Fandom

Assassin's Creed

Lisbonne

4 645pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Villeicon.pngAC4icon.pngACROicon.pngACPLicon.png


Lisbonne.jpg

Lisbonne

Lisbonne (en portugais : Lisboa) est la capitale et la plus grande ville du Portugal. Durant la Renaissance, une guilde de la Confrérie des Assassins y était basée et reçut l'aide des Assassins italiens d'Ezio Auditore da Firenze.

Histoire

Au début du XVIe siècle, sous la pression de l'Espagne, le roi Manuel Ier de Portugal ordonna aux juifs de quitter le pays, mais ses hommes bloquaient le port pour les empêcher de partir et les obliger à se convertir au christianisme. Ceux qui refusaient furent roués de coups, ou pire. Plusieurs alliés de la Confrérie étant toujours pris au piège, les Assassins italiens furent dépêchés par bateau pour leur venir en aide. Certains des noms figurant sur leur liste ne sont jamais arrivés, d'autres sont arrivés blessés, d'autres encore étaient traqués par des soldats portugais. Les Assassins ont pu les défendre et les libérer, sauvant ainsi quelques vies.

De retour à Lisbonne, les Assassins firent charger armes, vivres et armures rudimentaires à bord de leur navire. Ils apprirent aux opprimés à se défendre, et leur enseignèrent les tactiques qui leur permettraient de repousser les hommes de Manuel sans donner l'alerte. La Confrérie arma leurs alliés, mais cela n'en faisait pas des guerriers pour autant. C'étaient des marchands, des artisans, des philosophes et des inventeurs. À défaut de pouvoir remporter le combat, ils parvinrent à occuper Manuel pendant que les Italiens s'occupaient des Borgia.

Les opérations en Inde amenèrent à penser que le roi Manuel entretenait des liens étroits avec l'Ordre des Templiers. Les Assassins découvrirent un maillon faible parmi ses conseillers, obtinrent les réponses à leurs questions : les Borgia étaient, comme l'Espagne, largement enclins à se mêler des affaires du Portugal, tels que des mariages arrangés ou des cessions de terres.

Manuel construisait une importante flotte pour l'explorateur Vasco de Gama, comptant ainsi mener des représailles à Calicut, un autre service rendu à ses maîtres les Borgia. Les Assassins en alertèrent immédiatement leurs frères asiatiques.[1][2]

Au début du XVIIIe siècle, les gens affluaient de toute l'Europe pour visiter la capitale en pleine croissance et ses marchés florissants. La flotte du pirate Edward Kenway fit alors voile vers Lisbonne et apporta 40 bouteilles d'excellent vin au palais de Ribeira.

À la même époque, une épidémie de variole ravagea la région. Certains médecins pensaient avoir découvert un remède, mais eurent bientôt besoin de nouveaux ingrédients. La flotte de Kenway en profita donc pour livrer 15 cabosses aux médecins de Lisbonne.[3]

Le 1er novembre 1755, Achilles Davenport y envoya l'Assassin Shay Cormac récupérer un Fragment d'Éden enfermé dans un Temple de la Première Civilisation, enfoui sous le Couvent des Carmes. En retirant l'artefact de son piédestal, Shay déclencha un séisme, suivi d'un raz-de-marée et d'incendies, qui tuèrent entre 60 000 et 90 000 habitants et détruisirent 85 % de la ville. Par chance, Shay avait échappé à la catastrophe, et rentra dans les Colonies.[4]

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard