Fandom

Assassin's Creed

Les portes de l'Arsenal

4 652pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACRicon.png


Les portes de l'Arsenal est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Après avoir pris Tarik Barleti, Ezio se rendit aux portes du port de Théodose, où Tarik comptait se réunir avec Manuel Palaiologos.

Dialogue

ACR Les portes de l'Arsenal 1.png

Tarik rencontrant Manuel devant l'Arsenal

Manuel et Tarik se réunirent aux portes de l'Arsenal.

  • Manuel: Tu peux recompter si tu veux, Tarik, mais l'argent restera avec moi tant que je n'aurai pas vu la cargaison et évalué sa qualité.
  • Tarik: Entendu. Tu es un homme avisé, Manuel.
  • Manuel: Sans cynisme, la confiance est dérisoire.
  • Janissaire: Le compte est bon, Tarik. Tout est là.
  • Manuel: Et maintenant ?
  • Tarik: Tu pourras accéder à l'arsenal. Quand tu l'auras vérifiée, la cargaison te sera livrée là où tu le souhaites.
  • Manuel: Tes hommes sont prêts à voyager ?
  • Tarik: Absolument.
  • Manuel: Poli kalà. (Très bien.) Je te fournirai une carte qui te guidera à bon port.

Ezio retrouva Yusuf.

  • Ezio: Sommes-nous ici pour la même raison ?
  • Yusuf: Un de mes hommes aurait vu une cargaison d'armes entrer dans l'arsenal. Cela m'a intrigué.
  • Ezio: Des armes. J'aimerais les voir de mes propres yeux.
  • Yusuf: À moins de tuer tout le monde, je ne vois pas comment entrer.

Yusuf et Ezio virent deux janissaires malmener un marchand.

  • Janissaire: Nous t'avons prévenu deux fois ! Aucun marchand aux abords de l'Arsenal ! Débarrassez-moi de ça !
ACR Les portes de l'Arsenal 5.png

Des janissaires tourmentant un marchand

  • Marchand: Hypocrites ! Si vos hommes n'achetaient pas mes fruits, je les vendrais ailleurs ! Vous êtes pires que les Byzantins, sales traîtres !
  • Janissaire: Surveille ta langue, vermine !
  • Yusuf: Même en temps de paix, les pauvres, eux, sont toujours en guerre.
  • Ezio: Donnons-leur une chance de crier leur colère, ça pourrait servir notre cause.

Ezio commença à soudoyer les hérauts.

  • Yusuf: Feindre la solidarité pour servir nos intérêts. Tu es un exemple.
  • Ezio: Je n'en suis pas fier. Mais ça marchera.
  • Héraut 1: Vous tous, citoyens de l'empire, écoutez-moi ! Vous n'avez rien fait de mal, vous ne méritez pas d'être traités en criminels. Dressez-vous contre ces hommes qui vous persécutent !
  • Héraut 2: Citoyens de Constantinople, les janissaires sont des hommes corrompus ! Ils ont vendu leur âme au diable et ils salissent l'honneur de notre sultan !
  • Héraut 3: Braves citoyens d'Istanbul ! Les janissaires conspirent contre vous ! Ne vous laissez pas faire ! Résistez !

Ezio retourna auprès de Yusuf.

  • Ezio: Cette porte ne résistera pas longtemps.
  • Yusuf: Le peuple te rend grand service, Ezio. Assure-toi que personne ne soit blessé.
ACR Les portes de l'Arsenal 9.png

Les émeutiers forçant les portes de l'Arsenal

Ezio défendit les émeutiers contre les gardes de l'Arsenal.

  • Habitants: La justice ou la mort !
  • Gardes: Repoussez-les !
  • Habitants: Meurs, sale chien !
  • Gardes: Donnez l'alerte !

Les portes de l'Arsenal cédèrent sous le poids des émeutiers.

  • Habitants: Par ici !
    Allez ! Allez !
    La justice ou la mort !
    En avant !

Conséquences

Ezio prit connaissance de l'implication de Manuel Paleiologos dans le complot de Tarik, et provoqua une émeute. Les émeutiers forcèrent la porte de l'Arsenal, permettant à Ezio de s'y infiltrer.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard