FANDOM


ACUicon


Les obsèques de Bara est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Arno Dorian, revécue par un Initié à travers le Navigateur Helix.

Description

Arno reçut une lettre du Conseil des Assassins le chargeant de protéger le convoi funéraire de Joseph Bara.

Dialogue

Arno lut la lettre du Conseil.

  • Lettre: Protéger le convoi funéraire de Joseph Bara.

Arno alla trouver le chariot funéraire.

  • Cocher: Où sont les autres ?
  • Garde: Tués lors de l'embuscade !
  • Cocher: Bon sang ! Nous essayons d'amener le corps de Joseph Bara au Panthéon, mais ces crapules de royalistes veulent nous en empêcher.
  • Arno: Je vous défendrai.
  • Cocher: Beaucoup de gens attendent pour lui rendre hommage, vous savez. C'est un héros de la Révolution. Nous devons arriver à temps pour la cérémonie. Allons-y !

Tandis que les citoyens exprimaient leur émotion en voyant passer le cortège, Arno affronta les royalistes.

  • Spectateurs: Bara est un héros !
    Regardez ! C'est Bara !
    Joseph Bara !
    C'est son cercueil !
    Bara le martyr !
    C'est ce jeune garçon !

Le cortège arriva au pied du Panthéon et un officier remercia Arno.

  • Officier: Merci, citoyen, tu as défendu la mémoire d'un héros de la France.

L'officier monta sur l'estrade et s'adressa à la foule devant le Panthéon.

  • Officier: Maintenant que la dépouille de Joseph Bara est arrivée, nous pouvons commencer. Alors qu'il n'était encore qu'un enfant, Joseph Bara a été l'un des héros de la Révolution en Vendée. Lorsque les royalistes ont exigé qu'il leur donne son cheval, il a refusé ! Et ils l'ont tué. Fidèle au peuple de France, Bara a crié : "Vive la République !" avant de s'éteindre. Robespierre a vu juste lorsqu'il affirme que seule la France a des héros de treize ans !
  • Royaliste 1: Vive le roi !
  • Royaliste 2: Mort aux traîtres !
  • Garde 1: D'autres royalistes ! Aux armes ! En souvenir de Bara !
  • Garde 2: Aux armes !
  • Garde 1: Pour Bara !

Arno repoussa les royalistes avant de fuir les lieux.

Conséquences

Grâce à Arno, le cortège funéraire de Bara fut épargné des royalistes.