Fandom

Assassin's Creed

Les janissaires

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACRicon.png
Cette page concerne la mémoire. Vous recherchez peut-être l'ordre militaire ?

Les janissaires est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Ezio arriva au Grand Bazar et parla à un marchand de tapis qui lui apprit que Tarik Barleti était dans les environs.

Dialogue

Ezio arriva au Grand Bazar et se tourna auprès d'un marchand de tapis.

  • Marchand: Touchez ces tapis. Appréciez sa qualité. Vos pieds vous aimeront plus que votre épouse.
  • Ezio: Je ne suis pas marié.
  • Marchand: Ah, quel homme chanceux. Venez le toucher !
  • Ezio: Les affaires ont été bonnes.
  • Marchand: Je n'ai rien vendu ! Les janissaires ont confisqué la plupart de mes tapis sous prétexte qu'ils sont importés.
  • Ezio: Vous connaissez Tarik Barleti, leur capitaine ?
  • Marchand: Oui, il doit être dans les environs. Un homme arrogant, mais...

Une patrouille de janissaires passa non loin de l'étal du marchand.

ACR Les janissaires 1.png

Le marchand de tapis cherchant à négocier

  • Marchand: Ohhhh ! Quelle injure, monsieur ! Je ne le vends pas à moins de deux cents akçe (pièces) ! C'est ça ou rien.
  • Ezio: Quand je le verrai, je lui demanderai pour les tapis.

Ezio laissa le marchand.

  • Marchand: Vous êtes dur en affaires, étranger. Entendons-nous pour cent quatre-vingts ! Cent quatre-vingts akçe (pièces) et nous nous quittons bons amis !

Ezio localisa Tarik.

  • Ezio: Le voilà.
  • Tarik: Chaque jour, je prie pour que Selim nous revienne plus fort et déterminé que jamais.

Ezio prit Tarik en filature jusqu'à ce que le capitaine retrouve l'un de ses janissaires.

  • Tarik: De toutes les créations de Mehmet, je commence à croire que ce Bazar est la plus belle.

Tarik se tourna vers la foule.

  • Tarik: Si vous n'avez rien à faire ici, allez-vous-en !
    Dégagez le passage !
    Assez trainé !

Tarik parla à d'autres de ses hommes.

ACR Les janissaires 7.png

Tarik disant aux janissaires de rester sur leurs gardes

  • Tarik: C'est une réunion importante... Veille à ce que je ne sois pas suivi.
    Quand j'étais jeune, il y avait un boulanger, ici. Il vendait des simits frais toute la journée. Dès que j'avais du temps, j'allais lui en acheter deux à la fois, parfois trois. Mais les meilleures choses ont une fin. Peut-être que ton commerce durera plus longtemps, hein ?
    L'empire est malade, très malade... et j'ai peine à le dire, Bayezid est son cancer.
    Toi, là ! Je reviendrai demain et si tu ne t'es pas débarrassé de ces immondices fabriquées à l'étranger, je les confisquerai et je les jetterai dans le Bosphore !

Tarik trouva un autre janissaire.

  • Tarik: Qu'as-tu appris ?
  • Janissaire: Manuel accepte de te rencontrer, Tarik. Il t'attend près de la porte de l'arsenal.
  • Tarik: Ce vieux sournois est impatient. Viens.

Conséquences

Ezio crut comprendre que Tarik préparait quelque chose et qu'il était de mèche avec les Templiers. C'est pourquoi il décida de le suivre à l'Arsenal.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard