Fandom

Assassin's Creed

Nicolas II

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngTFbulleicon.pngACCRicon.png

Nikolaï Alexandrovitch Romanov (1868-1918) fut le dernier empereur de Russie, ou Tsar, grand-duc de Finlande et roi en titre de la Pologne. Son règne annonça la fin de la Russie impériale, notamment au fait de la perte de toute la flotte de la Baltique lors de la guerre russo-japonaise de 1905. Ses manœuvres politiques visant à apaiser les tensions avec le Royaume-Uni entraînèrent l'entrée de la Russie dans la Première Guerre mondiale, accompagnée de très nombreuses pertes humaines. Après la révolution de Février, Nicolas abdiqua et fut assigné à résidence par les Bolcheviks, puis exécuté avec toute sa famille. Sa famille et lui furent canonisés par l'Église orthodoxe à la fin du XXe siècle.


Biographie

Nicolas II était le fils d'Alexandre III, le Tsar précédent. Vers 1888, alors que la famille impériale rentrait d'un séjour d'été en Crimée, l'Assassin Nikolaï Orelov, qui avait été missionné par la Confrérie pour récupérer le sceptre impérial du Tsar qui se révélait être un des bâtons d'Éden, il eut des scrupules à faire feu sur les enfants du souverain qui se trouvaient dans le wagon résidentiel du train qui les ramenait à la capitale. Le Tsar en profita pour attaquer l'Assassin par surprise et la lutte qui s'en suivit provoqua une catastrophe ferroviaire. Le Tsar épargna l'Assassin qui s'enfuit.

Trente ans plus tard, alors que Nicolas était lui-même devenu Tsar, il rencontra à nouveau le même Assassin, qui était venu détruire le sceptre impérial qui était, comme il s'en doutait, qu'une copie de l'original. Alors que Nikolai épargna le souverain qui avait abdiqué lors de la Révolution, ce dernier indiqua à l'homme en blanc que l'ancien conseiller impérial Grigori Raspoutine avait un morceau de l'artefact autour du cou. L'Assassin se mit en quête de la dépouille de Raspoutine pour récupérer l'artefact[1].

Enfin, en 1918, la famille impériale était détenue dans la maison Ipatiev à Iékaterinbourg. Les Bolcheviks exécutèrent les ordres qui émanaient secrètement des Templiers locaux et exécutèrent le souverain Nicolas II et toute sa famille. Seule en réchappa Anastasia, une des filles du Tsar, secourue par Orelov qui se trouvait en mission en ville[2].


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard