Fandom

Assassin's Creed

Lucio Albertine

4 641pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Fbookicon.pngUbookicon.png
Lucio ACI.jpg

Lucio Albertine

Lucio Albertine (1732 – 1788) était un Érudit et militant Corse et un associé des Assassins. C'était le fils de Monica Albertine.

Biographie

En 1753, Lucio participa à la rébellion des Corses pour obtenir leur indépendance vis-à-vis des Génois. Alors que sa mère avait été capturée et était retenue prisonnière à Troyes par le Grand Maître et Templiers Reginald Birch, pour décoder le journal de Juan Vedomir, elle réclama que son fils soit à ses côtés. Le sachant en danger, les Assassins envoyèrent un des leurs du nom de Miko pour qu'il protège le jeune Lucio [1].

Dans le même temps, Reginald envoya Haytham Kenway en Corse pour ramener le jeune homme auprès de sa mère. Sur place, et alors que Miko était distrait par une attaque des génois, Haytham se fit passer pour un Assassin chargé d'assurer sa protection, mais Lucio voulut aider Miko. Haytham dit alors qu'il était envoyé par Monica et qu'elle désirait le revoir. Lucio devint méfiant et Haytham préféra l'assommer et l'emmener avec lui [1].

Monica Lucio ACI.jpg

Lucio et Monica emprisonné.

Lucio fut finalement emmené au château des Templiers, à Troyes, où il fut enfermé, avec sa mère, dans la cave, tandis que celle-ci décodait le journal. Haytham s'opposa fermement à cette pratique et réclama qu'ils soient libres une fois le journal décodé. Reginald accepta à contre-coeur [1].

En 1757, Haytham découvrit que Reginald était l'élément central du complot visant à tuer son père, plus de vingt ans auparavant et attaqua le château, tuant Birch et ses associés. Après la mort de Reginald, Jim Holden libéra Monica et Lucio de leurs fers et Haytham leur offrit de la nourriture, des chevaux et une épée. Mais Lucio, emporté par son désir de vengeance, planta l'épée dans le flanc d'Haytham, incapable de le pardonner des traitements qu'avaient infligés ses compères Templiers à lui et sa mère. Alors qu'il perdait conscience, Haytham insista pour que Lucio et Monica soient épargnés, ce qui fut le cas [1].

En 1788, Lucio et Monica furent égorgés dans leur sommeil par les Carroll, pour que Élise de la Serre, une Templier française se fasse passer pour la fille de Lucio afin de voler les lettres d'Haytham auprès de sa soeur, Jennifer Scott [2].


  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Assassin's Creed: Forsaken
  2. Assassin's Creed: Unity (roman)

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard