Fandom

Assassin's Creed

Nous, le Peuple

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACROicon.png


Nous, le Peuple est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Shay Cormac stockée dans l'Helix, revécue en 2014 par un chercheur d'Abstergo Entertainment à travers l'Animus.

Description

Shay et Liam se rendirent à Albany pour y traquer le Templier Samuel Smith et récupérer le manuscrit qu'il détenait.

Dialogue

Shay remonta à bord du Morrigan après avoir assassiné Samuel Smith.

  • Shay: J'ai la boîte des Précurseurs. Smith est mort.
  • Liam: Bravo, Shay.
  • Shay: Où est le Chevalier ?
  • Liam: Il regagne le Gerfaut. Je crois qu'il ne sera pas des nôtres pour les festivités.
  • Shay: Je ne me sens pas d'humeur à y participer, Liam... Je sais qu'il faut récupérer ces reliques, mais à quel prix ? Samuel Smith... savait à peine tenir son épée. Le tuer m'a semblé...
  • Liam: Nécessaire.
  • Shay: Mais...
  • Liam: Cesse de douter ! Smith était un homme dangereux, un Templier. Et il avait en sa possession la boîte des Précurseurs. Tu devrais être fier de toi.
  • Shay: Peut-être.
  • Liam: Faisons route sur Albany. Nous y trouverons James Wardrop, l'homme auquel Lawrence Washington a remis le manuscrit. D'après Kesegowaase, James Wardrop a chassé bon nombre de tribus de leurs terres ancestrales. Nous avons la preuve qu'il a provoqué d'innombrables massacres. C'est l'un des hommes les plus cruels des colonies. Il se sert des textes de loi pour parvenir à ses fins, et lorsque la loi ne va pas dans son sens, il embauche des juristes pour y remédier. Crois-moi, Shay : James Wardrop est un bureaucrate, il se moque bien de la portée de ses actes.

Le Morrigan fit voile vers la River Valley, et accosta à Albany. Shay retrouva Hope et Liam dans le quartier contrôlé par les Assassins.

ACRO Nous le Peuple 1.png

Shay retrouvant Hope et Liam

  • Hope: Te voilà. Le Congrès délibère toujours. George Washington et sa milice ont tiré sur les troupes françaises près de Jumonville. Les Français dénoncent un acte de guerre.
  • Shay: Washington ? Le frère cadet de Lawrence ?
  • Liam: Oui, celui-là même... À propos de Lawrence Washington, depuis que tu l'as éliminé, James Wardrop a pris du galon. Il dispose désormais de toutes les ressources des Templiers.
  • Shay: Qu'est devenu le manuscrit ?
  • Hope: Mes sources à New York confirment que Wardrop le détient. Et j'ai aussi appris qu'il est ici, au Congrès, sous bonne escorte.
  • Liam: Shay, trouve Wardrop... et récupère ce manuscrit.
  • Hope: La ville grouille de soldats templiers... Nous allons faire en sorte qu'il ne s'enfuie pas.

Shay se fraya un chemin jusqu'à l'Hôtel de ville d'Albany.

  • Homme 1: Nous devrions avoir notre propre roi ici, à Albany.
  • Homme 2: Pourquoi pas ce jeune officier, Charles Lee ? On le dit plein de promesses.
  • Homme 1: Notre prince Charles à nous ? Ça me plaît.
  • Garde 1: Il paraît que William Johnson est ici.
  • Garde 2: Et qui c'est ?
  • Garde 1: Un marchand. Il a été colonel des Guerriers des Six Nations à une époque. Aujourd'hui, il est responsable des conscriptions, à New York. Il possède des terres et des comptoirs aux quatre coins des colonies. Et c'est lui qui a construit Fort Henry.
  • Garde 2: Non. Connais pas.
  • Garde 3: Qu'est-ce qu'il a de si important, ce congrès ?
  • Garde 4: Va savoir. On ne nous dit jamais rien.
  • Homme 2: Pourquoi ne pouvons-nous pas nous rendre au congrès ?
  • Garde 5: Car vous n'y êtes pas autorisés.
  • Homme 1: J'ai de l'argent. Et des amis envieux.
  • Garde 5: Sans doute. Mais je ne peux vous laisser entrer.
  • Homme 1: C'est ce que nous allons voir.

Shay se mêla à la foule se trouvant devant l'Hôtel de ville.

ACRO Nous le Peuple 2.png

Franklin prenant la parole lors du Congrès

  • Shay: Ah... ce doit être le Templier William Johnson. S'il ne détient pas lui-même le manuscrit, il doit savoir où il se trouve.
  • Franklin: Je l'ai dit que je le répète : nous avons besoin d'une union nationale, promulguée par une loi du Parlement mais octroyant une plus grande indépendance à nos colonies. Les Français incarnent une menace contre laquelle nous sommes désarmés. Pour être clair, les colonies doivent s'unir ou périr.

Applaudissant son discours, Johnson s'adressa à Franklin.

  • Johnson: Un fort beau discours, Master Franklin. Mais croyez-vous vraiment que la Grande-Bretagne octroiera l'autonomie à ses colonies ?
  • Franklin: Il n'y a guère le choix, Master Johnson. Vous mesurez mieux que quiconque l'isolement de cette frontière.
  • Johnson: Certes... mais laissons un peu de côté la politique. Je venais vous remercier pour vos recherches...
  • Franklin: Merci ! Merci. Dès l'instant où j'ai vu cette boîte, j'ai senti qu'elle avait quelque chose d'unique. L'Égypte antique, dites-vous ? Ma foi, comme je l'ai évoqué dans ma lettre, je me propose de l'électrifier...
  • Johnson: Parfait. Nous vous la ferons parvenir sous peu. Et quant au manuscrit... Capitaine !
  • Capitaine: Toutes mes excuses, Sir, mais Master Wardrop a tenu à le garder. Il a jugé les risques trop grands.
  • Johnson: Les risques ? Ah... Veuillez me pardonner. Vous aurez le manuscrit et la boîte dans les plus brefs délais.

Franklin s'éclipsa.

ACRO Nous le Peuple 6.png

Johnson menaçant le capitaine

  • Johnson: Misérable soldat de pacotille ! Courez à Fort Frederick et dites à Master Wardrop qu'il a intérêt à nous donner ce manuscrit au plus vite ! Sans quoi je le fais scalper !

Le capitaine courut en direction de Fort Frederick.

Shay élimina le capitaine.

  • Shay: Occupons-nous de Wardrop... et du manuscrit.

Shay infiltra le Fort Frederick.

  • Wardrop: Ouvrez l'œil, soldats !

Une fois Shay repéré, Wardrop tenta de fuir.

  • Wardrop: À l'aide ! Soldats ! Nous sommes attaqués !
    L'homme à la capuche ! Arrêtez-le !
    Tu vas le regretter, Assassin !
    Les Templiers sauront venger cet affront !
    Nous enverrons un bataillon entier vous traquer !

Shay assassina Wardrop.

ACRO Nous le Peuple 9.png

Shay dépouillant Wardrop du manuscrit

  • Shay: Tu as échoué, chien de Templier.
  • Wardrop: Non ! Tu n'as pas idée de ce que tu fais, pauvre fou.
  • Shay: Je sauve le peuple de votre emprise.
  • Wardrop: Tu préfères donc voir la France nous forcer à tous courber l'échine ?
  • Shay: Les colonies se porteront beaucoup mieux lorsque les Templiers ne les contrôleront plus.
  • Wardrop: Nous forgeons l'ordre au cœur du chaos. Si tout est permis, alors nul n'est à l'abri.

Wardrop succomba à ses blessures.

  • Shay: Même le Diable peut citer la Bible pour favoriser ses desseins.

Conséquences

Shay assassina James Wardrop et récupéra le manuscrit.

Note

  • Le nom de la mémoire est une référence au Préambule de la Constitution des États-Unis, une brève introduction des objectifs fondamentaux et des principes directeurs de la Constitution américaine, adoptée en 1787. Il déclare en termes généraux les intentions des Pères fondateurs sur la Constitution et sur les buts qu'elle permettrait d'atteindre.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard