Fandom

Assassin's Creed

Lettre de Giovanni Auditore à son frère

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACRicon.pngRVbookicon.png
"Dans une lettre écrite un an avant ma naissance, il évoquait une bibliothèque cachée sous la forteresse de Masyaf, un sanctuaire abritant le savoir inestimable."
– Correspondance d'Ezio Auditore à sa sœur.[src]

En 1509, Ezio Auditore da Firenze trouva une lettre que son père, Giovanni Auditore avait jadis écrite et envoyée à son frère en 1458[1], Mario Auditore[2].


Contenu de la lettre

"Palazzo Auditore
Firenze
In febbraio MCDLVIII

Mon cher frère,


Les forces adverses gagnent en vigueur et il se trouve, à Rome, un homme qui vient tout juste de passer le mors à leur armée. Cet ennemi est peut-être le plus puissant que nous aurons jamais à affronter. C'est pourquoi, sous le sceau du secret, je te confie les instructions suivantes. S'il devait m'arriver malheur, veille — au prix de ta vie, s'il le faut — à ce que ces informations ne tombent jamais entre de mauvaises mains.
Il existe en Syrie, tu ne l'ignore pas, un château nommé Masyaf, qui fut autrefois le siège de notre Confrérie. Dans les tréfonds de cette citadelle, il y a de cela deux siècles, notre mentor d'alors, Altaïr Ibn-La'Ahad, le membre le plus éminent de notre Ordre, fit établir une bibliothèque.
Je n'en dirai pas plus. La prudence exige que je te fasse part du reste de vive voix. Il est plus sage de ne rien coucher sur papier.
Je me serais volontiers acquitté moi-même de cette quête, mais le temps m'est désormais compté. Nos ennemis nous attaquent et nous n'avons d'autre choix que de nous défendre.

Ton frère
Giovanni Auditore
"
Lettre de Giovanni à Mario.[src]


Notes

  • La lettre était assortie d'un autre document, la traduction par Giovanni d'un parchemin rédigé par Altaïr[2].
  • Partit en 1510 en route vers Masyaf, Ezio en parle pour la première fois dans une correspondance avec sa sœur Claudia, restée en Italie[1].



  1. 1,0 et 1,1 Assassin's Creed: Revelations
  2. 2,0 et 2,1 Assassin's Creed: Revelations (roman)

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard