Fandom

Assassin's Creed

Michel-Ange

4 651pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

MondeRéel.pngAssassins.pngAC2icon.pngACPLicon.pngRVbookicon.pngACbulleicon.png
"Je sens le monde évoluer autour de moi et je ne veux pas être pris de vitesse, je veux peser sur le cours des événements."
Michel-Ange dans une lettre adressée à son père.[src]


ACA Michel-Ange Giovanni Borgia Firenze.png

Michel-Ange et Giovanni Borgia

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit, en français, Michel-Ange (6 mars 1475 – 18 février 1564), était un peintre, sculpteur, architecte, poète et urbaniste italien de la Haute Renaissance. C'était aussi secrètement un membre de la Confrérie des Assassins[1].

Son talent et sa renommée artistique firent de lui l'archétype de "l'homme de la Renaissance" aux côtés de son rival, Leonardo da Vinci.

Biographie

À la fin du XVe siècle, Michel-Ange écrivit une lettre évoquant son départ à son père, transmise en main propre par Ezio Auditore da Firenze.[2]

Dans son message, Michel-Ange avoua avoir abandonné ses études depuis près d'une semaine, "sentir le monde évoluer autour de lui", et vouloir peser sur le cours des événements. Pensant décevoir les attentes de son père, il espérait néanmoins que celui-ci lui donne sa bénédiction pour son projet d'artiste.[2]

Le peintre Domenico Ghirlandaio venait de lui proposer de le prendre comme apprenti. Michel-Ange admirait son travail fourni sur les fresques "magistrales" ornant la chapelle Sixtine, œuvres d'art qu'il rêverait un jour de voir de ses propres yeux, sans savoir que lui-même offrirait à la Renaissance ses plus beaux chefs-d'œuvre en peignant le plafond de la chapelle entre 1508 et 1512.[2]

Quelque temps avant 1511, Michel-Ange se lia d'amitié avec Ezio Auditore.[3]

Notes



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard