Fandom

Assassin's Creed

Le parrain

4 647pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

AC2icon.png


Le parrain est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Après avoir protégé la citadelle de Forlì d'une attaque menée par les frères Orsi, Ezio Auditore, Caterina Sforza et leurs alliés assistèrent à leur arrivée en ville, dans l'espoir de négocier.

Dialogue

ACII Le parrain 2.png

Les frères Orsi aux portes de la citadelle

Les frères Orsi demandèrent Caterina.

  • Checco: Caterina ! Caterina Sforza ! Montre-toi, je sais que tu es là ! J'ai quelque chose que tu aimerais bien récupérer ! Oh, tes enfants te manquent, peut-être ?

Caterina et Ezio se ruèrent au bord des remparts.

  • Checco: Oh... Ezio Auditore...! Quelle agréable surprise.
  • Ezio: Laissez-moi deviner, vous êtes les frères Orsi ?
  • Ludovico: Ludovico...
  • Checco: ... Et Checco.
  • Frères Orsi: C'est bien nous, à ton service.
  • Caterina: Basta ! Qu'avez-vous fait de mes enfants ! Relâchez-les !
  • Ludovico: Bien sûr, Signora. Nous serons ravis de te les rendre, ou plutôt de les échanger. Disons, contre... une carte ?
  • Checco: Je crois que tu oublies la Pomme, mon cher frère.
  • Ludovico: Ah, oui, et la Pomme, c'est vrai. Si tu refuses, je me ferai un plaisir d'égorger ta progéniture !
ACII Le parrain 4.png

Ezio confiant la Pomme à Caterina

  • Caterina: Bastardi ! Comment osez-vous me menacer !? Je ne vous donnerai RIEN ! Vous avez mes enfants ? Gardez-les ! J'ai tout ce qu'il faut pour m'en faire d'autres !
  • Checco: Si tu changes d'avis... ils seront dans le village, aux abords de la cité. Tu as une heure.

Les frères Orsi prirent congé et Caterina se tourna vers Ezio.

  • Ezio: Caterina, non... je ne peux pas vous laisser sacrifier vos enfants.
  • Caterina: Mais je n'ai pas l'intention de les sacrifier. Vous allez me les ramener, Ezio ?
  • Ezio: Oui. Vous avez ma parole. La Pomme sera en sécurité dans la citadelle. Veille sur elle.

Ezio confia la Pomme à Caterina et s'en alla sauver ses enfants. Il finit par localisa sa fille, Bianca.

  • Bianca: Vous n'êtes que deux pour me surveiller ? Stolti ! Vous n'avez aucune chance. Ma maman va vous botter les fesses. Dans ma famille, les femmes ne sont pas des mauviettes. On est jolies, mais il faut pas se lier aux apparences. Papa en sait quelque chose. Et si vous croyez que vous me faites peur, eh bien vous vous trompez. De toute façon, ma maman vous laissera jamais me faire du mal. Et je vous préviens, si vous touchez à un seul cheveu de mon petit frère, elle vous mangera tout crus au petit déjeuner. Capito ? C'est ridicule. Vous n'avez aucune chance de vous en tirer. Moi, je serai rentrée à la maison dans une heure. Vous perdez votre temps et vous me faites perdre le mien. Tout ça est d'un ennui ! J'ai autre à faire qu'attendre de vous voir mourir !

Ezio élimina tous les ravisseurs de Bianca avant de défaire ses liens.

ACII Le parrain 5.png

Ezio libérant Bianca de ses ravisseurs

  • Bianca: Grazie ! Grazie, Messere ! Mais... mon frère ! Ils retiennent Ottaviano près du phare.

Ezio se lança à la recherche d'Ottaviano et localisa Ludovico au sommet du phare, retenant le garçon en otage.

  • Ludovico: Tu veux revoir ton petit garçon marcher, Caterina ? Alors donne-nous ce qu'on veut, ou je le pousse dans le vide !
  • Ottaviano: Maman ! S'il te plaît ! Aide-moi ! Je ne veux pas rester ici !
  • Ludovico: Tu vas te taire, petit morveux ? Allez, Caterina ! Montre-toi ! La Pomme et la carte, ou ton bambin va finir estropié.
  • Ottaviano: J'ai envie de faire pipi. S'il vous plaît, m'sieur. Je dois aller aux toilettes. Il faut que j'aille faire pipi !
  • Ludovico: Il ne manquait plus que ça... Mais tu vas te taire, oui ?

Ottaviano fondit en larmes.

  • Ludovico: Arrête de faire le bébé. Tu es un grand garçon, maintenant.
  • Ottaviano: J'ai faim. Je peux avoir à manger ? S'il vous plaît, Messere, je meurs de faim.
  • Ludovico: Basta, basta. Ma tête va exploser. C'est ta dernière chance, Caterina ! La Pomme, maintenant ! Ou je lui brise les deux jambes !

Ezio assassina Ludovico.

Ezio Ludovico.png

Ezio assassinant Ludovico

  • Ludovico: Caterina a commis une erreur en t'envoyant.
  • Ezio: C'est toi qui as commis une erreur en te montrant aussi cupide. Est-ce qu'au moins, ça en valait la peine ?
  • Ludovico: Plus que tu ne le crois... le Maestro a eu ce qu'il voulait. Grâce à moi.
  • Ezio: Tu peux emporter ta fierté dans ta tombe. Elle ne te servira à rien. Requiescat in pace.

Ezio libéra Ottaviano.

  • Ottaviano: Grazie, Signore !

Conséquences

Ezio assassina Ludovico Orsi et porta secours aux enfants de Caterina. Toutefois, avant de mourir, Ludovico sous-entendit que la Pomme était désormais aux mains des Templiers.

Galerie


Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard