Fandom

Assassin's Creed

Miko

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Assassins.pngAC3icon.pngFbookicon.png
"Haytham... Tu aurais dû venir me voir... nous aurions trouvé une solution...
- oui, mais vous auriez tout compris. Sachez que j'en suis navré.
- Moi aussi.
"
Miko à Haytham Kenway avant que ce dernier ne l'assassine.[src]

Miko était un membre de la Confrérie des Assassins au XVIIIe siècle ainsi que le détenteur provisoire de la Clé du Grand Temple. Il fut assassiné au Théâtre Royal de Londres par le Templier Haytham Kenway en 1754.


Histoire

L'Assassin Edward Kenway, revenu de sa vie de pirate dans les Indes occidentales, rencontra Miko en Angleterre avec qui il dirigea la Confrérie qu'ils s'empressèrent de stabiliser dans les îles britanniques. Les Assassins furent plus puissant que jamais à cette époque[1].

Mais Miko, plutôt un electron libre, parcourait l'Europe à la recherche de Fragments d'Éden, nouant des relations et prêtant main forte à quelques Confréries coloniales.

Malheureusement le meurtre d'Edward en 1735 marqua le début de la fin de la Confrérie britannique. Trahi par un associé qui s'avérait être en réalité un Templier en puissance, Reginald Birch, Edward laissa un héritage considérable, son journal et son fils, tous les deux volés par l'Ordre des Templiers. En effet Birch, Grand Maître, s'empressa de faire étudier par ses savants le manuscrit tandis qu'il forma personnellement Haytham dans les arcanes du Rite britannique de l'Ordre des Templiers[2].


La Corse

En 1753, le Templier Haytham Kenway se fit envoyer en Corse afin d'enlever Lucio, le fils d'une Assassine nommée Monica, dans le but de contraindre cette dernière à déchiffrer pour l'ordre des Templiers de nombreux codes, dont le fameux journal de Juan Vedomir. Cependant, en arrivant sur l'île de Beauté, Haytham s'aperçut que l'adolescent était protégé par Miko, un Maître Assassin. Et alors qu'ils se réfugièrent dans une grotte, l'Assassin et le Templier croisèrent le fer, Haytham se fit désarmer (et perdit donc son épée) par Miko, qui maniait ses doubles lames secrètes avec une rare dextérité. Mais, profitant d'un moment de répit, Haytham réussi à faire basculer l'Assassin par dessus bord, qui se raccrocha une corniche. Haytham dégrafa le brassard de la lame secrète de son ennemi, vola cette dernière et laissa Miko tomber. Cependant, ce dernier se rattrapa à la corde que le Templier avait déployée auparavant. Finalement, le Templier en position de force menaça de couper cette corde garantissant une chute mortelle à son adversaire si celui-ci ne les laissait pas tranquille. L'Assassin obtempéra, jurant que ce n'était que partie remise et s'en alla, laissant le Templier s'enfuir avec sa lame secrète et le jeune Lucas[2].


L'Opéra des Gueux

Un an plus tard, en 1754, alors que se jouait l'Opéra des Gueux au Théâtre Royal à Londres, Miko se trouva sur un balcon privé, situé sur le côté droit de la salle. Dans l'amphithéâtre, parmi la foule de citoyens venus entendre le spectacle se trouvaient deux Templiers : Reginald Birch et Haytham. Ces derniers étaient venu récupérer un important artéfact qui était en la possession du vieil Assassin : la Clé du Grand Temple. En effet, l'ironie avait voulu qu'Haytham parcoure l'Europe pour faire déchiffrer le journal codé de Vedomir et affronter Miko alors que c'était celui-ci même qui détenait la clé du Grand Temple. Ce fut donc en plein spectacle qu'Haytham escalada discrètement les murs du Théâtre pour pouvoir accéder aux coulisses afin de rejoindre la loge de Miko de l'autre côté. Une fois réunis, l'Assassin n'eût pas besoin de se retourner pour connaître l'identité de son visiteur. Alors qu'un sourire narquois marquait le visage d'Haytham, ce dernier s’assit sur un fauteuil juste derrière celui de Miko. En discutant, le vieil homme dit qu'il n'était pas nécessaire d'en arriver à de telles extrémités et qu'il aurait sans doute été possible de trouver une autre solution en en discutant au préalable. Cependant, le Templier était décidé. et malgré son sourire, celui ci confessa à l'Assassin qu'il était désolé. Miko lui répondit qu'il l'était également. Soudain, Haytham fit glisser sa lame secrète dans le fauteuil et poignarda ainsi le vieil homme.
Miko-Haytham.png

Miko ayant sa dernière discussion avec son vieil ennemi

C'est pour Haytham, l'ironie du sort que de tuer un vieux Maître Assassin avec ses propres lames secrètes (que le Templier lui avait dérobé en Corse, quelques mois auparavant). Miko mort, Kenway se releva et récupéra au cou du cadavre l'amulette qu'il était venu chercher. En partant, il remarqua un jeune enfant, témoin de l'assassinat. Le Templier l'intimida silencieusement et lui fit signe de garder le silence. Kenway réussit alors à s'enfuit discrètement et calmement du lieu du crime alors que tous les gardes du Théâtre, sans doute alliés de Miko, étaient déjà alertés de l'homicide et cherchaient désespérément le tueur[3].

Miko fit de son mieux pour continuer l'œuvre d'Edward. Ironiquement, c'est Haytham lui-même, le fils de son défunt confrère, qui lui ôta la vie pour récupérer une la Clé du Grand Temple[3]. Sa mort enclencha un âge d'or pour les Templiers britanniques qui dura plus d'un siècle au détriment des Assassins[1].


Notes

  • Miko est l'oncle de l'Assassin Duncan Little, l'un des apprentis de Connor Kenway. En revanche, le meurtre de Miko ayant eu lieu en 1754 et Duncan étant né en 1730, il est impossible que ce dernier, ayant alors 24 ans soit l'enfant témoin de l'assassinat, à moins que la date de naissance de ce dernier soit une erreur des développeurs.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard