Fandom

Assassin's Creed

Libération de Rome

4 636pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACBicon.pngBHbookicon.png
"La libération de Rome a commencé."
– Ezio Auditore à l'une de ses recrues, 1503.

La libération de Rome fut une longue série d'événements ayant pris place pendant la Renaissance italienne, lors desquels la ville de Rome fut libérée de l'oppression des Borgia par les Assassins Italiens, et entra elle-même dans cette période de renouveau culturel et artistique.

Naissance de l'insurrection

Une Rome en ruines

"Cesare est en train de conquérir la Romagne, le pouvoir des Borgia s'étend un peu plus chaque jour. De fait, ils se sont arrogé les quartiers stratégiques de la ville."
– Machiavelli à Ezio, au sujet de l'oppression des Borgia, 1500.


En 1500, suite au siège de Monteriggioni, le Maître Assassin Ezio Auditore da Firenze fit route pour Rome, furieux et assoiffé de vengeance pour la destruction de sa villa et l'exécution de son oncle, Mario Auditore. Néanmoins, il perdit connaissance en chemin à cause de la douleur insupportable de ses blessures qu'il avaient subies lors de l'attaque de Cesare Borgia, et fut apporté à Rome par Niccolò Machiavelli qui l'avait découvert au beau milieu de la campagne toscane.

En revenant à lui, Ezio vit une jeune femme, qui avait soigné ses blessures, mais partiellement. Après qu'elle lui ait dit de retrouver Machiavelli au Mausolée d'Auguste et lui ait offert ses nouvelles robes, Ezio s'en alla chercher Niccolò. Une fois à l'extérieur, Ezio découvrit une Rome en ruines, et la plupart de ses habitants vivant dans la peur. Le peuple, pauvre, mourait de faim, les gardes étaient corrompus et sans pitié, et la ville se détériorait sous l'oppression des Borgia.

Tout en marchant aux côtés de Machiavelli, celui-ci lui parla en détail du règne décadant de la famille espagnole. Arrivés à une étable, Machiavelli déclara ne pas pouvoir les utiliser, puisque les Borgia s'étaient appropriés certaines zones de la ville. Cependant, Ezio, lassé de voir la ville baignant dans la misère de le désespoir, incendia la Tour Borgia voisine, source de leur pouvoir dans ce quartier. Alors, les étables furent de nouveau à vendre et la présence des Borgia diminua dans les environs. Machiavelli s'empressa ensuite de montrer à Ezio le quartier général des Assassins de Rome.

ACB Rome souterraine 3.png

Ezio, discutant avec Fabio Orsini et Machiavelli

Sur place, Ezio et Machiavelli furent accueillis par Fabio Orsini, un de leurs alliés désirant la chute des Borgia, surtout pour détruire l'influence de Cesare. Impuissant face à ses ennemis, Ezio souhaita en savoir davantage sur leurs contacts dans la ville, mais Machiavelli avoua que tous leurs espions ne pouvaient aider l'Ordre, occupés par leurs propres problèmes. Ezio s'en alla alors établir des liens avec les mercenaires, courtisanes et voleurs de Rome.

Réveil du réseau d'espions

D'abord, Ezio se rendit à La Volpe Addormentata, le quartier général de la Guilde des Voleurs. Il y trouva La Volpe, et l'aida à résoudre quelques problèmes avant de rénover leur bâtiment en taverne, afin que les Borgia ne s'aperçoivent de rien. Bien que reconnaissant des actions de l'Assassin, La Volpe avoua à Ezio qu'il soupçonnait Machiavelli d'avoir trahi l'Ordre.

Peu après, Ezio rendit visite à Bartolomeo d'Alviano, dont l'épouse Pantasilea Baglioni l'informa de leurs différents avec les forces des Borgia et celles du Baron de Valois. Afin d'y mettre un terme, Ezio élimina le capitaine de la Tour Borgia voisine lors d'un assaut contre celle-ci avant de la détruire, et de rénover les baraquements de la Guilde des Mercenaires.

Enfin, en voulant s'allier à la Guilde des Courtisanes, Ezio apprit que la Madame de la Rose Fleurie, Madonna Solari, avait été enlevée par des marchands d'esclaves. L'Assassin tenta de négocier avec eux en leur offrant 2500 florins pour sa libération, mais les brigands exécutèrent leur otage et attaquèrent Ezio, qui parvint à les repousser avant de retourner au bordel. Sur place, il retrouva à sa grande surprise sa sœur Claudia et sa mère Maria. En apprenant la nouvelle de la mort de Madonna Solari, Claudia se porta volontaire pour prendre sa place à la tête du bordel et aider Ezio dans sa libération de Rome. Ezio accepta en rechignant, et utilisa l'argent de la rançon pour rénover la Rose Fleurie, mais commença dès alors à s'éloigner peu à peu de sa sœur.

ACB Renseignements généraux 2.png

Ezio parlant aux chefs de guilde

Ainsi, Ezio parvint à rassembler les trois guildes à la cause des Assassins, dans leur insurrection contre les Borgia. Ezio, Machiavelli et les trois chefs de guilde se donnèrent rendez-vous à l'Île Tibérine pour mettre au point un plan qui entraînerait leur chute.

Éradication

Ezio incendia alors les Tours Borgia restantes, symboles de la propagande Borgia aux quatre coins de Rome. En parallèle, il restaura de divers commerces et acheta les célèbres monuments romains, donnant ainsi au peuple la volonté de se battre pour leurs propres droits. Les Borgia s'affaiblirent de jour en jour, la présence militaire dans les rues diminua et le taux de criminalité chuta tout aussi rapidement.

De manière à battre les Borgia, Ezio et sa Confrérie traquèrent chaque agent sous les ordres de Cesare Borgia, et les Templiers perdirent peu à peu le contrôle de la ville. De plus, les Adeptes de Romulus, manipulés par la papauté, furent également supprimés par Ezio, qui avait infiltré leurs tanières et assassiné leurs chefs.

Suppression des ressources de Cesare

Le Banquier

"Agostino Chigi prête de l'argent au pape, mais Cesare a recours à quelqu'un d'autre."
– La Volpe informant Ezio de l'existence du banquier personnel de Cesare, 1503.


ACB Va-et-vient 7.png

La fête du Banquier

Peu après avoir secouru Caterina Sforza des geôles du Château Saint-Ange, Ezio se rendit compte que l'unique manière de supprimer complètement l'influence des Borgia était d'amputer les ressources financières de Cesare. La Volpe découvrit par le biais de ces espions que son argent provenait d'un certain "Banquier". Claudia Auditore en avait également entendu parler, et mentionna un sénateur, Egidio Troche, qui devait une certaine quantité d'argent au Banquier.

Ezio s'en alla chercher ce sénateur, qu'il finit par trouver au Capitole, harcelé par les collecteurs de dettes du Banquier. Assistant à la scène, Ezio tua les créanciers et mena Egidio en lieu sûr. Après lui avoir offert l'argent nécessaire, Ezio le prit en filature jusqu'au lieu de l'échange, qui s'avéra être le Panthéon

Une fois sur place, Ezio assassina le garde qui comptait l'argent avant d'enfiler son armure. L'Assassin livra l'argent aux sbires du Banquier, qui s'empressèrent de le lui rendre en personne. Ezio disparut pour remettre ses robes d'Assassin et suivit le porteur du coffre au beau milieu de la fête que le Banquier avait organisé, avant de s'asseoir calmement sur un banc. Lorsque le Banquier, Juan Borgia, s'approcha de lui, Ezio bondit sur sa cible et l'assassina. Le premier des trois généraux de Cesare étant mort, ce dernier fut désormais privé de ses fonds. 

Échauffourée contre le Baron

"Cesare se moque bien des Français; il veut la couronne."
– Bartolomeo, à propos du Baron et de Cesare, 1503.


ACB Portier 2.png

Le Baron et ses troupes

Ezio apprit bientôt que Cesare avait convaincu le Roi Louis XII de France de lui prêter une armée afin de l'aider dans ses conquêtes. Cette armée, dirigée par Octavien de Valois, était à ce moment en conflit avec l'Assassin et condottiero, Bartolomeo d'Alviano.

Avec l'aide de celui-ci Ezio organisa l'assassinat du général des forces françaises et la mise en déroute de ses troupes. Toutefois, au cours de la bataille, l'épouse de Bartolomeo, Pantasilea, fut faite prisonnière par le Baron.

N'y voyant aucune autre alternative, Bartolomeo songea à se rendre. Mais, Ezio mit au point un plan qui permettrait de sauver Pantasilea: Ezio et ses mercenaires se déguiseraient en soldats français et feraient semblant de livrer Bartolomeo à l'ennemi afin d'entrer dans leur camp sans attirer les soupçons.

Ce plan fut un succès et, une fois à l'intérieur, Ezio fit signe à ses hommes d'attaquer. Le Baron se retira au fond du camp et prit Pantasilea en otage, mais Ezio fut néanmoins capable de l'approcher discrètement et de l'assassiner. Le deuxième des trois généraux de Cesare étant mort, ce dernier était désormais privé de ses troupes.

L'assassin Templier

"Micheletto. Le meilleur tueur de Rome. Personne ne lui échappe."
– Micheletto d'après La Volpe, 1503.


ACB Intervention divine 2.png

Ezio pendant la représentation de la Passion

Le pouvoir de Cesare était suffisamment affaibli sans ses troupes et son argent. Ezio jugea alors qu'il était grand temps de l'éliminer. Mais il devait trouver un moyen de passer outre les gardes occupant le Château Saint-Ange, et en toute discrétion. La Volpe lui suggéra alors de récupérer le clé qui avait été donnée à Pietro Rossi, l'amant actuel de Lucrezia Borgia.

C'est en voulant rechercher Pietro qu'Ezio mit au jour un complot contre l'acteur: Cesare avait découvert sa liaison avec sa sœur, et chargé son "exécuteur", Micheletto Corella, de tuer Pietro lors de la représentation théâtrale de la Passion se tenant au Colisée.

Ezio comprit que si Pietro se faisait assassiner, il ne pourrait jamais atteindre Cesare, et décida alors de lui sauver la vie à tout prix. Après avoir récupéré un costume de soldat romain pour lui et ses recrues, Ezio traversa la scène et neutralisa Micheletto, qui avait prit la précaution d'empoisonner le vin qu'avait bu Pietro lors de la pièce.

Ezio courut porter Pietro au médecin le plus proche, qui soigna Pietro. Sur place, Ezio demanda hâtivement la clé à Pietro, qui la lui tendit, plus qu'heureux d'avoir eu la vie sauve.

Sur le chemin du retour, il aperçut Paganino, un voleur qui avait été présent à la Villa Auditore lors de l'attaque de Cesare. Sans raison apparente, l'homme prit la fuite, et Ezio le pourchassa. Une fois rattrapé, Ezio apprit d'une lettre qu'il portait que Paganino espionnait les Assassins pour le compte des Borgia, mais le voleur se donna la mort en s'enfonçant la lame secrète de l'Assassin dans la gorge après avoir crié "Longue vie aux Borgia !".

Connaissant désormais l'identité de l'espion, Ezio se dépêcha de retourner à l'Île Tibérine afin d'empêcher La Volpe de tuer Machiavelli, qu'il pensait être le traître. Une fois arrivé, Ezio prouva l'innocence de Niccolò, et rassembla les Assassins dans le quartier général. Claudia Auditore fut introduite dans l'Ordre, après qu'Ezio ait vu exercer son jeu de couteau à la Rose Fleurie sur deux gardes qui avaient suivi les courtisanes depuis le Trastevere, et Machiavelli nomma Ezio Mentor des Assassins Italiens.

Micheletto neutralisé, Ezio avait alors le champ libre pour pénétrer dans le Château Saint-Ange, localiser la Pomme d'Eden qu'on lui avait dérobée, et assassiner Cesare; un événement qui libérerait définitivement Rome.

Une Rome libérée

"Joignez-vous à moi et je reprendrai Rome !"
– Cesare, dans un dernier espoir de soutien du Vatican, 1503.


ACB Une pomme par jour 4.png

Cesare se disputant avec son père

Ezio infiltra à nouveau le Château Saint-Ange grâce à la clé de Pietro qui ouvrait la porte arrière. À l'intérieur, il se dirigea vers les appartements pontificaux, jusqu'à une fenêtre qui donnait sur les chambres du Pape.

Il assista à une conversation entre Cesare et son père Rodrigo, lors de laquelle Cesare lui demanda, en colère, qu'étaient devenus son argent et ses troupes. Rodrigo lui apprit que leur disparition avait été causée par les Assassins, mais refusa de lui prêter toute aide financière.

Cesare déclara que si Rodrigo nous voulait pas compenser ses pertes, il utiliserait la Pomme d'Eden pour obtenir ce qu'il désirait. Rodrigo lui révéla avoir caché la Pomme, dont Cesare s'empressa de demander l'emplacement. Lucrezia interrompit la conversation en criant à Cesare que leur père l'avait empoisonné avec la pomme qu'il venait de croquer.

D'autant plus furieux, Cesare recracha le fruit défendu et enfonça violemment une autre dans la bouche de son père. Affolée, Lucrezia supplia à Cesare d'arrêter en lui avouant connaître l'emplacement de la Pomme d'Eden. Curieux, Cesare la plaqua contre le mur en la tenant par la gorge en exigeant une réponse.

Pendant ce temps, Ezio s'était rapproché de la fenêtre ouverte, mais une fois à l'intérieur, Cesare était déjà parti retrouver l'artefact. Lucrezia révéla aussi l'emplacement de la Pomme à Ezio, qui courut en direction de Basilique Saint-Pierre, espérant arriver avant Cesare.

Par chance, Ezio arriva le premier et récupéra la Pomme après l'avoir localisée grâce à sa Vision d'aigle. Une fois échappé du Vatican, Ezio se servit du Fragment d'Eden pour anéantir ce qu'il restait de l'armée de Cesare.

ACB Tous les chemins mènent à... 3.png

Les Assassins faisant face aux troupes de Cesare

En septembre 1503, Cesare avait donné rendez-vous aux Templiers restants aux portes de Rome, où il attendait son armée qu'il avait rappelée de ses champs de bataille. Mais les Assassins lui tendirent une embuscade et tuèrent ses hommes, pendant que Borgia se retranchait à l'extérieur des remparts, pensant pouvoir leur échapper.

Une armée finit par se montrer, mais c'étaient les forces de Fabio Orsini, à qui le nouveau pape, Jules II, avait donné l'ordre d'arrêter Cesare. Ainsi, Rome fut libérée de l'emprise des Borgia et des Templiers.

Conséquences

Assassins et Templiers

"Cette cité n'est plus la tienne."
– Ezio à Cesare, en le chassant de Rome, 1503.


Ezio voyait toujours en Cesare une menace malgré son arrestation. Leonardo da Vinci l'encouragea à utiliser la Pomme pour savoir ce qu'il était devenu. Ezio refusa, mais ne pouvant pas risquer un retour en force de Cesare, utilisa la Pomme pour connaître son futur proche. Il apprit alors que Cesare comptait s'échapper, et chercha de suite à l'éviter. C'est ainsi que le Mentor fit route pour l'Espagne, et voulut empêcher Cesare de sortir vainqueur du Siège de Viana.

Les Templiers perdirent tout contrôle sur la Rome, ayant perdu nombre de leurs pièces maîtresses. À l'élection du Pape Jules II, un allié des Assassins, les Templiers se défirent de tout espoir de reprendre Rome dans les années à venir.

Cesare Borgia

"Non ! Ça ne peut pas finir ainsi ! Je me libérerai de mes chaînes. Je ne périrai pas de la main d'un homme !"
– Cesare lors de son arrestation, 1503.


ACB Tous les chemins mènent à... 5.png

L'arrestation de Cesare

En 1504, Cesare fut exilé en Espagne et emprisonné au Castillo de la Mota. Cependant, il eut la chance que le Comte de la ville lui lançât une corde afin qu'il puisse s'échapper. Cesare fit une chute d'une vingtaine de mètres et se fractura quelques os, mais il resta en vie, ayant atterri sur le serviteur qui l'accompagnait.

Laissant le blessé derrière lui, Cesare prit la fuite vêtu des habits d'un marchand, et alla retrouver son beau-frère, le Roi Jean III de Navarre. En 1507, Jean confia ses 10 000 hommes à Cesare à Viana pour prendre château au Comte de Lerin. Cesare comptait remporter cette bataille pour regagner le soutien des Français, et peut-être reprendre Rome.

Rome

Après la mort de Rodrigo et la chute de Cesare, Rome changea considérablement. Tous les commerces furent ré-ouverts, les factions furent rétablies, et les bandits et mendiants devinrent peu à peu des artistes et des marchands. La Garde Papale n'était plus corrompue, et la prospérité et la splendeur de la Renaissance régnèrent enfin sur Rome.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard