Fandom

Assassin's Creed

Mary Read

4 643pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion1 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Piraticon.pngAssassins.pngAC4icon.pngACMicon.pngBFbookicon.png
"'Rien n'est vrai, tout est permis.' C'est la seule certitude qu'offre ce monde."
Mary Read évoquant le Credo des Assassins, 1716.[src]

Mary Read (vers 1685 – 1721) était une pirate membre de la Confrérie caribéenne des Assassins, formée par son Mentor, Ah Tabai. Elle figure parmi les fondateurs de la République pirate de Nassau.

Elle était aussi connue sous l'identité de James Kidd, le soi-disant "bâtard du capitaine William Kidd", une identité qu'elle s'est totalement inventée de manière à faciliter sa carrière dans la piraterie.[1]

Biographie

En tant que James Kidd

En 1715 à Nassau, James Kidd fit la rencontre d'Edward Kenway par l'entremise de leurs connaissances communes Edward Thatch et Benjamin Hornigold. Avec ces derniers il accompagna Kenway dans la prise d'un galion espagnol à Great Inagua et assista à l'exécution du Templier Julien du Casse. Puis Kidd donna rendez-vous à Kenway à Tulum dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Là, elle lui révéla qu'elle faisait partie de la Confrérie des Assassins, une société secrète comme les Templiers et lui présenta son Mentor, Ah Tabai[1].

Le Sage

Bien qu'Ah Tabai fut furieux de la collaboration d'Edward avec les Templiers à La Havane et surtout d'avoir tué des Assassins là-bas, Mary le rassura, précisant qu'Edward possédait le Sens et affirma que le pirate avait vu un nouveau "Sage". Ah Tabai demanda à Edward s'il pouvait le reconnaître et donc Mary le guida dans les tunnels menant a un ancien temple maya. Mary expliqua les fondements des croyances des Assassins pendant que les deux traversaient un dédale d'obstacles qui les mènerait à l'antichambre du temple. Elle fut néanmoins déçue de l'interprétation qu'Edward se faisait du Credo, notamment sur le célèbre phrase "Rien n'est vrai. Tout es permis", lui disant qu'il ne comprenait pas le sens de cette phrase. Elle lui dit également que les Assassins voulaient sa mort suite à ses actions à La Havane et que c'était grâce à elle s'il était encore en vie. Après avoir actionné un mécanisme qui révéla la représentation du visage d'un homme, Edward reconnut formellement le Sage. Voulant annoncer la nouvelle à Ah Tabai, les deux sortirent du temple mais découvrirent bien vite que Tulum était attaquée par des soldats britanniques, qui avaient capturés de nombreux Assassins et des membres d'équipage d'Edward. Une fois l'attaque repoussée, Mary aperçut un navire au large. Elle prit une longue-vue et l'observa lui et son capitaine qu'elle identifia en la personne de Laurens Prins et son navire le Wydah, un négrier hollandais que les Assassins traquaient depuis un certain temps mais au prix de résultats infructueux. Avant qu'Edward ne quitte Tulum, Mary lui montra d'autres ruines mayas et lui expliqua comment elle avait rejoint les Assassins et le conflit ancestral opposant les Assassins aux Templiers[1].


Traque de Laurens Prins

ACIV Roberts Mary Read.png

Mary menacée par Roberts

L'année suivante, Mary croisa à nouveau la route d'Edward à Kingston en Jamaïque. Les deux avaient un objectif commun, celui d'abattre Laurens Prins. Mais Mary voulait le faire vite, au contraire d'Edward qui avait échafaudé un plan avec la complicité forcée de Laureano Torres pour capturer le Sage qui était aux mains du négrier. Alors qu'elle allait en finir avec les deux hommes, Edward la retint, lui demandant d'attendre. À contrecœur elle accepta. Edward et Mary filèrent  les deux hommes jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent aux portes de la plantation de Prins. Laureano tendit une bourse au négrier, mais au grand désarroi d'Edward, qui prévoyait que Torres achète le Sage à Laurens, le hollandais refusa, pointant du doigt Edward et Mary. Il envoya ses hommes pour neutraliser les deux compères. Mais Edward et Mary les repoussèrent. Folle de rage, Mary se lança à la poursuite de Laurens. Edward l'en empêcha une nouvelle fois. Très remontée contre le gallois, elle lui donna un point de rendez-vous au moulin situé à côté du Manoir de Laurens Prins, exigeant de la part d'Edward qu'il l'aide à assassiner le vieil homme. Une fois sur place, les deux planifièrent une approche. Mary ferait diversion pendant qu'Edward se faufilerait à travers le manoir et tuerait la cible. Surpris, Edward demanda comment elle pourrait bien faire diversion. Elle lui révéla alors sa féminité. Edward était étonné, mais il suivit le plan à la lettre. Mary fit diversion et Edward tua le négrier.
ACIV Ce qui fait de toi un homme 3.png

Edward et Mary au sommet du moulin à Kingston

Mais Mary fut prise en otage par le Sage — qui était employé de Prins plutôt que prisonnier — qui la menaça d'un pistolet sur la tempe. Mais, bagarreuse, elle se libéra et s'enfuit, John Roberts ayant déclenché l'alarme en tirant sur la cloche de la résidence. Une fois seule avec Edward elle lui dit de ne révéler à personne son secret, sous peine de lui enlever "ce qui fait de lui un homme". Elle lui avoua également son vrai nom[1].


Période d’inactivité

Les deux ne se revirent plus avant qu'Edward n'eut quitté Isla Providencia, où il avait été abandonné avec Charles Vane par Jack Rackham, qui s'était ensuite emparé du Jackdaw, le navire de Kenway. Néanmoins, il ne tint pas plus de quelques mois à la barre du navire d'Edward avant que l'équipage ne se rebelle contre lui. Adéwalé l'enchaîna et le ramena à Great Inagua. À son retour, Edward se mit une autre idée en tête, il voulait repartir à la recherche du Sage, espérant qu'il le mènerait à l'Observatoire. Mary lui demanda s'il voulait rejoindre les Assassins, se battre pour une vraie cause au lieu d'une soif d'or, mais l'impétueux gallois refusa. Pendant l'absence d'Edward, elle fit plus ample connaissance avec Anne Bonny, une barmaid de Nassau qui avait percé à jour son déguisement. Elle entretint une relation "plus qu'amicale" avec elle, attisant la jalousie de Rackham. Il voulait se battre avec Mary, contraignant celle-ci à révéler son sexe ; ce qui fut bientôt connu dans toutes les Antilles[1].


Capture et jugement

Au mois d'octobre 1719, Mary naviguait sur le bateau de Rackham. Le navire fut attaqué par un sloop. Anne, Mary et un autre homme combattirent vaillamment, le reste de l'équipage étant en état d'ébriété. Mais elle finirent par céder et furent jetées en prison par le gouverneur de la Jamaïque. Anne et elle furent jugées pour piraterie et condamnées à être pendues. Mais au dernier moment, elle révélèrent qu'elles étaient enceintes. Refusant de tuer des enfants innocents des crimes de leurs mères, le juge suspendit le sentence jusqu’à la naissance des enfants[1].


Mort

Lorsque Mary accoucha, elle fut atteinte d'une septicémie. Malgré Ah Tabai et Edward — récemment libéré de prison — qui étaient venus à son secours, Mary succomba. Dans son dernier souffle, elle promit à Edward qu'elle serait toujours avec lui dans son cœur et elle lui demanda de rejoindre les Assassins et de trouver le Sage pour récupérer l'artéfact et le supprimer pour tout le mal qu'il répandait dans la mer des Caraïbes[1].


Notes

  • Dans la réalité, pour se travestir en homme, elle utilisa le nom de son frère charnel "James", mais elle n'a aucun lien de parenté avec William Kidd.
  • Dans la réalité elle est décédée le 28 avril 1721, mais les causes du décès restent floues. L'hypothèse la plus admise est que ce serait dû à la fièvre jaune ou une fausse couche.

Galerie



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard