Wikia

Assassin's Creed

Ordre des Templiers

Commentaire0
1 704pages sur
ce wiki
MondeRéelTempliersAltair's ChroniclesAC1BloodlinesAC2DiscoveryBrotherhoodRevelationsAC3LiberationAC4Project LegacyUtopiaiconLineageAscendanceRenaissanceBrotherhood bookRevelations bookSecret CrusadeThe FallThe ChainBande dessinéeBRAbookicon

Ordre des Templiers
Croix patée
Infos organisation
FondateurCaïn
DirigeantGrand Maître
Quartier généralRome (Renaissance)
LocalisationsPartout dans le monde
RelationsRomains
Famille Borgia
Abstergo Industries
ReligionVariable
athées
Infos historiques
Date de formationPréhistoire
Date de réorganisation1312
Dissolution18 mars 1314 (officiellement)
Infos additionnelles
Membres notablesRobert de Sablé

Jacques de Molay
Rodrigo Borgia
Cesare Borgia
Prince Ahmet
Haytham Kenway
Daniel Cross

Warren Vidic
"Puisse le Père de la Sagesse nous guider."
Warren Vidic à un agent Templier[src]

L'Ordre des Templiers, aussi connu sous le nom d’Ordre des Chevaliers du Temple, est une organisation secrète dont l’histoire remonte à plusieurs millénaires. L’Ordre a été fragmenté et a employé diverses appellations au cours de l’Histoire, mais il a la réputation d’avoir existé depuis l’aube de l’Humanité, dès l’instant où les Hommes se sont libérés de leurs mystérieux prédécesseurs, Ceux qui étaient là avant. Selon certaines sources, il fut un temps où Assassins et Templiers partageaient les mêmes idéaux, les mêmes rêves et les mêmes espoirs. Si les deux groupes avaient réellement des objectifs communs, cette époque est révolue depuis longtemps. Aussi loin que remonte l’Histoire, la Confrérie des Assassins et l’Ordre des Templiers se sont toujours livrés une guerre secrète et les deux factions n’ont cessé de rivaliser pour imposer leurs visions antithétiques de l’avenir de l’Humanité. Même si les méthodes qu’ils emploient peuvent parfois sembler sévères, les membres de l’Ordre des Templiers pensent réellement œuvrer pour le bien de l’Humanité. Contrairement aux Assassins, qui se considèrent comme les premiers défenseurs de la liberté des peuples, les Templiers sont convaincus que c’est grâce à une ingénieuse manipulation des masses que l’humanité atteindra le maximum de son potentiel.


Histoire et objectifs

Origines

L’origine de l’Ordre des Templiers est tombée dans l’oubli depuis bien longtemps. Certains pensent que Caïn, le personnage biblique qui assassina son propre frère Abel, fut l’un de ses membres fondateurs.

Des hypothèses plus poussées affirment même que le motif de ce meurtre ne fut pas la jalousie mais l’acquisition d’un Fragment d’Eden, l’une des merveilles technologiques que Ceux qui étaient là avant avaient laissées après leur disparition. Personne ne sait si Caïn était un Templier, ou s’il joua un rôle dans la création de l’Ordre, mais des indices laissent toutefois penser que certains Templiers des temps anciens se considéraient comme les enfants de Caïn. Quelques-uns pensaient même que leur emblème, la fameuse croix pattée rouge, était la marque de Caïn.

Malgré ses origines mystérieuses, l’Ordre des Templiers a toujours existé sous une forme ou une autre depuis des millénaires. On ne dispose malheureusement que de très peu d’informations datant d’avant le Ve siècle av. J.-C., et les rares données existantes sont très loin d’être fiables. Pourtant, il est fort probable que les Templiers aidèrent Darius le Grand, quatrième roi de l’Empire achéménide, à terrasser l’usurpateur au pouvoir et à s’emparer du trône de Perse. Les Templiers permirent aussi à son fils et héritier, Xerxès I, d’étouffer les révoltes en Égypte et à Babylone et de conquérir une grande partie de la Grèce après la bataille des Thermopyles. On ignore si Darius et Xerxès étaient eux-mêmes des Templiers, ou s’ils étaient conscients de l’existence de l’Ordre, mais les deux rois de Perse semblent avoir largement bénéficié de l’intervention des Templiers.

L’Ordre joua aussi un rôle majeur dans la conquête de l’Empire d’Alexandre le Grand, qui s’étendit de la mer Ionienne à l’Himalaya. On raconte que c’est en lui confiant un Bâton d’Eden, une puissante relique de la Première Civilisation, que les Templiers lui permirent de devenir le plus grand conquérant de l’Histoire, et l’un des seuls qui demeura invaincu, et cela avant l’âge de trente ans. Au siècle suivant, l’Ordre des Templiers aida Qin Shi Huang, le fondateur de la dynastie Qin, à entreprendre des projets mirifiques comme la Grande Muraille de Chine. Ainsi, dès le IIIe siècle av. J.-C., l’Ordre s’était déjà étendu jusqu'aux confins du monde connu. En Europe de l’Ouest, l’Ordre fut particulièrement actif durant l’ère romaine. Comme pour de nombreux dirigeants politiques de la période antique, on ne sait pas si Jules César était de connivence avec les Templiers ou même conscient de leur existence. Mais qu’il était un membre ou non de l’Ordre, le soutien des Templiers devint une réalité lorsqu’il fut nommé dictateur à vie du futur Empire romain. L’influence des Templiers fut toute aussi évidente un siècle plus tard, sous le règne de l’empereur Caligula et perdura jusqu’à sa mort en l’an 41.

Du IIIe siècle jusqu’à sa chute, les Templiers tentèrent par tous les moyens d’unir les territoires de l’Empire romain d’Occident. Mais les guerriers Alamans, Ostrogoths, Huns et autres barbares mirent leurs plans en échec en annexant bon nombre des territoires du monde romain. Les Templiers continuèrent pourtant d’exercer une influence dans d’autres parties du monde, comme à Constantinople et dans l’Empire romain d’Orient. Mais les informations sur leurs agissements au cours de cette époque sont encore bien trop rares à ce jour. Depuis sa création, l’Ordre des Templiers a été dirigé par des individus illustres et visionnaires. Ses chefs les plus éminents furent souvent des hommes de science, comme Sylvestre II, mais le vaste savoir qu’ils détenaient inspira malheureusement la méfiance et les relégua aux côtés des hérétiques de l’Europe médiévale. Un grand nombre de ces Templiers furent donc torturés et exécutés parce qu’ils croyaient en la médecine, la chimie, ou étaient convaincus que la Terre était ronde. Au XIIe siècle, Bernard de Clairvaux, un influent Templier, comprit que l’Ordre devait s’appuyer sur l’Eglise pour mieux prospérer. L’abbé, qui comptait parmi les personnalités les plus respectées du monde chrétien, utilisa son pouvoir pour envoyer neuf hommes de confiance à Jérusalem afin de fouiller le Temple de Salomon. Lorsqu’ils revinrent, neuf ans plus tard, Bernard réforma en profondeur l’Ordre des Templiers. Avec l’aide du Grand Maître Hugues de Payns, Bernard créa la Règle des Templiers, gagna le soutien de l’Église et s’assura que l’Ordre soir reconnu et son pouvoir conforté lors du concile de Troyes, en 1129. Pour la première fois de sa longue histoire, l’Ordre des Templiers était rendu public, mais sa volonté d’élever l’Humanité par le progrès technique et scientifique demeura secrète. Après le concile de Troyes, l’Ordre prospéra et, pendant près de deux siècles, ses membres jouèrent un rôle essentiel en Europe comme en Orient. Les Templiers connurent un véritable âge d’or et leur influence s’étendit partout, aux rois, aux papes, comme aux hommes de science.


La disgrâce

Mais cette période faste fut brutalement interrompue. Vers la fin du XIIIe siècle, l’Ordre avait été considérablement affaiblit par la Confrérie des Assassins et ses alliés. Servant sans le savoir la cause des Assassins, le roi Philippe le Bel conspira contre les Templiers et s’assura que l’Église les condamne pour hérésie. Dès lors, Jacques de Molay, le dernier Grand Maître officiel de l’Ordre des Templiers, comprit que l’organisation ne pourrait survivre qu’en étant officiellement démantelée. Persuadé que la pérennité de l’Ordre prévalait sur la vie d’un seul homme, il consentit au sacrifice ultime. Mais en se laissant conduire au bûcher, le Grand Maître réussit non seulement à sauver la vie de ses frères Templiers et de leurs alliés, mais aussi à convaincre leurs ennemis que l’Ordre allait périr avec lui. Peu de temps avant sa mort, Jacques de Molay choisit neuf de ses hommes de confiance et les envoya parcourir le monde pour diffuser le savoir des anciens. Depuis ce jour, les Templiers continuent d’influencer l’Humanité dans l’ombre des personnages historiques les plus puissants. Grâce à ces derniers, les chevaliers de l’Ordre du Temple purent poursuivre leur quête ancestrale : aider l’Humanité à atteindre le summum de ses capacités grâce aux progrès techniques et scientifiques.


Lors de la Renaissance

Mais les nobles ambitions de leurs prédécesseurs n’empêchèrent pas les Templiers d’Europe de sombrer au cours de la Renaissance. Agissant en marge de la société, les dirigeants de l’Ordre, menés par Rodrigo Borgia, se laissèrent dominer par l’ambition et l’avidité de leur chef et délaissèrent leur véritable objectif. Cette période fut plus tard surnommée l’âge des ténèbres des Templiers, mais la puissance de l’Ordre demeura intacte dans d’autres régions du monde. En Asie, les Templiers aidèrent ainsi l’empereur Jiajing à renforcer son emprise sur la Chine.

Malgré les erreurs de la Renaissance européenne, les Templiers poursuivirent leur quête insatiable de savoir. Dissimulés dans l’ombre des grandes personnalités politiques, religieuses, culturelles et scientifiques de la société, de nombreux Templiers employèrent toutes leurs ressources à devenir les pionniers de la recherche scientifique.


Âge d'Or de la piraterie

Rébellion de Louisiane

Révolution américaine

Le siècle des Lumières

L’influence des Templiers continua à se faire sentir tout au long du Siècle des Lumières. Les travaux d’intellectuels tels que Spinoza, Locke, Newton et Bacon permirent l’émergence d’un nouveau modèle de société, où la science et la technologie se développeraient en totale liberté. Les Templiers adoptèrent ces idées, accélérèrent leur diffusion et ouvrirent la voie à la Révolution Industrielle. Durant cette nouvelle époque, les Chevaliers du Temple continuèrent de tirer les ficelles dans l’ombre, et d’influencer des dynasties entières comme la Famille Romanov. Le progrès était constamment encouragé et alimenté, mais il demeurait toujours sous le contrôle exclusif des Templiers.


Du XXe siècle à nos jours

AbstergoIndustries
Beaucoup de Templiers perçurent le début du XXe siècle comme l’aube d’une nouvelle ère, une période où les avancées scientifiques prendraient leur véritable essor et modifieraient le tissu social en profondeur. En 1910, les dirigeants de l’Ordre conçurent le Plan et, vingt-sept ans plus tard, un groupe d’influents industriels fondèrent Abstergo Industries, une multinationale qui allait devenir le visage officiel des Templiers. L’Ordre était rendu public pour la seconde fois de sa longue histoire, mais cette fois, l’événement demeura plus confidentiel. Les Templiers étaient bien décidés à ne pas répéter les erreurs du passé. Ils comptaient utiliser Abstergo comme une façade et exploiter les innombrables ressources que leur fournirait l’entreprise tout en poursuivant leurs actions en secret.


Dirigeants Templiers actuels

Membre de l'Inner Sanctum:


Buts et idéaux

À l’instar de toutes les organisations dotées d’une longue histoire, les objectifs et les méthodes des Templiers ont constamment évolués. Leur but fondamental est toujours resté le même : le progrès de l’Humanité. Les hommes et les femmes appartenant à l’Ordre du Temple ont toujours été convaincus qu’ils réaliseraient leur noble destinée grâce aux avancées scientifiques et technologiques. Depuis la découverte des Fragments d’Eden, il y a plusieurs siècles, les Templiers tentent de comprendre et de contrôler ces extraordinaires reliques, afin de mieux protéger l’Humanité de ses propres faiblesses et de lui garantir un avenir prospère. Certains voient d’un mauvais œil les moyens draconiens que les Templiers ont utilisé pour s’approprier les Fragments d’Eden et encourager le progrès scientifique, mais ces derniers demeurent persuadés qu’il n’existe aucune autre manière d’atteindre leur objectif.

Les Templiers semblent partager les mêmes buts que leurs ennemis de toujours, les Assassins, mais leurs idéaux et leurs méthodes sont diamétralement opposés. Les Assassins ont foi en le libre arbitre, alors que les Templiers sont convaincus que l’Humanité doit être guidée. Les dirigeants de l’Ordre s’efforceront toujours d’agir selon cette philosophie, qu’ils jugent préférable au concept obsolète du libre arbitre.


Inspiration

L'Ordre des Templiers est inspiré par l'Ordre des Chevaliers du Temple.


Sources



Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard