage Espagnols

Edward Kenway abordant un navire espagnol

La piraterie désigne une forme de banditisme pratiquée par des criminels maritimes faisant appel à la coercition, à l'intimidation et à la violence pour voler à d'innocents équipages leur cargaison et leur navire.

L'existence de ces individus appelés pirates remonte à l'Antiquité et à la découverte de la navigation hauturière. Il y en a eu à toutes les époques et ils ont toujours été maudits par certains et hissés au rang de héros romantiques par d'autres.

Ils ne doivent pas être confondus avec les corsaires qui sont autorisés, par lettre de marque, à attaquer en temps de guerre tout navire battant pavillon ennemi.[1]

Histoire

Moyen Âge et Renaissance

Un pirate dénommé Pasha amena Altaïr Ibn-La'Ahad à Kyrenia fin 1191, mais d'autres pirates sillonnant la mer Méditerranée étaient alliés à l'Ordre des Templiers. À son retour à Limassol, Altaïr y assassina leur capitaine.[2]

En 1321, des pirates italiens engagés par les Templiers arrachèrent le Codex d'Altaïr des mains de Domenico Auditore et tuèrent sa femme Isabetta.[3]

En 1511, un pirate du nom d'Al-Scarab chercha à se venger d'Ezio Auditore da Firenze après que celui-ci l'eut humilié. Il accepta finalement de l'amener à Acre lorsque l'Assassin l'aida à repousser des gardes au port de Larnaca.[4]

Les Assassins ottomans s'allièrent au corsaire Khayr al-Din Barberousse pour réduire l'influence espagnole à Alger. À la même époque, la pirate Eveline Guerra renflouait les caisses des Templiers, et Blaise Legros accueillait quiconque en avait les moyens à son bord.[5]

Âge d'or de la piraterie

Du milieu du XVII e au quart du XVIII e siècles, les empires coloniaux durent faire face ce que l'on a appelé l'"âge d'or de la piraterie", surtout après le Traité d'Utrecht qui provoqua une recrudescence de flibustiers en majorité originaires des îles britanniques qui devinrent les fléaux de la mer des Caraïbes[1].

Galerie


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.