Fandom

Assassin's Creed

Perdu corps et biens

4 658pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC4icon.png

Perdu corps et biens et la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Adewalé, revécue en 2013 par un chercheur d'Abstergo Entertainment à travers l'Animus.

Description

Adewalé prit le large dans le but de libérer un autre navire négrier.

Dialogue

Adewalé retrouva Bastienne Josèphe à La Dame en Rose.

  • Bastienne: Adé, Augustin a entendu parler d'un autre navire négrier à intercepter. Je t'implore de revenir sur ta décision.
  • Adewalé: Des consignes spéciales de ton confident occasionnel, le gouverneur ?
  • Bastienne: Non. Ce que je craignais est en train de se produire, avec tous les esclaves que tu as libérés, les Français ont décé à la panique.
  • Adewalé: Alors que ces Français récoltent les fruits de leur déchéance !
  • Bastienne: Ce n'est pas si simple. Le couvre-feu est très strict. Les châtiments sont plus durs et plus fréquents. Tu aides ceux que tu as affranchis, mais as-tu idée de ce que deviennent tous les autres ?
  • Adewalé: Un prix modeste pour l'indépendance. Plus tôt Augustin soulèvera ses hommes, plus tôt les esclaves vivront en paix et en hommes libres.
  • Bastienne: Le gouverneur de Fayet menace de représailles.
  • Adewalé: Il est donc bien derrière tout ça !
  • Bastienne: Non. Adewalé...
  • Adewalé: Pas un mot de plus. Je ne veux plus rien entendre...
FC Perdu corps et biens 3.png

L'Experto Crede détruisant l'escorte du négrier

Adewalé monta à bord de l'Experto Crede, et se lança à la recherche du négrier.
  • Augustin: Quand tu étais pirate, tu as croisé beaucoup de navires négriers ?
  • Adewalé: Bien trop souvent, oui. Mais quand je naviguais avec Kenway, seul le butin comptait. Le butin, ou les informations menant à d'autres prises.
  • Augustin: Tu n'as jamais cherché à intervenir ?
  • Adewalé: Quand on a l'intention de rester maître d'équipage, mieux vaut garder ses pensées pour soi. Mais oui, j'en ai eu l'envie, plus d'une fois. Quand les Assassins m'ont fourni l'occasion de poursuivre des objectifs plus nobles, j'ai abandonné le pillage.
  • Augustin: Ainsi que les navires négriers ? 
  • Adewalé: Non, car je demeure un Assassin et j'ai retrouvé ces navires. Je ne regrette à aucun moment mes années de pirate.
  • Augustin: Tu as profité de ta liberté.
  • Adewalé: Elles m'ont endurci pour la tâche à laquelle je m'atèle maintenant. Et quand ta formation sera finie, rappelle-toi que tu la dois à des pirates.
  • Augustin: Oui, capitaine.

Adewalé et son équipage détruisirent deux des escortes du négrier, mais la dernière tira une bordée sur celui-ci, préférant le couler elle-même.

  • Adewalé: Non ! Ils vont couler le navire !
  • Augustin: Capitaine Adé, nous devons agir au plus vite ! Capitaine, je suis inquiet. Si on n'agit pas en vitesse, il sera trop tard !

Ils ravagèrent le dernier navire et abordèrent le négrier.

  • Adewalé: Je descends à la cale ! Retournez au navire et préparez-vous à recueillir les survivants !

Adewalé libéra les esclaves dans la cale.

  • Adewalé: Dépêchez-vous !
FC Perdu corps et biens 11.png

Augustin consolant Bastienne

Le navire coula, et Adewalé s'en échappa de justesse. Quelque temps plus tard, les Marrons offrirent une sépulture aux malheureux noyés, sur les plages de Cumberland Bay.
  • Bastienne: Ce gouverneur de Fayet. Je croyais comprendre son indifférence. Mais jamais je n'aurais pu m'attendre... à une telle cruauté.
  • Adewalé: Vous tentiez de m'avertir. Nous sommes tous coupables. Mais ce chien de gouverneur va le payer de sa vie. Mon Credo exige que je règle cette histoire.
  • Augustin: À quoi bon, Adé ? C'est inutile. La vengeance n'est qu'un froid réconfort. Après de Fayet, un autre tyran viendra prendre sa place.
  • Adewalé: Sa mort donnera de l'espoir à cette génération de guerriers. Ils devront toujours chérir l'idéal de l'indépendance. 
  • Bastienne: Et toutes ces âmes qui ont été fauchées ? Certaines ont à peine connu la vie.
  • Augustin: Nous les pleurerons pour toujours.


Conséquences

Adewalé tenta de secourir les esclaves du négrier, mais un grand nombre d'entre eux moururent noyés lorsque le navire rejoigna le fond de l'océan.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard