Fandom

Assassin's Creed

Louis XVI

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.pngUbookicon.png
"Peuple, je meurs innocent ! Messieurs, je suis innocent de tout ce dont on m'inculpe. Je souhaite que mon sang puisse cimenter le bonheur des Français."
Louis XVI lors de son exécution, 1793.[src]

Louis XVI (1754 – 1793) fut roi de France et de Navarre de 1774 à 1791, puis roi des Français de 1791 à 1792, avant sa destitution et son exécution lors de la Révolution française.

Biographie

Louis n'était pas destiné à devenir roi, mais son père est mort en 1756 ; ce fut ensuite le tour de ses deux frères aînés. À la mort de son grand-père Louis XV, en 1774, il a accédé au trône sans y avoir été convenablement préparé. Louis et son épouse Marie-Antoinette d'Autriche mirent sept ans pour fournir un héritier au trône de France, une situation qui fut la risée de la population. Les choses avaient mal commencé dès leur mariage, quelque cent Parisiens ayant péri écrasés lors d'une bousculade pendant le feu d'artifice.

C'était un homme irrésolu qu'un député a décrit ainsi : "Le roi a passé sa vie à dire le soir qu'il avait eu tort le matin." Ainsi qu'ironisait son jeune frère (le futur Charles X) : "Il est comme des boules de billard huilées qu'on essaierait de retenir."

Son règne de 19 ans est devenu de plus en plus mouvementé du fait du refus de la cour à accepter les réformes. Louis XV était parvenu à masquer les difficultés du royaume sans en résoudre aucune. Son héritier aurait aimé qu'on l'appelle "Louis le Sévère", en réaction à la débauche et au laisser-faire de son grand-père. Mais aux yeux de la population, il n'a jamais été que "Louis le Faible".

Les décisions importantes qu'il parvint à prendre se retournèrent contre lui. La guerre contre l'Angleterre afin de soutenir Benjamin Franklin et Washington a ruiné le royaume et, en 1789, la France était endettée au point d'être menacée par la banqueroute. Cette situation fut exacerbée par le traité commercial avec Londres : les Britanniques, qui détenaient une avance technologique certaine, avaient inondé la France de leurs produits manufacturés, causant la ruine de nombreux artisans français. Certains de ces produits furent d'ailleurs utilisés lors d'émeutes révolutionnaires.

Bien que la disette ait été le fait du mauvais temps et de récoltes déplorables, les affamés en accusèrent les riches. Dans le même temps, pensionnée à Versailles dont elle appréciait les fastes, loin de ses provinces d'origine, la noblesse était devenue elle aussi un adversaire qui sapait les fondations du système. Il en allait de même pour le bas clergé, qui partageait la pauvreté de son troupeau. Le roi ne s'en aperçut pas et la noblesse suscita une révolution dont elle fut, elle aussi, la victime.

À la veille de l'été 1791, alors que la Révolution s'échauffait, Louis approuva le projet périlleux consistant à fuir Paris pour rejoindre les troupes censées loyales dans l'Est. L'arrestation de la famille royale à Varennes sonna le glas de la monarchie absolue. Un an après, jour pour jour, la foule envahit les Tuileries pour lui demander de lever son veto ; il ne céda pas mais dut coiffer le bonnet phrygien. Un mois et demi plus tard, le 10 août 1792, le peuple revint aux Tuileries de manière nettement plus violente et le roi se réfugia à l'Assemblée nationale. Il fut rapidement suspendu, arrêté puis envoyé à la forteresse médiévale du Temple, et il fut décidé de la juger.

Son procès fut bref, presque une parodie de justice : des pièces susceptibles de l'innocenter n'ont pas été remises à ses défenseurs, des témoins potentiels avaient déjà disparu. Le verdict était déjà décidé avant la première audience.

Toute sa vie, ce monarque "absolu" incapable de régner sur sa cour a subi les influences de tous ceux qui l'entouraient. "Que dois-je faire ?", demanda-t-il à l'écrivain Rivarol en septembre 1789. "Faites le roi !", répondit l'autre. Louis, passionné de géographie et d'exploration, pratiquant la serrurerie et la menuiserie, n'était tout simplement pas taillé pour le trône.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard