FANDOM


ACDiconAssassins


Luis de Santangel (inconnue – 1498) était un juif baptisé et le ministre des finances du roi Ferdinand II d'Aragon. Ami de Christophe Colomb, il le présenta à la reine Isabelle de Castille et finança une partie de son voyage vers les "Indes". Secrètement, c'était aussi un membre des Assassins .

Biographie

Origines

Luis intégra l'ordre des Assassins avant 1491. Avec son confère Raphael Sánchez, ils infiltrèrent l'entourage de la reine Isabelle, de telle sorte que les Assassins aient des yeux et des oreilles sur la monarchie et par la même occasion, veiller a ce que les templiers n'influence pas la monarchie.

Voyage en Italie

En Italie, il rencontra le navigateur génois Christophe Colom, qui envisageait de voguer vers les Indes en passant par l'Atlantique. Assassins et Templiers connaissanit l'existence d'un continent outre-atlantique, et de fait, Rodrigo Borgia Grand Maître des Templiers, voulut organiser une réunion avec lui, proposant de financer son voyage. Lui n'était pas dupe, il savait que la réunion serait un pège et il contacta le chef de la Guilde des Voleurs de Venise et également assassin, Antonio de Magianis, afin de l'aider a protéger Chrisophe. Antonio appela alors l'assassin Ezio Auditore pour aider Luis dans sa tâche. Refusant dans un premier temps, Ezio accepta une fois qu'il sut que Rodrigo était impliqué.

Pendant l'Inquisition

Luis retourna en Espagne avec Christophe afin que celui-ci rencontre la reine Isabelle pour qu'elle finance son voyage. Mais trop accaparée par la guerre contre les Maures, elle fut contrainte de refuser. Luis s'entretint avec Ezio quelque temps plus tard et il le présenta a son tour a la reine après qu'il eut permis à la guerre de se finir. Luis usa d'arguments qui firent mouche, la reine payerait une partie du voyage, et Luis l'autre. Il aida une dernière fois Ezio a localiser Tomás de Torquemada, avant que l'italien ne décrouvre que ce n'était pas un Templier, du coup il lui laissa la vie sauve et rentra chez lui.

Fin de vie

Ensuite, Luis continua de surveiller la reine Isabelle pour le compte des Assassins. Il commença a l'empoisonner, soit par vengeance, soit car la reine tissait des liens avec les Templiers de Rome. A sa mort en 1498, il avait réussi son objectif. Paradoxalement, la confrérie n'ayant plus d'yeux sur la couronne espagnole, Ezio envoya ses Assassins récupérer le journal de Luis et installa quelqu'un d'autre sur place.