Fandom

Assassin's Creed

Maître Assassin

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACACicon.pngAC1icon.pngACBicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngAC4icon.pngACUicon.pngACROicon.pngACSicon.pngCSbookicon.pngBHbookicon.pngRVbookicon.pngTFbulleicon.png

Le titre de Maître Assassin est l'un des grades les plus élevés de la Confrérie des Assassins, qu'obtiennent ceux ayant terminé leur entraînement en tant qu'Assassin. Ce titre gagnait le respect des autres membres de l'Ordre et prouvait que ces individus étaient habiles et talentueux, et qu'ils excellaient dans l'art de la dissimulation comme celui de l'assassinat.

Le Maître Assassin devait incarner le Credo et suivre ses principes à la lettre : il ne blessait jamais d'innocent, se cachait toujours à la vue de tous, et ne devait en aucun cas compromettre la Confrérie. 


Histoire

Moyen Âge

En 1176, Umar Ibn-La'Ahad et son confrère Assassin Faheem Al-Sayf détenaient le titre de Maître Assassin. Toutefois, Umar fut forcé de se sacrifier pour sauver Masyaf d'un siège, en punition de sa tentative d'assassinat qui avait mal tourné.[1]

En 1191, son fils Altaïr Ibn-La'Ahad le fut à son tour, avant d'être déchu au rang de novice après avoir échoué à récupérer la Pomme d'Eden située sous de Temple de Salomon, à cause de son arrogance et de sa désobéissance au Credo. Il parvint à recouvrer son titre en exécutant neuf cibles tout en servant les intérêts de l'Ordre. C'est en tant que Maître Assassin qu'il prit la vie de Robert de Sablé et d'Al Mualim.[2]


Renaissance

En 1499, Ezio Auditore da Firenze obtint ce grade, peu avant de devenir le Mentor des Assassins Italiens, à la suite de la libération de Rome de l'emprise des Borgia.[3]

Au début du XVIème siècle, Yusuf Tazim, le chef de la Guilde des Assassins de Constantinople, ainsi que Piri Reis, amiral de la marine turque, cartographe renommé et spécialiste en bombes, étaient des Maîtres Assassins, tout comme Dogan et Kasim, les lieutenants de Yuzuf.[4]

C'est lors de son séjour à Constantinople qu'Ezio Auditore éleva plusieurs hommes au rang de Maître Assassin et les plaça à la tête des repaires des Assassins présents dans chaque quartier de la ville.[4]


Âge d'or de la piraterie

Au début du XVIIIème siècle, plusieurs Maîtres Assassins étaient présents aux quatre coins des Caraïbes. Rhona Dinsmore s'occupait du bureau de La Havane,Opía Apito était stationnée dans les îles Caïman, Antó était chargé de la cellule de Kingston, puis Vance et Upton Travers étaient basés à Nassau.

Entre 1717 et 1721, ces hommes et ces femmes furent aidés par le capitaine pirate et apprenti Assassin Edward Kenway, alors qu'il convoitait les clés des Templiers. En remerciement de son aide précieuse et pour sa détermination à se racheter après avoir vendu inconsciemment des informations aux Templiers, Antó l'accompagna lors de la tentative d'assassinat de Woodes Rogers, et Rhona Dinsmore se chargea de mettre le Crâne de cristal de l'Observatoire en sécurité alors que Kenway traquait Torres à La Havane.[5] 


Révolution américaine

À la fin du XVIIIème siècle, Achilles Davenport fut un Maître Assassin de la Confrérie coloniale. Après l'anéantissement presque total de cette branche en 1763, il décida de se retirer des affaires des Assassins, mais fut toutefois le Mentor de l'Assassin Ratonhnhaké:ton, qu'il appela Connor, en mémoire de son fils[6].


Révolution française

À la fin du XVIIIème siècle, Arno Dorian rejoignit la Confrérie française des Assassins. Il fut un Maître Assassin qui opéra principalement à Paris en cette époque de grands troubles[7].


Ère victorienne

Dans la deuxième moitié du XIXème siècle, Evie Frye était une Maître Assassin anglaise qui aida son frère et également Assassin Jacob à débarrasser Londres de l'influence des Templiers[8].


Révolution russe

Vers le début du XXème siècle, Nikolaï Orelov, un membre du groupe de la Narodnaya Volya issue des Assassins russes, était également un Maître Assassin[9]


Maîtres Assassins notables



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard