Fandom

Assassin's Creed

Le tournoi (Unity)

4 633pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

ACUicon.png
Cette page concerne la mémoire d'Arno Dorian. Vous recherchez peut-être celle de Ratonhnhaké:ton ?

Le tournoi est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Arno Dorian, revécue par un Initié à travers Helix.

Description

Les Templiers firent appel au général Marcourt pour organiser un coup d'État militaire contre le gouvernement révolutionnaire. Une équipe d'Assassins fut dépêchée aux Invalides pour mettre fin à ses jours au terme d'un tournoi.

Dialogue

Le général Marcourt sélectionnait ses hommes en les affrontant en duel.

  • Marcourt: Ce que tu as en main, c'est une épée ou une bêche ?

Marcourt porta son épée à la poitrine de son adversaire.

  • Marcourt: Tu ferais peut-être mieux de t'en tenir aux labours.

Marcourt assomma son adversaire.

  • Bishop: Le général Marcourt. Il a fait massacrer des gens dans la France entière au nom de la liberté. Les Templiers l'adorent.

Marcourt et ses confrères Templiers conspiraient sous leur tente militaire.

  • Bishop: Aux yeux de Marcourt et des conspirateurs templiers, la Révolution n'allait pas assez vite.

Les Templiers trinquèrent à leurs victoires.

  • Marcourt: À de Molay.
  • Bishop: Alors, ils ont mis sur pied un putsch militaire. Mais ce que Marcourt ignorait, c'est que l'un des conspirateurs n'avait rien d'un Templier. Alexandre Dumas. Héros militaire de la nouvelle République. Ami des Assassins.

Dumas repoussait les Autrichiens sur un pont franchissant l'Isarco.

  • Bishop: Un héros de guerre qui affrontait seul des bataillons entiers. Bonaparte l'a comparé aux héros de la Rome antique.

Dumas se trouva aux côtés des conspirateurs lors du tournoi.

  • Bishop: Avec ce tournoi, Marcourt voulait sélectionner les meilleurs éléments pour son coup d'État. Mais Dumas y a mis son grain de sel en invitant les Assassins. Les vainqueurs du tournoi rencontreront Marcourt en personne. Remportez le tournoi et tuez les conspirateurs templiers.
  • Crieur public: Vous vous croyez à la hauteur, citoyens ? Approchez et prouvez votre valeur !
  • Bishop: Vous n'accéderez pas au tournoi sans lettre de référence. Vous en trouverez à proximité, mais il ne sera pas facile de vous les procurer.

Si Arno tuait ne serait-ce qu'un seul membre de la Garde nationale, Bishop avertirait l'Initié. Épargner tous les gardes permettrait à Arno de gagner la cathédrale Saint-Louis des Invalides à l'abri de tout soupçon.

  • Bishop: Comme ils vous prennent pour des soldats français, vous serez plus convaincants si vous ne tuez as vos "compatriotes".

Arno vola les lettres de permission.

  • Bishop: C'est la dernière lettre. Allez participer à la première épreuve.

Arno rejoignit le point de départ du parcours d'obstacles.

  • Animateur: La garde de Paris, venue concourir ! Faites honneur à votre ville, citoyens !
  • Bishop: C'est le moment de prouver votre talent pour le parkour. Je veux voir jusqu'où vous êtes capables d'aller.
    Rappelez-vous : vous devez récupérer ces drapeaux rapidement pour vous qualifier pour l'épreuve suivante !

Arno ramassa les trente-quatre drapeaux dispersés le long du parcours d'obstacle avant la fin du temps imparti.

  • Animateur: L'équipe de Paris a réussi le parcours d'obstacles ! Place au duel !
  • Bishop: Vous avez écrasé la concurrence dans un concours d'escalade, mais ce sont des combattants que cherche Marcourt. Faites en sorte de ne pas le décevoir.

Arno entra dans la cour des Invalides, où allaient avoir lieu les combats.

  • Animateur: Combattants ! Nous pouvons commencer. Nous évaluons vos talents de combattant, pas votre faculté à vous entretuer. Gardez vos lames et vos balles pour l'ennemi !
  • Bishop: OK. Vous devez hisser le drapeau de votre équipe et les autres vont essayer de vous en empêcher. Bon courage !
  • Animateur: Tout le monde est prêt ? En garde !

Arno hissa les couleurs de Paris.

  • Animateur: Un drapeau !
    Un autre drapeau !
    Tous les drapeaux ! La victoire va à Paris !
  • Bishop: Bravo ! Vous allez approcher Marcourt. Allez parler à Dumas, il vous fera franchir la garde.

Arno rejoignit Dumas et le suivit à la cathédrale Saint-Louis.

  • Dumas: Félicitations, citoyens. Vous avez combattu avec bravoure. Suivez-moi, guerriers, vous allez recevoir les honneurs. Vos prouessez ont su me rappeler mes jours dans la légion franche.

Si Arno n'avait tué personne au cours de sa mission, Marcourt et les conspirateurs ne se seraient doutés de rien.

  • Dumas: Bien, les gardes ne peuvent plus nous entendre. Il me semble que vous êtes les recrues idéales pour ce petit complot. Marcourt est à l'intérieur, avec quelques-uns de ses complices. Il ne se doute de rien. Ce traître doit disparaître. Pour le bien de la Révolution.

Si Arno avait fait des victimes parmi la Garde nationale et ses adversaires, Marcourt et ses hommes seraient sur le qui-vive.

  • Dumas: J'ai eu tort de vous faire confiance. Je n'arrive pas à croire que vous ayez autant attiré l'attention. Vous avez tué tellement de gardes que Marcourt a pris peur. Il vous attend, certes, mais il vous a tendu un piège. Il est trop tard pour reculer. Vous parviendrez peut-être à vous rattraper et à le tuer. Bonne chance.

Si Arno n'avait tué personne au cours de sa mission, Marcourt accueillit les vainqueurs à bras ouverts.

  • Marcourt: Voici donc les Parisiens dont on m'a tant parlé. Approchez, citoyens, je tiens à vous serrer la main. Citoyens, l'armée française a grand besoin d'hommes tels que vous. La Révolution est menacée, mais pas par ses ennemis extérieurs. Les politiciens sont en train de conduire la France dans l'impasse. Seuls des hommes tels que nous peuvent encore rectifier le cap.
    Allons, pas de fausse modestie ! Nous devons nous parler.

Si Arno avait fait des victimes cependant, le Templier s'en prit immédiatement aux Assassins.

  • Marcourt: Ah ! Voilà donc les Assassins. Vous êtes de redoutables guerriers, dommage que nous ne soyons pas dans le même camp...
    Soldats ! Tuez-moi cette vermine !

Si Arno empoisonnait l'un des conspirateurs, Marcourt aurait réagi ainsi.

  • Marcourt: Quoi ? Traîtres !

Arno assassina Marcourt et les conspirateurs.

  • Bishop: C'est terminé. Il est probablement temps de s'éclipser...

Arno s'échappa des Invalides.

  • Bishop: La mort de Marcourt servira la Révolution. Beau travail.

Conséquences

Arno assassina Marcourt et les conspirateurs Templiers, mettant ainsi un terme à leur tentative de coup d'État envers la République.



Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard