Fandom

Assassin's Creed

Nicolas Copernic

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngTempliers.pngACBicon.pngACPLicon.png
"Il y aura une éclipse ce soir. Et personne ne m’empêchera d'en faire la chronique!"
Nicolas Copernic[src]

Nicolas Copernic (1473 – 1543), était un chanoine, médecin et astronome de langue allemande. Il est célèbre pour avoir développé et défendu la théorie selon laquelle le Soleil se trouve au centre de l'Univers (héliocentrisme) et non la Terre[1].


Biographie

Début

Né à Toru en Prusse royale (une province polonaise, à ne pas confondre avec la Prusse ducale, la Prusse teutonique ou encore la Prusse-Occidentale), Nicolas était le dernier de quatre enfants. Alors qu'on le destinait à rejoindre le clergé (il avait déjà un frère prêtre et une sœur nonne), Nicolas décida de rompre avec la tradition familiale en suivant une éducation humaniste en vue de devenir...prêtre.

A la fin de ses études, il savait parler quatre langues et, en attendant son ordination dans le duché polonais de Warmia, il partit étudier le droit en Italie. Il en profita pour s'instruire auprès des philosophes et commença à s'intéresser à la science et à l'astronomie. Il alla jusqu'à diriger des conférences publiques à Rome. Le pape Alexandre VI lui fit connaitre sa désapprobation et Copernic quitta soudainement la ville en 1501.

Il était si avide de connaissance qu'il demanda de poursuivre ces études à l'étranger afin d'apprendre la médecine à Padoue, il en profita pour apprendre le grec et se mit à dévorer les anciens textes.


À Rome

En 1500, Copernic visita le Vatican, où il intégra l'Ordre des Templiers. Cependant, pour les rejoindre, on lui demanda expressément de garder ses découvertes secrètes. Malencontreusement, un jour il initia les gens du peuple sur la science et les mathématiques, les encourageant à remettre en question les enseignements du passé, puisqu’il ne pouvait pas garder ses conclusions pour lui-même.
Cependant les Borgia en eurent vent et envoyèrent expressément leurs gardes pour tuer Copernic et d'autres chercheurs. L'Assassin Ezio Auditore da Firenze, qui regardait la scène se dérouler et, voyant la détermination de ses ennemi décida d'aider Copernic[1].


Aidé par Ezio

Une fois arrivé dans un bâtiment isolé en pleine campagne, Copernic avoua son affiliation aux Templiers mais demanda à Ezio de transmettre certains documents à ses collègues universitaires. Ces documents les informaient du danger qu'ils couraient.
Quelque temps plus tard, Ezio retrouva Copernic et celui-ci conclu que c'était le Maître du Palais sacré qui était derrière ce complot visant à le tuer. Ezio alla trouver le Maître du Palais sacré, et entendit que six bourreaux étaient à la recherche de Copernic et des autres savants. Ezio neutralisa les bourreaux et revint voir Copernic avec la confirmation que c’était bien le maître du Palais sacré qui était responsable de l’attaque.

Copernic, voulait cependant sortir de sa cachette afin de contempler une éclipse lunaire. Le Maître du Palais sacré saisi cette opportunité et envoya un exécuteur pour le tuer. Ezio, une fois avoir tué le Maître du Palais sacré, s’empressa de retourner sauver Copernic du meurtrier.

Copernic remercia grandement Ezio de lui avoir sauvé la vie et lui fit part, avant de lui dire adieu, de sa théorie selon laquelle le Soleil est au centre de l’Univers et non la Terre. Il quitta l'Ordre des Templiers[1].


La poursuite de sa vie

Après avoir obtenu son diplôme, il quitta l'Italie pour de bon et regagna la Warmia pour y être ordonné prêtre. Travaillant comme secrétaire pour son oncle, l’évêque de Warnia, il trouva du temps pour développer ses théories astronomiques. Il écrivit rapidement une première ébauches de sa théorie sur le système héliocentrique et passa son temps libre au cour des 30 années suivantes à consigner les mouvements des planètes à l'aide d'instruments rudimentaires installés en haut d'une tour.


Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard